Logo
Accueil > Reviews > Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque

Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque

  • Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque
    Objectif Laine. Shaun Le Mouton revient dans une aventure intergalactique. Un vaisseau spatial s’est écrasé près de la ferme de Shaun. A son bord, une adorable et malicieuse petite créature, prénommée LU-LA. Avec ses pouvoirs surnaturels, son goût pour l'aventure, et ses rots venus d'un autre monde, elle est immédiatement adoptée par le troupeau. Mais lorsqu’une sombre organisation gouvernementale se lance à sa poursuite, bien décidée à capturer la petite alien, la ferme contre-attaque ! Shaun et le troupeau vont tout faire pour aider LU-LA à rentrer chez elle. Accrochez vos ceintures et préparez-vous pour une épopée…à se tondre de rire !

Critique de Mulder

  • Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque (A Shaun the Sheep Movie: Farmageddon) montre une nouvelle fois le savoir-faire indéniable d’un des plus grands studios d’animation mondial (Aardman Animations). Loin de vouloir concurrencer (ce qui est impossible) la supériorité indéniable des plus grands studios d’animation actuels de Disney Animation et Pixar Animations, ce studio continue à honorer l’animation en volume (stop-motion et clay animation) et à ne pas recourir systématiquement à l’animation en images de synthèse qui s’est imposée comme la norme actuelle. Il en ressort de chacune des créations des studios Aardman (films ou séries), une réelle magie intacte et surtout une volonté de continuer à faire exister le cinéma d’animation à l’ancienne pétri avec le même amour par ses créateurs et surtout l’envie de donner aux spectateurs des œuvres à la magie intacte.

    De leur premier film d’animation Chicken run (2000) de Peter Lord et Nick Park, en passant par Wallace et Gromit : Le Mystère du lapin-garou (Wallace and Gromit: The Curse of the Were-Rabbit) (2005), Souris City (Flushed Away) (2006), Mission : Noël (Arthur Christmas) (2011), Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout (The Pirates! Band of Misfits) (2012) et plus récemment Shaun le mouton, le film (Shaun the Sheep Movie) (2015) et Cro Man (Early Man) (2018), les studios britanniques Aardman ont réussi à s’imposer par la qualité graphique remarquable de leurs créations mais aussi par leur humour visant juste à la perfection. Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque ne déroge pas à la règle et surtout prend plusieurs risques volontairement afin de renforcer une réelle immersion des spectateurs dans un monde enchanteur. De ce fait, il n’y aura aucun dialogue (humain) dans ce film et tout passera comme ce fut le cas du cinéma muet par des expressions, des comportements le plus souvent drôles et caricaturant notre société actuelle.

    Après une série télévisée de 150 épisodes (2007-2016), un court-métrage (Rasé de près), un premier film en 2015, le mouton le plus connu du cinéma est de retour au premier plan et cette fois, il devra non seulement continuer à faire preuve de son ingéniosité mais aussi aider une créature extraterrestre à retourner chez elle. Réalisé par Will Becher et Richard Phelan sur un scénario de Mark Burton et Jon Brown, ce film se veut être en même temps une parodie du film E.T l’extraterrestre de Steven Spielberg mais aussi de manière plus générale un véritable hommage aux films de science-fiction (en passant aussi bien par X-Files et autres séries cultes que des films d’animation comme Wall-E et Men in Black). On se laisse immerger dans ce grand film d’animation qui sait parfaitement nous faire rire et nous émouvoir. Toute la magie du cinéma est ainsi présente sous nos yeux et nous nous laissons embarquer dans la nouvelle aventure de Shaun le mouton et de son ami extraterrestre.

    Une nouvelle fois les studios Aardman révèlent le grand soin apporté aussi bien à leur création graphique mais aussi au scénario avec un sens exemplaire du timing et en étant capable de porter en dérision notre société actuelle dans laquelle des entités de l’Etat sont prêtes à tout pour que certaines informations ne soient pas divulguées ou que des vaisseaux spatiaux restent à jamais cachés. Ce n’est pas aussi un hasard fortuit de montrer un paysan pris de folies de grandeurs et voulant créer un véritable parc d’attractions en l’honneur des extrarrestres… On ne peut que défendre un tel film sachant capturer l’attention des très jeunes spectateurs mais aussi des adultes passionnés de cinéma qui chercheront en permanence à décrypter les nombreux clins d’œil.

    Même si nous n’avons pas pu découvrir ce film en projections de presse et donc découvert que récemment celui-ci, nous ne pouvons que vous encourager à le voir au cinéma et dans des conditions optimales pour en profiter pleinement.

    Shaun Le mouton (A shaun The Sheep Movie : Farmageddon)
    Un film de Will Becher, Richard Phelan
    Produit par Paul Kewley
    Sur un scénario de Mark Burton, Jon Brown
    Sur une histoire de Richard Starzak
    Basé sur Shaun the Sheep and A Close Shave de Nick Park
    Avec les voix en version originale de Justin Fletcher, John Sparkes
    Musique de Tom Howe
    Directeur de la photographie : Dave Alex Riddett
    Montage : Sim Evan-Jones
    Production : Aardman Animations
    Distribution: StudioCanal (Europe)
    Date de sortie : 15 mai 2019 (Etats-Unis), 22 septembre 2019 (Odeon Leicester Square), 26 septembre 2019 (Allemagne), 18 octobre 2019 (Angleterre), 16 octobre 2019 (France)
    Durée : 87 minutes

    Vu le 1 novembre 2019 au Gaumont Disney Village, Salle 16 place A19, en VF

  • 4.5