Logo
Accueil > Reviews > Selfie

Selfie

Critique de Mulder

  • Selfie reprend le principe des films à sketchs et nous livre sous la forme de cinq courts récits (Vlog, Recommandé pour vous, Le troll, 2.6/5 et Smileaks) une satire sur l’utilisation des nouvelles technologies et plus précisément les réseaux sociaux. Certes l’idée de base est plutôt bonne et nous montre une fois de plus la sous-culture qui se développe à travers les nombreux youtubers qui pullulent et n’hésitent pas à se mettre en avant uniquement pour obtenir le plus de like et d’audience. L’audience à tout prix revient souvent ici à proposer des créations d’une débilité affligeante et pourtant de nombreux studios de cinéma semblent prendre un vrai plaisir à utiliser ces youtubers pour mettre en avant leurs films. De la même manière dans une société dans laquelle faire la rencontre amoureuse qui changera sa vie semble de plus en plus impossible et de nombreux sites proposent de faciliter cette recherche en échange de fortes sommes d’argent. Une telle utilisation des dérives des nouvelles technologies est en effet une bonne base pour élaborer une comédie de mœurs et aurait réellement mérité un meilleur traitement que ce film qui n’arrive à nous faire rire qu’à certaines scènes.

    De nombreuses comédies comme notamment La Première Folie des Monty Python (1971), Hamburger Film Sandwich (1977), La Folle Histoire du monde (1981), Monty Python : Le Sens de la vie (1983), Cheeseburger Film Sandwich (1987) , Les Nouveaux Sauvages (2014) avaient réussi à s’imposer par leur scénario et les nombreuses trouvailles artistiques pour autant étonner, choquer ou faire tout simplement rire les spectateurs. Dans le cas présent de Selfie, le film aurait pu être réussi si les cinq histoires avaient le même niveau de qualité et ce n’est malheureusement pas le cas.

    Vlog est réussi car il bénéficie de la présence de l’humoriste Blanche Gardin et d’une apparition remarquée de Sam Karmann et surtout montre une famille prête à tout pour être des influenceurs quitte à utiliser la maladie de l’un de leurs enfants et suite à sa guérison à se mettre à la recherche d’une reconquête de leur public pour avoir un maximum de vues et de like. C’est l’un de deux seuls sketchs méritant réellement le détour.

    Recommandé pour vous avec notamment Manu Payet et Julia Platon comme les dérives de ces sites comme Amazon et des nombreux achats compulsifs que cela soit ici du matériel de pêche, du Viagra ou une corde mais malheureusement malgré la présence d’un comédien que nous apprécions ,le scénario présente trop de faiblesse et un manque de rythme flagrant pour qu’on s’y attache réellement.

    Le troll est quant à lui un bon sketch qui n’hésite pas à égratigner les youtubers et la sous-culture qui en découle. Une professeur des écoles, écrivain à ces heures perdues, commence à avoir une correspondance avec un youtuber reconnu, leurs échanges par tweet interposé vaut réellement le détour. On appréciera le duo campé par Elsa Zylberstein (Bettina) et Max Boublil (Toon) et la conclusion originale et efficace.

    Ce n’est malheureusement pas le cas du sketch 2.65/5 qui en voulant égratigner les sites de rencontre rate totalement sa cible et nous livre une histoire manquant cruellement de piquant et de charme. Certes la présence de Finnegan Oldfield, Alma Jodorowsky, Fanny Sidney et Haroun est attractive mais cela ne réussit pas à masquer une histoire qui n’arrive pas à nous faire réellement rire et surtout nous montre que le physique est trop souvent la seule valeur retenue de ces sites voulant mettre une étiquette ou une note sur chacun de nous.

    Enfin Smileaks semble uniquement là pour combler un manque de temps pour justifier la création d’un film si futile et artificiel qu’il ne réussit pas à retenir notre attention et c’est bien dommage. Il reste encore un film à faire à la manière de Dark Mirrors sur l’omniprésence des nouvelles technologies dans notre vie quotidienne.

    Selfie
    Un film de Thomas Bidegain, Marc Fitoussi, Tristan Aurouet, Cyril Gelblat et Vianney Lebasque
    Sur un scénario de Bertrand Soulier, Julien Sibony, Hélène Lombard, Noé Debré et Giulio Callegari
    Avec Avec Blanche Gardin, Sam Karmann, Maxence Tual, Nina Simonpoli-Barthélémy, Michaël Abiteboul, Estéban, Augustin Trapenard, Cyrille Eldin, Manu Payet, Julia Piaton , Sébastien Chassagne , Marie-Philomène Nga, Elsa Zylberstein, Max Boublil, Fanny Sidney, Coline Preher, Olivier Claverie, Finnegan Oldfield, Alma Jodorowsky, Fanny Sidney, Thomas de Pourquery , Haroun, Idir Chender, Sébastien Chassagne, Fanny Sidney, Mariama Gueye, Idir Chender, Anne Benoît, Marc Fraize, Thomas de Pourquery , Estéban
    Musique : Laurent Perez del Mar
    Sociétés de production : Mandoline Films et Chez Georges Production, coproduit par France 2 Cinéma
    Sociétés de distribution : Apollo Films (France)
    Genre : comédie
    Durée : 107 minutes
    Dates de sortie : 15 janvier 2020 (sortie nationale)

    Vu le 17 janvier 2020 au Gaumont Disney Village, Salle 14 place A19

  • 2