Logo
Accueil > Reviews > Manhattan Lockdown (21 Bridges)

Manhattan Lockdown (21 Bridges)

  • Manhattan Lockdown (21 Bridges)
    Une course-poursuite infernale pour appréhender deux tueurs de flics à New York. L’inspecteur Davis est prêt à tout pour les coincer, d’autant qu’une gigantesque machination se dessine derrière leurs agissements. Pour les piéger, il va complètement isoler l’île de Manhattan, fermant l’ensemble de ses ponts, dans une spectaculaire opération… La traque peut commencer. // An embattled NYPD detective is thrust into a citywide manhunt for a pair of cop killers after uncovering a massive and unexpected conspiracy.

Critique de Mulder

  • « Isoler Manhattan pour une chasse à l’homme, c’était une idée fascinante, à la fois palpitante et très cinématographique. On n’avait jamais vu ça ! » - Chadwick Boseman

    Dans les années 80 et 90 de nombreux thrillers avaient gagné leur notoriété en s’appuyant nettement plus sur un scénario parfaitement calibré que sur une surenchère non-stop de scènes d’action les plus abêtissantes les unes que les autres. Des réalisateurs comme Andrew Davis avaient ainsi pu rencontrer une large audience en mettant en scènes un policier intègre se trouvant faire face à des policiers corrompus et de nombreux groupuscules prêts à tout pour imposer leur pouvoir sur une ville gangrénée par la violence. En découvrant Manhattan Lockdown (21 bridges) on retrouve intact le plaisir pris à suivre des films comme Nico (Above the law) (1985), Le Fugitif (1993) de ce réalisateur. Certes ce film ne brille pas par l’originalité de son scénario et semble créer sur mesure pour son comédien principal Chadwick Boseman (42 (2012), Captain America: Civil War (2016), Black Panther (2018)..).

    Dès la première scène nous présentant la cérémonie d’obsèques du père policier du jeune André Davis (Chadwick Boseman), on découvre la raison pour laquelle ce jeune enfant a décidé de suivre les traces de son défunt père et de faire régner l’ordre et d’être incorruptible quitte à recourir à la violence pour arriver à ses fins. Ce n’est pas non plus un hasard si la première scène montrant l’inspecteur André Davis est un interrogatoire dans lequel il doit expliquer pour quelle raison il a dû faire usage de son arme à feu pour mettre hors d’état de nuire de dangereux criminels. L’action du film se déroulera ainsi pendant une nuit durant laquelle cet inspecteur épaulé par une détective des narcotiques Frankie Burns pour arrêter deux tueurs de plusieurs flics alors que l’ile de Manhattan est fermées (ses 21 ponts sont ainsi fermés pendant une nuit). Les choses vont se compliquer quand un des tueurs va rentrer en possession d’une clé USB montrant que la mafia locale, une partie des agents police et de la FBI sont incriminés dans un vaste réseau de trafic de drogue.

    Après avoir réalisé de nombreux épisodes de séries (Luck, Game of Thrones, Boardwalk empire, Dexter, Brotherhood, Murphy’s law..), Brian Kirk a réalisé ici son premier film et démontre un sens esthétique intéressant pour autant mettre en valeur la ville de New York que les quelques scènes d’action. Sa mise en scène rend d’une certaine façon hommage à celle de Andrew Davis (le nom du personnage principal n’est pas un hasard fortuit). Que cela soit la scène de braquage au début du film ou la course poursuite dans le métro, le spectacle proposé est de haut calibre et nous retient en haleine sans aucun temps mort. Certes Chadwick Boseman n’a ni le charisme d’Harrison Ford ni la présence de Steven Seagal dans les scènes d’action (voir le film Nico et Piège en haute mer 1992)) mais il a suffisamment de présence à l’écran pour donner vie à son personnage d’inspecteur intègre et dont la réputation de tueurs de flics semble lui coller à la peau.

    Manhattan Lockdown (21 bridges) mérite amplement d’être découvert au cinéma même si celui-ci ne présente guère de surprises et que ses rouages ne sont guère innovateurs. Une nouvelle fois le distributeur Metropolitan FilmExport continue à nous surprendre par sa volonté de distribuer aussi bien des films originaux que des films d’action musclés et efficaces comme celui-ci.

    Manhattan Lockdown (21 Bridges)
    Un film de Brian Kirk
    Produit par Anthony Russo, Joe Russo, Mike Larocca, Gigi Pritzker, Chadwick Boseman, Logan Coles
    Sur un scénario d’Adam Mervis et Matthew Michael Carnahan
    Sur une histoire d’Adam Mervis
    Avec Chadwick Boseman, Sienna Miller, Stephan James, Keith David, Taylor Kitsch et J. K. Simmons
    Musique : Henry Jackman, Alex Belcher
    Directeur de la photographie : Paul Cameron
    Montage : Tim Murrell
    Production : MWM Studios, H. Brothers, Gozie AGBO
    Distribution : STXfilms (Etats-Unis), Metropolitan FilmExport (France)
    Date de sortie : 22 novembre 2019 (Etats-Unis), 1 janvier 2020 (France)
    Durée : 100 minutes

    Vu le 3 janvier 2020 au Gaumont Disney Village, Salle 9 place A19, en VF

  • 4

Critique de Felipe

  • What an unexpected Movie, I went to see this movie with no expectations of what was going to happen or what the plot was. I opened up my AMC Movie Pass Membership and had a couple of hours to spare and clicked on the movie that was starting the soonest. And to my surprise it was 21 Bridges.

    Chadwick Boseman leaves Wakanda behind to star in 21 Bridges set in the mean streets of New York City. He wears a badge and sets about investigating a string of homicides committed by some burglars who were after some bags of cocaine, being caught by New York Police they were left no other choice but to open fire to try to escape. Quickly their identities were given out to the media and that started a city-wide manhunt to try to bring these fugitives to justice.

    Andre Davis (Chadwick Boseman) is asked by Captain McKenna (J.K. Simmons) to help out, to do it out of respect for the fallen Cops. He takes on the case but politics and his superiors only give him a couple of hours to track down these cop-killers. Andre takes drastic measures and shuts down all 21 Bridges from Manhattan and if these killers are not caught by 6 AM the bridges open up again.

    The story is very interesting and I found myself immersed in the action. There are some plot holes but they are made up by the intense action of the film and the awesome chase scenes. The movie feels a little rushed due to the fact that the he only has until 6 am to bring the killers to justice. It’s a great film to pass the time and it served that purpose for me. The film does not try to sell itself as a what its not there are some unexpected twists in the plot and overall recommended film.

    21 Bridges (Manhattan Lockdown)
    Directed by Brian Kirk
    Produced by Anthony Russo, Joe Russo, Mike Larocca, Gigi Pritzkern, Chadwick Boseman, Logan Coles
    Screenplay by Adam Mervis, Matthew Michael Carnahan
    Story by Adam Mervis
    Starring Chadwick Bosemann, Sienna Miller, Stephan James, Keith David, Taylor Kitsch, J. K. Simmons
    Music by Henry Jackman, Alex Belcher
    Cinematography : Paul Cameron
    Edited by Tim Murrell
    Production company : MWM Studios, H. Brothers
    Distributed by STXfilms (United States), Metropolitan FilmExport (France)
    Release date : November 22, 2019 (United States), Januar 1, 2020 (France)
    Running time : 99 minutes

    Watched AMC Palm Promenade 12 15 2019

  • 4