Logo
Accueil > Reviews > Sea of Shadows

Sea of Shadows

  • Sea of Shadows
    Le golfe de Californie est en proie à une guerre qui oppose cartels mexicains et trafiquants chinois. Une espèce de poissons endémique à la région, le totoaba, est victime d’un braconnage effréné en raison d’une croyance superstitieuse de certains Chinois selon laquelle leur vessie, dont le prix au gramme est plus élevé que celui de l’or, posséderait des vertus curatives miraculeuses. Surnommé " cocaïne de la mer ", ce poisson extrêmement rare est au cœur d’un marché noir de plusieurs millions de dollars qui menace non seulement son existence, mais également la majorité des espèces marines de la région, dont le marsouin du golfe de Californie, qui est au bord de l’extinction.

Critique de Mulder

  • Alors que nous avons appris récemment que Disney + n’arrivera en France que le 31 mars 2019 avec notamment plusieurs excellents documentaires à voir et revoir de National Geographic nous avons été conviés à découvrir sur grand écran leur nouveau film documentaire Sea of Shadows de Richard Ladkani. Une nouvelle fois, celui-ci s’impose comme un documentaire exceptionnel d’une intelligence rare. Construit comme un véritable thriller et nous présente l’organisme Sea Sepherd qui lutte à la protection d’une espèce menacée (les vaquita) du golfe de Californie. Le vaquita est une espèce de marsouin que l’on trouve uniquement dans cette partie du monde. Le braconnage intensif dans cette partie des mers des totoabas fait que cette espèce est menacée d’extinction sous mois d’un an si nous ne faisons rien pour mettre fin à ces braconnages.

    L’action de ce documentaire se situe aussi bien dans les mers que sur terre et nous montre comment certains journalistes tentent de mettre à jour certaines organisations chinois et mexicaines tirant partie de ces actions illégales alors que la pêche est devenue hyper réglementée voire interdite afin de protéger les fonds marins. La grande qualité de ce documentaire est de présenter une véritable investigation de certains journalistes quitte à risquer leur vie car se trouvant faire face à des gangs mexicains et à la peur que ceux-ci inspirent dans des villes mexicaines comme celle de San Felipe.

    On se plonge ainsi totalement dans ce documentaire et nous nous rendons compte une fois de plus des dangers inhérents à ceux qui ne protègent pas notre éco-système. On ouvre ainsi nos yeux sur le fait que c’est un devoir de citoyen de défendre notre planète et d’aider certains organismes à protéger les mers et plus généralement notre planète. A force d’insouciance, nous laissons dépérir notre monde et il est encore temps d’agir chacun à sa manière. Ce film documentaire montre une nouvelle fois la force des médias qui se doivent d’informer librement la population et à tirer le signal d’alarme si nécessaire.

    Sea of shadows bénéficie non seulement d’un sujet passionnait mais aussi d’une excellente réalisation reposant sur une photographie soignée. National Geographic ne cesse de nous étonner et de proposer comme le montre aussi bien ce film documentaire d’excellents contenus. Alors que beaucoup d’entre nous ne connaissaient ni l’espèce des vaquitas ni celle des totoabas, ce documentaire se révèle non seulement passionnant mais également très instructif.

    Sea of Shadows
    Un film documentaire écrit et réalisé par Richard Ladkani
    Compositeur : H. Scott Salinas
    Producteurs : Walter Koehler, Wolfgang Knoepfler
    Producteurs exécutifs : Carolyn Bernstein, Scott Z. Burns, Rebecca Cammisa, Dinah Czezik-Müller, Jennifer Davisson, Leonardo DiCaprio, Ryan Harrington, Laura Nix
    Directeur de la photographie : Richard Ladkani
    Monteur : Georg Michael Fischer
    Production : Terra Mater Factual Studios, Appian Way
    Date de diffusion : le 24 novembre 2019 (France)
    Distributeur : National Geographic (France)
    Durée : 106mns

    Vu le 6 novembre 2019 au siège de la 20th Century Fox, en VO

  • 4.5