Logo
Accueil > Reviews > La reine des neiges 2

La reine des neiges 2

  • La reine des neiges 2
    Pourquoi Elsa est-elle née avec des pouvoirs magiques ? La jeune fille rêve de l’apprendre, mais la réponse met son royaume en danger. Avec l’aide d’Anna, Kristoff, Olaf et Sven, Elsa entreprend un voyage aussi périlleux qu’extraordinaire. Dans La Reine des neiges, Elsa craignait que ses pouvoirs ne menacent le monde. Dans La Reine des neiges 2, elle espère qu’ils seront assez puissants pour le sauver…

Critique de Mulder

  • “You're not a voice
    You're just a ringing in my ear
    And if I heard you, which I don't
    I'm spoken for I fear
    Everyone I've ever loved is here within these walls
    I'm sorry, secret siren, but I'm blocking out your calls
    I've had my adventure, I don't need something new
    I'm afraid of what I'm risking if I follow you…”
    Into the Unknown – Panic! At the Disco

    A mes parents

    Nous gardons tous des bribes de souvenirs de la première fois où nous sommes rentrés dans une salle de cinéma et nous avons découvert un film de Walt Disney Animation. Chacun des longs métrages a été pétri avec le même amour par un studio de cinéma qui a toujours su dépasser ses limites (même si certains ont révélé dans le passé leur limite et un certain essoufflement car en plein tourment d’une révolution technique et d’une nouvelle technologie pour mettre en scène ses films d’animation). Le temps a su donner raison à ces studios d’animation et su non seulement montrer la voie pour de nombreux autres et donner vie à des chefs d’œuvre intemporels du cinéma.

    On regarde malgré le poids des années avec la même passion des films comme Blanche-Neige et les Sept Nains (1937), Pinocchio (1940), Cendrillon (1950), La Belle au bois dormant (1959), Le Livre de la jungle (1967), Les Aventures de Bernard et Bianca (1977), Rox et Rouky (1981), La Petite Sirène (1989), La Belle et la Bête (1991), Le Roi lion (1994), Mulan (1998) et plus récemment Les Mondes de Ralph (2012), La Reine des neiges (2013), Les Nouveaux Héros (2014), Vice-Versa (2015), Zootopie (2016) se sont imposés comme tant d’autres comme des classiques instantanés à voir et revoir avec un plaisir intact. Leur inventivité permanente, le grand soin porté à l’animation et à donner vie à des personnages féériques font que chaque nouveau film d’animation Disney est attendu avec le même plaisir et montre à tel point ces studios ont réussi à bâtir une véritable œuvre universelle et mondiale dans laquelle chacun pourra retrouver ses racines et se replonger dans son enfance ou des souvenirs lointains. Malgré le poids des années et la concurrence omniprésente, à force de se réinventer en permanence Disney reste depuis ses débuts un studio visionnaire.

    Sorti en 2013, La Reine des neiges (Frozen) fut le 128e long-métrage d'animation et le 53e « Classique d'animation » des studios Disney. Fort d’un succès critique et public mondial unanime, on se doutait qu’une suite était inévitable mais se devait être à la hauteur du premier volet. Il faut reconnaitre que le résultat dépasse aisément notre attente et s’impose dès sa découverte comme un pur chef d’œuvre de l’animation porté non seulement par un scénario propice à de nombreux rebondissements mais aussi comme ce fut le cas pour le premier volet par de nombreux numéros musicaux (préparez vous à entendre partout Into the Unknow (Dans un autre monde), après Let it go (Libéréé, Délivrée)).

    Le premier volet nous présentait les deux sœurs inséparables Elsa et Anna et leurs nouveaux amis Kristoff, Olaf et Sven et comment Elsa allait apprendre à maitriser ses pouvoirs magiques. Ce second volet s’imbrique parfaitement dans le premier volet en nous révélant l’origine de ces pouvoirs et surtout le passé des parents d’Elsa et Anna. Un passé qui se révèle aussi dangereux qu’important de sens. Les deux sœurs épaulées par Kristoff, Olaf et Sven, Elsa entreprennent un voyage pour rejoindre la forêt magique et ils devront affronter de nombreux dangers à notre plus grand plaisir.

    Alors que nous pouvions nous attendre à une redite du premier volet et à un minimum de prise de risque pour assurer un succès mondial, Walt Disney Animation Studios n’hésite pas à proposer un film d’animation plus noir et d’une certaine manière plus adulte. Des thématiques importantes comme la protection de la nature, des actions plus ou moins bonnes de l’homme sur son environnement et d’autres cultures mais aussi sur le sacrifice de soi pour arriver à faire triompher le bien et changer le cours des choses. La reine des neiges 2 réussit parfaitement à nous faire rire et émouvoir en permanence à notre plus grand plaisir.

