Logo
Accueil > Reviews > Les vetos

Les vetos

  • Les vetos
    Au cœur du Morvan, Nico, dernier véto du coin, se démène pour sauver ses patients, sa clinique, et sa famille. Quand Michel, son associé et mentor, lui annonce son départ à la retraite, Nico sait que le plus dur est à venir. « T’en fais pas, j’ai trouvé la relève. » Sauf que… La relève c’est Alexandra, diplômée depuis 24 heures, brillante, misanthrope, et pas du tout d’accord pour revenir s’enterrer dans le village de son enfance. Nico parviendra-t-il à la faire rester ?

Critique de Mulder

  • « Je suis tombée en admiration pour le métier de véto de campagne, que certains exercent toujours avec passion et abnégation, malgré un statut qui se délite et des clients qui leur en demandent plus qu’avant. » - Julie Manoukian

    Alors que nous sommes rentrés de plein fouet en 2020, dans une société dans laquelle les nouvelles technologies occupent une place importante que cela soit dans notre vie de tous les jours ou dans sa mise en avant dans de nombreux films, il est bon par moment de retrouver le charme de certains films prônant un retour à la nature et la valeur réelle des petites villages français pour se ressourcer et oublier le stress des grandes villes que cela soit Dijon ou Paris. On comprend donc aisément la volonté de la scénariste et réalisatrice Julie Manoukian de nous livrer un film captivant et sans fioriture autour du métier de vétérinaire que certains exercent dans des petits villages et le bien souvent sans prendre de vacances ou de jours de congés…

    Tourné dans une des plus belles régions de France, le Morvan dans laquelle la nature occupe une place prépondérante et dans laquelle les nouvelles technologies ne semblent pas encore avoir pris le dessus, Les vétos repose sur un scénario simple et proche du documentaire dans lequel on découvre le personnage de Nico, un vétérinaire (véto) qui pour faire face au départ en retraite de son associé se voit contraint de travailler avec la nièce de celui-ci, Alexandra, une jeune et brillante étudiante qui se dirige vers un métier de chercheuse dans un grand laboratoire. Le contact entre Nico et Alexandra va certes être difficile mais surtout va leur apprendre à s’estimer mutuellement et mieux se comprendre.

    En mettant en avant le sort de petits villages français voués à disparaitre, Les Vétos se veut une comédie dramatique sociale aussi simpliste par son intrigue que passionnante par sa volonté de rester près du réel. Nous découvrons ainsi que le métier de véto nécessite non seulement une parfaite connaissance des soins à administrer aux différents animaux (chiens, vaches, chats, escargots..) qu’à savoir écouter leurs maitres et les conseiller car souvent ces animaux viennent combler l’absence d’une personne humaine dans la vie de ces villageois isolés de tout (le cinéma le plus proche de ce village du Morvan se trouve à trente minutes).

    Si le film les vétos réussit à nous attendrir et retient notre attention c’est surtout grâce au duo principal composé de Clovis Cornillac (toujours parfait) et de la jeune Noémie Schmidt dont le personnage asocial et au caractère bien trempé est non seulement très intelligente mais aussi très directe dans ses rapports aux autres. On retiendra aussi dans les seconds rôles la présence des comédiens Matthieu Sampeur, Michel Jonasz, Carole Franck, Lilou Fogli et de la jeune comédienne Julian Lepoureau qui occupe une place importante dans l’intrigue.

    Certes la volonté de la réalisatrice de nous livrer un film simple risque de trouver difficilement son public car celui-ci n’est pas réellement orienté vers un jeune public à notre plus grand plaisir ni à un public cherchant dans le cinéma un moyen de s’enfuir de son quotidien trop calme et manquant souvent de piquant. Pourtant, Les vétos a le mérite d’exister, de dresser un portrait attractif du Morvan et surtout à nous rappeler l’importance de rester proche et protéger notre environnement naturel. Notre équilibre personnel mérite ainsi certains sacrifices pour pouvoir autant nous épanouir dans notre travail que de réussir sa vie personnelle et professionnelle. Dans ce sens, ce film est réussi même si il aurait gagné à être plus intense et avoir un rythme plus rapide.

    Les vétos
    Un film écrit et réalisé par Julie Manoukian
    Avec Clovis Cornillac, Noémie Schmidt, Michel Jonasz, Carole Franck, Lilou Fogli, Caroline Gaget, Sébastien Pruneta, Christian Sinniger, Juliane Lepoureau, Nils Othenin-Girard, Cyril Couton, Samuel Charle, Thierry Nenez
    Directeur de la photographie : Thierry Pouget
    Compositeur : Matei Bratescot
    Montage : Marie Silvi
    Producteur : Yves Marmion
    Sociétés de production : Les films du 24 - France 3 Cinéma
    Société de distribution nationale : UGC Distribution
    Durée : 90 minutes
    Dates de sortie : 1er janvier 2020 (France)

    Vu le 03 janvier 2020 au Gaumont Disney Village, Salle 15 place A19, en VF

  • 3.5