Logo
Accueil > Reviews > Scandale (Bombshell)

Scandale (Bombshell)

  • Scandale (Bombshell)
    Inspiré de faits réels, SCANDALE nous plonge dans les coulisses d’une chaîne de télévision aussi puissante que controversée. Des premières étincelles à l’explosion médiatique, découvrez comment des femmes journalistes ont réussi à briser la loi du silence pour dénoncer l’inacceptable.

Critique de Mulder

  • Scandale (Bombshell) s’impose dès sa découverte comme l’un des films les plus importants découverts ces derniers temps au cinéma car non seulement il embrasse un sujet important (le harcèlement sexuel au travail) mais surtout témoigne une fois de plus de l’abus de certaines personnes haut placées qui se permettent tout et abusent de leur autorité pour imposer leur diktat.

    S’inspirant d’une histoire vraie, celle de la chute du cofondateur de Fox News Channel, Roger Ailes accusé par de nombreuses journalistes ayant collaboré dans le passé avec lui de harcèlement sexuel. Suite à une présentation de Fox News Channel par la journaliste Megyn Kelly, le film porte son attention sur cette journaliste reconnue mais aussi sur deux autres journalistes Kayla Pospisil (Margot Robbie) et Gretchen Carlson (Nicol Kidman). Cette dernière après s’être fait renvoyée décide d’attaquer en justice pour harcèlement sexuel son ancien patron Roger Ailes (John Lithgow). Alors que le mouvement #MeToo a permis le réveil massif des consciences face aux harcèlements récurrents notamment dans le milieu du cinéma hollywoodien (L’affaire Harvey Weinstein..), le film passionnant de bout en bout nous montre comme des femmes journalistes vont décider de briser le silence et mettre en lumière les agissements malsains d’une des personnes les plus affluentes du milieu de la presse.

    Le scénario de Charles Randolph (La Vie de David Gale (2013), L’interprète (2005), Love et autres drogues (2010), The big short : le casse du siècle (2015)) est non seulement d’une efficacité redoutable mais réussit non seulement à donner une véritable épaisseur aux personnages principaux et surtout à retenir notre attention. Par son approche très documentaire et une certaine dose d’ironie sur le milieu journaliste et ses nombreux faux-semblants, Scandale (Bombshell) nous renvoie aux grands films sur le milieu journalistique. On pense notamment aux film Les hommes du Président (1976), Le journal (1994), Soptlight (2015). C’est-à-dire des films portés non seulement par un excellent scénario mais aussi des comédiens parfaitement investis et convaincants. Quel plaisir de retrouver dans le même film Charlize Theron, Nicole Kidman et Margot Robbie, toutes les trois livrant ici une interprétation remarquable. On appréciera aussi de retrouver dans les seconds rôles importants John Lithgow, Allison Janney, Malcolm McDowell, Kate McKinnon, Connie Britton et Mark Duplass.

    Alors que la journaliste Megyn Kelly (interprétée par Charlize Theron) s’est vue renvoyée des années plus tard (le 25 octobre 2018) suite à la polémique qu’elle a déclenchée autour du blackface, le film préfère oublier ses dernières années guère reluisantes pour se focaliser essentiellement sur le rôle important qu’elle a tenu concernant la destitution de Roger Ailes alors qu’aucune journaliste harcelée en place à la Fox News Channel n’osait témoigner sous peine d’être licenciée Sa prise de position a permis ainsi à la journaliste Gretchen Carlson de remporter aisément son procès

    Le grand soin porté non seulement à une reconstitution historique mais aussi à l’utilisation de documents vidéo réels notamment concernant Donald Trump. On remarquera aussi que d’autres montrent les liens importants entre une presse établie et les pouvoirs en place et témoigne aussi à quel point l’information peut être manipulée voire erronée uniquement pour des raisons politiques ou économiques. Scandale (Bombshell) montre une fois de plus que le cinéma ne doit pas simplement être un simple divertissement mais surtout amener les spectateurs à prendre position et à avoir une plus grande ouverture d’esprit. On se rend compte ici de nouveau de l’importance des femmes dans notre société moderne et nous ne pouvons que prendre leur défense et lutter contre ses pratiques condamnables dans de trop nombreuses sociétés.
    Avec ses trois uniques nominations aux Oscar amplement méritées (Meilleur actrice pour Charlize Theron, Meilleure actrice de second rôle pour Margit Robbie et Meilleurs maquillages et coiffures) on ne peut que défendre ce film qui se révèle comme étant aisément l’un des meilleurs de ce début d’année. Une fois de plus Charlize Theron livre ici une interprétation remarquable et s’impose aisément comme l’une des meilleures comédiennes actuelles.

    Bombshell
    Un film de Jay Roach
    Produit par AJ Dix, Beth Kono, Charles Randolph, Jay Roach, Margaret Riley
    Sur un scénario de Charles Randolph
    Avec Charlize Theron, Nicole Kidman, Margot Robbie, John Lithgow, Kate McKinnon, Connie Britton, Mark Duplass, Rob Delaney, Malcolm McDowell, Allison Janney
    Musique de Theodore Shapiro
    Directeur de la photographie : Barry Ackroyd
    Montage : Jon Poll
    Production : Denver and Delilah Productions, Lighthouse Management & Media, Bron Studios, Everyman Pictures
    Distribué par Lionsgate Films (Etats-Unis), Metropolitan FilmExport (France)
    Dte de sortie ; 20 décembre 2019 (Etats-Unis), 22 janvier 2020 (France)

    Vu le 23 janvier 2020 au Gaumont Disney Village, Salle 8 place A19, en VF

  • 5