    Afin de capter toute l’essence du premier volet, on retrouve à la réalisation le même duo de réalisateurs présent déjà sur le premier volet Chris Buck et Jennifer Lee (également scénariste). Dans les voix originales on retrouve également Idina Menzel (Elsa), Kristen Bell (Anna), Jonathan Groff (Kristoff) et Josh Gad (Olaf) et en version francaise Emmylou Homs (Anna), Donald Reignoux (Kristoff) et Dany Boon (Olaf) (Charlotte Hervieux remplace Anais Delva pour la voix d’Elsa). Certes nous aurions préféré la version originale ne serait-ce pour les nombreuses chansons mais il faut reconnaitre qu’une fois de plus la version française est de qualité.

    La Reine des neiges 2 (Frozen 2) avec ses nombreux nouveaux personnages (les géants, les créatures de la forêt magique, le cheval aquatique) s’impose aisément comme le divertissement familial parfait pour cette fin d’année et on espère pouvoir retrouver Elsa, Anna et leurs amis Kristoff, Olaf et Sven dans de nouvelles aventures avec toujours à la réalisation ces deux surdoués.

    La Reine des neiges 2 (Frozen 2)
    Un film de Chris Buck, Jennifer Lee
    Produit par Peter Del Vecho
    Sur un scénario de Jennifer Lee, Allison Schroeder
    Avec les voix en version originale de Kristen Bell, Idina Menzel, Josh Gad, Jonathan Groff
    Production : Walt Disney Animation Studios
    Distribué par Walt Disney Studios (Etats-Unis),
    Date de sortie : 20 novembre 2019 (France), 22 novembre 2019 (Etats-Unis)

    Vu le 8 novembre 2019 au Publicis Cinémas, Salle 1

  • 5

Critique de Marianne Velma

  • A l’hiver 2013, quand le premier Frozen (La Reine des neiges en V.O.) est sorti personne ne s’attendait à ce que le long métrage fasse un tel carton. Disney semblait en quelque sorte vouloir revenir à ses origines en remettant au goût du jour un conte classique. En plus les garçons, c’est bien connu, ils n’aiment pas les princesses…

    Heureusement les auteurs de Frozen n’avaient pas oublié que les héroïnes d’aujourd’hui se doivent d’être modernes. Plus question d’attendre sagement le prince charmant ! En subvertissant certains de ses codes old school (pour ne pas dire rétrogrades) voire même en s’en moquant, le studio aux grandes oreilles nous proposait deux princesses en phase avec leur époque. Cerise sur l’iceberg, le tout s’accompagnait d’une bande-originale digne des meilleurs shows de Broadway. Un deuxième épisode était inévitable. Sauf qu’entre temps, le monde a changé terriblement vite. Aujourd’hui, il faut plus qu’un joli minois criant libérée, délivrée pour se revendiquer audacieux.

    Pour cette seconde aventure, les auteurs ont muté le conte épique en fantaisie légendaire. Question inventivité, le spectateur n’y perd pas au change tant la beauté du spectacle reste époustouflante. Concernant les performances vocales, même si le swing est indéniable, les chansons me semblent moins immédiatement inspirantes que celles du premier opus. Toutefois, n’ayant vu que la version française, je ne me prononcerai pas de manière définitive sur ce point…

    Mais c’est surtout sur son propos thématique que le film bute. Le questionnement autour de la peur du changement et du temps qui passe reste un peu trop à hauteur d’enfant pour nous convaincre totalement. Tout paraît trop simple, trop lisse, trop bien calé pour nous éblouir.

    Heureusement, Disney semble avoir misé sur une nouvelle carte pour séduire marmots et parents : son humour décalé. Olaf, le bonhomme de neige incarne à lui tout seul la fantaisie comique de ce Frozen numéro 2. Entre l’âne de Shrek et Scrat de l’âge de glace, il rejoint sans problème le panthéon des créatures animées les plus drôles du monde de l’animation. Ne manquez pas la séquence post générique qui lui est entièrement consacrée. Plus surprenant, Kristoff bien loin des chevaliers servants d’antan, nous offre une séquence chantée ouvertement kitch qui n’est pas sans rappeler le clip d’un certain Jean-Pierre François dans les années 80. La vraie hardiesse de cette suite se trouve indéniablement dans ce moment à contretemps. Aucun doute Disney a encore réussi son coup mais sans doute pas là où on l’attendait.

    La Reine des neiges 2 (Frozen 2)
    Un film de Chris Buck, Jennifer Lee
    Produit par Peter Del Vecho
    Sur un scénario de Jennifer Lee, Allison Schroeder
    Avec les voix en version originale de Kristen Bell, Idina Menzel, Josh Gad, Jonathan Groff
    Production : Walt Disney Animation Studios
    Distribué par Walt Disney Studios (Etats-Unis),
    Date de sortie : 20 novembre 2019 (France), 22 novembre 2019 (Etats-Unis)

    Vu le 8 novembre 2019 au Publicis Cinémas, Salle 1

  • 3.5