Logo
Accueil > Reviews > Cats

Cats

  • Cats
    L'adaptation de la comédie musicale Cats. Une fois par an au cours d’une nuit extraordinaire, les Jellicle Cats se réunissent pour leur grand bal. Leur chef, Deuteronome, choisit celui qui pourra entrer au paradis de la Jellicosphère pour renaître dans une toute nouvelle vie.

Critique de Mulder

  • La comédie musicale Cats méritait-elle réellement une adaptation au cinéma ?

    Après avoir vu cette cat-astrophe antistatique la réponse est directe et sans appel non. Pourtant cette comédie musicale composée par Andrew Lloyd Webber en 19781-979 d'après Old Possum's Book of Practical Cats et Book of Practical Cats de T. S. Eliot dont la mise en scène de Trevor Nunn, la chorégraphie de Gillian Lynne, et la scénographie de John Napier avait été couronnée d’un succès mondial indéniable et avait été jouée à plusieurs reprises lors de sa création.

    Le principal problème est que ce film ne fonctionne à aucun moment et n’arrive guère à donner une véritable épaisseur aux nombreux personnages ni à créer une véritable ambiance envoutante. Par son choix de photographie rappelant par plusieurs côtés les gallios des années 70 et ses effets spéciaux voulant essayer de transformer les comédiens en chats, le film est une totale déception tant il manque cruellement de la vision d’un réalisateur totalement investi et surtout une absence totale de vouloir proposer une approche audacieuse et inspirée d’une comédie musicale culte pour beaucoup.

    Si des comédies musicales comme La magicien d’Oz (1939), Chantons sous la pluie (1952), West Side Story (1961) (dont on attend avec impatience le remake par Steven Spielberg), Les demoiselles de Rochefort (1967), Cabaret (1972), Phantom of the Paradise (1974), The Rocky Horror Picture Show (1975), Grease (1978), Hair (1979), Fame (1980), Moulin rouge (2001), Chicago (2002), Mama Mia ! (2008), Dreamgirls (2017) et plus récemment La La Land (2017) et The Greatest Showman (2018) ont réussi à s’imposer c’est en parti grâce à des chansons réussies, un scénario prétexte à plusieurs numéros musicaux mais surtout la présence d’un réalisateur réellement inspiré et un casting au diapason.

    Confier à la réalisation de Cats certes après Les Misérables (2012) à Tom Hooper était compréhensif mais le résultat final est une absence totale de volonté de créer une ambiance et un souffle nouveau à ce film. La succession des nombreux numéros musicaux se succédant sans réel ingéniosité et l’absence totale d’un réel scénario fait que le film dès son ouverture déraille totalement dans le kitsch et semble rivaliser dans le mauvais goût pour donner vie à cette adaptation.

    De la même manière malgré ses 8949 représentations à Londres et 7485 à New York, les chansons de cette comédie musicale n’ont pas été remises à jour, sont donc datées et ne fonctionnent pour la plupart pas du tout. Autant dans certaines comédies musicales les numéros de danse et chansons revisitées à merveille donnent réellement envie de revoir ces scènes à plusieurs reprises autant ici, on se demande si on n’est pas plutôt en plein film d’horreur non assumé ou dans un film dont le réalisateur est dépassé et n’arrive pas à le sauver du naufrage artistique total. D’autres vieilles comédies musicales semblent également à l’abri du temps comme West Side Story tant elles bénéficient d’un casting parfait, d’une chorégraphie ambitieuse et d’une réalisation soignée.

    Certes Cats bénéficie d’un casting attractif composé notamment Francesca Hayward (Victoria), Jennifer Hudson (Grizabella), Idris Elba (Macavity), Taylor Swift (Bombalurina), James Corden (Bustopher Jones), Jason Derulo (Rhumtom Têtu), Rebel Wilson (Jenny Tacherousse), Judi Dench (Lady Deutéronome) et Ian McKellen (Gus, le chat du théâtre) mais la plupart d’entre eux ne sont que quelques minutes à l’écran. On arrive même à se demander comment avec Taylor Swift au casting, cette grande artiste se retrouve relayée avec un temps si court de présence à l’écran (maximum cinq minutes) et n’a le temps que de chanter une chanson (Macavity) sans avoir la chance d’interpréter l’unique chanson nouvelle (très réussie) du film (Beautiful Ghosts).

    Cats est donc un ratage complet alors qu’il avait tout pour donner vie à une grande comédie musicale à condition d’avoir une volonté de proposer une réinterprétation et non de filmer platement une comédie musicale qui fonctionnait en présence d’un public et d’une énergie réelle. L’échec critique et publique du film aux Etats-Unis semble montrer que le public n’est plus autant attiré par des comédies musicales sans âme et n’étant pas à l’écoute de celui-ci. On ne peut donc que vous éviter de perdre votre temps au cinéma pour voir un tel désastre…

    Cats
    Un film de Tom Hooper
    Produit par Debra Hayward, Tim Bevan, Eric Fellner, Tom Hooper
    Sur un scénario de Lee Hall, Tom Hooper
    Basé sur Cats d’Andrew Lloyd Webber et Old Possum's Book of Practical Cats de T. S. Eliot
    Avec James Corden, Judi Dench, Jason Derulo, Idris Elba, Jennifer Hudson, Ian McKellen, Taylor Swift, Rebel Wilson, Francesca Hayward
    Musique d’Andrew Lloyd Webber
    Directeur de la photographie : Christopher Ross
    Montage : Melanie Oliver
    Production : Working Title Films, Amblin Entertainment, Monumental Pictures, The Really Useful Group
    Distribution : Universal Pictures
    Date de sortie : 16 décembre 2019 (Alice Tully Hall), 20 décembre 2019 (Etats-Unis, Angleterre)
    Durée : 110 minutes

    Vu le 27 décembre 2019 au Gaumont Disney Village, Salle 14 place A18, en VOST

  • 1