Logo
Accueil > Reviews > Noelle

Noelle

  • Noelle
    Kris Kringle, le père Noël, décide de prendre sa retraite et de passer le poste à son fils, Nick. Mais ce dernier est extrêmement stressé à l'idée de reprendre l'affaire familiale. Sa sœur, Noelle, lui propose de prendre un petit week-end pour se changer les idées avant de commencer. Nick en profite alors pour prendre la fuite. Noelle est obligée de quitter le pôle nord pour la première fois de sa vie pour essayer de retrouver son frère avant Noël. Pendant ce temps, leur cousin Gabriel a pour projet de transformer l'atelier du père Noël en service de livraison par internet.

Critique de Mulder

  • Les films se déroulant dans la période des fêtes de Noël sont devenus un véritable genre en soi et sont pour la plupart décevants car ils semblent obéir aux mêmes règles et cherchent à plaire à tous sans choquer personne. Cela donne le plus souvent des œuvres sans âme se laissant voir et oublier aussitôt. Pourtant il arrive certaines fois que certains de ces films sortent du lot et s’imposent comme des classiques du genre. On retiendra ainsi La vie est belle (It's a Wonderful Life) (1944), Noël chez les Muppets (The Muppet Christmas Carol) (1993), Maman, j'ai raté l'avion (Home Alone) (1990), Love Actually (2003), Gremlins (1984), Krampus (2016). L’un des deux premiers films de Disney + Noelle écrit et réalisé par Marc Lawrence rejoindra cette liste de films incontournables de la période des fêtes de Noel.

    Il est intéressant de voir que le film de Noel ne cesse de vouloir se renouveler tout en obéissant aux règles préétablies. Dans Noelle ainsi alors que le père Noel a décidé de prendre sa retraite, son fils Nick qui a été désigné pour prendre sa suite ne se voit pas reprendre le flambeau et décide de s’enfuir afin de trouver quelque chose plus en adéquation avec ses ambitions. Sa sœur Noelle décide de partir le retrouver avant Noel pendant que son cousin Gabriel, un véritable geek souhaite transformer la base du père Noel semble vouloir transformer celui-ci en service de livraison par internet digne d’Amazon.

    Même si les ressorts de ce film ne sont pas nouveaux, on se laisse embarquer facilement dans cette aventure notamment par la présence d’Anna Kendrick, Bill Hader, Billy Eichner et Shirley MacLaine. Le scénario permet également de mettre en avant les soucis d’adéquation entre Noelle et le monde réel. Les nombreuses scènes reposant sur le doute de l’existence du père Noel permettent aux spectateurs de passer de bons moments même si l’originalité manque cruellement à ce film.

    Il est intéressant de voir que ce film place une grande partie de son histoire dans le monde réel y compris en y abordant le sort des plus démunis notamment une jeune enfant muette et sa mère sans emploi et sans domicile. Cet apport donne au film une plus grande épaisseur que les nombreux films de Noël superficiels et trop linéaires. Alors que les fêtes de fin de Noel approche et que le film Last Christmas arrive dans nos salle de cinéma, Noelle est indéniablement un des deux films de Noel à découvrir cette année..

    Alors que la Belle et le clochard nous avait totalement convaincu, on doit reconnaitre que cet autre film proposé pour le lancement de Disney + manque de piquant et semble ne pas vouloir aller jusqu’au bout de ses idées afin de proposer un divertissement familial certes réussi mais manquant cruellement d’une volonté de proposer une approche nouvelle du film de Noel.

    Noelle
    Un film écrit et réalisé par Marc Lawrence
    Produit par Suzanne Todd
    Avec Anna Kendrick, Bill Hader, Billy Eichner, Julie Hagerty, Shirley MacLaine
    Musique de Cody Fitzgerald, Clyde Lawrence
    Directeur de la photographie : Russell Carpenter
    Montage : Hughes Winborne
    Production : Walt Disney Pictures
    Distribution : Disney+
    Date de sortie : le 12 novembre 2019 (Etats-Unis)
    Durée : 100 minutes

    Vu le 13 novembre en VO

  • 3