Logo
Accueil > Reviews > Le Lion

Le Lion

  • Le Lion
    Pour l’aider à retrouver sa fiancée disparue, Romain, médecin en hôpital psychiatrique n’a d’autre choix que de faire évader l’un de ses patients Léo Milan, qui prétend être un agent secret… Mais Romain n’est pas tout à fait sûr d’avoir fait le bon choix, Léo dit « le Lion » est-il vraiment un agent secret ou simplement un gros mytho ?

Critique de Mulder

  • « L’aventure… En lisant cette histoire, écrite par Alexandre Coquelle et Mathieu Le Nahour, j’avais l’impression de retrouver l’esprit des films que j’adorais étant enfant, comme LA CHÈVRE, basés sur deux personnages que tout oppose… Dès le départ, l’idée d’associer la comédie et l’action me plaisait beaucoup. » - Ludovic Colbeau-Justin

    Pour son second film au cinéma après avoir co-réalisé le très réussi C’est tout pour moi avec Nawell Madani, Ludovic Colbeau-Justin nous propose une parodie des films d’espionnage avec son lot de cascades, de scènes d’action et de seconds rôles féminins attractifs. Après une scène d’ouverture tournée à Dubaï mettant en scène Léo Milan dit Le Lion (Dany Boon) et Anna (Carole Brana) dans un affrontement avec plusieurs terroristes, le film change de décor et se situe dans un asile psychiatrique dans lequel on retrouve Léo Milan et un psychiatre Romain Tardy (Philippe Katerine) devant l’évaluer. Ces deux hommes suite à l’enlèvement de la compagne de ce dernier, Louise, vont devoir faire équipe commune pour non seulement arrêter un groupe armé ayant mis en place un stratagème pour voler tout l’or de La banque de France mais aussi la sauver.

    Certes Le Lion ne brille pas par son scénario nous rappelant aussi bien des comédies mettant en scène un duo de comédiens que tout oppose (on pensera au duo formé par Gérard Depardieu et Pierre Richard) mais également à de nombreux américains comme les James Bond (les nombreuses cascades et scènes de combat son réussis), mais aussi au premier Die Hard dans lequel un braquage est mis en scène. De la même manière cette parodie de films d’espionnage marque de nombreux points sur les numéros comiques nombreux du duo efficace Dany Boon et Philippe Katerine. Impossible de ne pas rire à de nombreuses reprises même si le scénario ne présente guère de réelles surprises. Reste qu’il s’agit aisément de l’un des meilleurs films avec Dany Boon (qu’il ne réalise pas) et que sa transformation physique est assez réussi. Il semble prendre un vrai plaisir à jouer autant des scènes de cascades (voiture, hors-Bord ...) qu’à se battre.

    Le Lion marque également des points dans ses dialogues travaillés et poncturés d’excellentes punch-line voire caricature (l’allusion au Roi Lion des studios The Walt Disney est parfaitement amenée). On appréciera aussi la réalisation soignée et la direction d’acteurs réussies pour un réalisateur totalement investi dans sa mission de livrer un film réussi. Certes, avec un meilleur scénario, ce film aurait aisément pu s’imposer comme une excellente surprise.

    Le comédien Philippe Katerine, ne cesse de nous étonner et après de nombreux seconds rôles semble enfin avoir réussi comme un des comédiens français appréciés du public grâce notamment à ses rôles dans Le Grand bain (2018) et Yves (2019). Face à Dany Boon, il tient aisément la distance et nous livre certaines des meilleures scènes de ce film qui n’a d’autre volonté que de nous divertir intelligemment sans tomber dans l’ânerie débilitante d’un film comme les Tuches. On ne peut donc que vous conseiller ce film surtout si comme nous vous êtes l’un des nombreux fans de l’excellent Dany Boon..

    Le Lion
    Un film de Ludovic Colbeau-Justin
    Sur un scénario d’Alexandre Coquelle, Mathieu Le Nahour
    Avec Dany Boon, Philippe Katerine, Samuel Jouy Carole Brana, Anne Serra, Sophie Verbeeck, Olivier Sa, Benoit Pétré, Christian Diaz, Stana Roumillac
    Directeur de Production : Jean-Yves Robin
    Directeur de la photographie : Thomas Lerebour
    Chef Monteur : Sylvie Landra
    Décors : Hérald Najar
    Directeur de production : Thomas Maggiar
    Costumes : Laeticia Bouix
    Ingénieur du son : Antoine Deflandre
    Production : Monkey Pack Films, Pathé
    Coproduction : TF1 Films Production
    Société de distribution (intérieure et internationale) : Pathé Distribution, TF1 Studio
    Date de sortie : 29 janvier 2020 (France)

    Vu le 26 janvier 2020 au Gaumont Disney Village, Salle 3 place M19

  • 3