Logo
Accueil > Reviews > Queens (Hustlers)

Queens (Hustlers)

  • Queens (Hustlers)
    Des stripteaseuses se lient d’amitié et décident de conjuguer leurs talents pour arnaquer et prendre leur revanche sur leurs riches clients de Wall Street. Leur plan fonctionne à merveille, mais argent et vie facile les poussent à prendre de plus en plus de risques…

Critique de Mulder

  • Souvent les histoires vraies peuvent servir de fondations suffisamment solides pour donner vie de manière artificielle à de bons films. Queens (Hustlers) écrit et réalisé par Lorene Scafaria (Jusqu’à ce que la fin du monde nous sépare (2012), Ma mère et moi (2015)) en est l’exemple parfait. Porté par un scénario et une réalisation inspirée et surtout par l’interprétation de Jennifer Lopez, ce film trouve ses racines dans l’existence d’un groupe de stripteaseuses qui avaient mis en pratique un moyen pour arnaquer des clients riches de New York pour non seulement se venger de certains hommes arrogeanst et se croyant tout permis mais aussi réussir à avoir un meilleur train de vie. Malheureusement à force d’être attiré par cet argent facilement obtenable, ce groupe va cumuler de nombreuses erreurs qui l’amènerai à son arrestation.

    L’univers des boites de stripteases a souvent été traité au cinéma que cela soit dans Showgirls (1996) de Paul Verhoeven, Magic Mike (2012) de Steven Soderbergh, Exotica (1994) d’Atom Egoyan ou encore Closer, entre adultes consentants (2004) de Mike Nichols. Cette fois-ci le scénario n’hésite pas à jouer autant sur les films de gangsters que sur le ressenti de ces femmes objets données en pâture à des hommes sans sens moral ni éthique. De ce fait nous prenons parti au début pour les agissements de cette bande au charme certain puis finissons par ne plus pouvoir les défendre en parti dû à de nombreux débordements.

    La réalisatrice Lorene Scafaria réussit pourtant à rendre le film passionnant et lui donner une réelle profondeur non seulement en soignant les traits des différents personnages principaux mais aussi en soignant la reconstitution historique dans lequel se déroule le récit et surtout en utilisant une excellente bande son (Janet Jackson, SweatBeatz, 50 Cent..).

    Queens (Hustlers) marque le grand retour de Jennifer Lopez qui semblait avoir perdu une part de son aura en jouant dans des films guère marquants ces derniers temps (Seconde chance (2018), Lila & Eve (2015), Un voisin trop parfait (2018), Parker (2013). Non seulement elle donne à son personnage de leader de ce groupe de stripteaseuse une véritable présence mais surtout réussit à la rendre attachante même lorsqu’elle celle-ci dérape à force d’en vouloir toujours plus. Le reste du casting féminin n’est pas non plus en reste avec la trop rare Julia Stiles et la présence de nouvelles comédiennes que cela soit Constance Wu et surtout Lili Reinhart (révélation du film après l’avoir remarquée également dans la série Riverdale).

    Ce film montre une nouvelle fois que le cinéma américain ne doit pas être uniquement des blockbusters hollywoodiens mais surtout des films créés avec soin et donnant enfin à des comédiennes des rôles principaux. Ce que certains pourront qualifier de film féministe est avant tout une manière de mettre en lumière le côté nauséabond de certaines personnes aisées se croyant tout permis au point d’humilier certaines femmes.

    Hustlers
    Un film écrit et réalisé par Lorene Scafaria
    Produit par Jessica Elbaum, Will Ferrell, Adam McKay, Elaine Goldsmith-Thomas, Jennifer Lopez
    Basé sur "The Hustlers at Scores"de Jessica Pressler
    Avec Constance Wu, Jennifer Lopez, Julia Stiles, Keke Palmer, Lili Reinhart, Lizzo, Cardi B
    Musique de Komeil S. Hosseini
    Directeur de la photographie : Todd Banhazl
    Montage : Kayla Emter
    Production : Gloria Sanchez Productions, Nuyorican Productions, Annapurna Pictures
    Distribution : STXfilms (Etats-Unis), Metropolitan FilmExport (France)
    Date de sortie : 7 septembre 2019 (TIFF), 13 septembre 2019 (Etats-Unis)
    Durée : 110 minutes

    Vu le 18 octobre 2019 au Gaumont Disney Village, Salle 10 place A18, en VF

  • 4