Logo
Accueil > Reviews > Un jour de pluie à New York (A Rainy Day in New York)

Un jour de pluie à New York (A Rainy Day in New York)

  • Un jour de pluie à New York (A Rainy Day in New York)
    Deux étudiants, Gatsby et Ashleigh, envisagent de passer un week-end en amoureux à New York. Mais leur projet tourne court, aussi vite que la pluie succède au beau temps… Bientôt séparés, chacun des deux tourtereaux enchaîne les rencontres fortuites et les situations insolites.

Critique de Mulder

  • Le festival du cinéma américain de Deauville pour sa quarante-cinquième édition ne pouvait pas rêver d’un meilleur film pour lancer les festivités. Un jour de pluie à New York (A Rainy Day in New York) est le cinquante et unième film d’un scénariste et réalisateur surdoué qui n’a pas son pareil pour donner vie à des personnages si vivants et symbolisant à la perfection notre société contemporaine. Sa filmographie témoigne de celle d’un des plus grands réalisateurs actuels qui n’a jamais voulu bazarder son talent au service des grands studios hollywoodiens et qui a su se faire son chemin tout en préservant son œuvre et mettre en avant des thématiques qui lui tiennent à cœur. On comprend aisément que de nombreux comédiens dont la carrière les destine plutôt à jouer dans des blockbusters certes pour la plupart réussis trouvent dans ses films moyen de retrouver le plaisir de jouer, de donner vie à des personnages réellement travaillés.

    Un jour de pluie à New York fonctionne d’autant plus qu’il permet au réalisateur de traiter d’un sujet qu’il connait à la perfection, celui du cinéma américain indépendant. Il donne ainsi la parole à un couple de jeunes étudiants, Gatsby et Ashleigh qui au lieu de passer un week-end en amoureux à New York vont finalement voir leur couple se dissoudre dû à des inspirations irréconciliables.

    Ashleigh (Elle Fanning toujours aussi parfaite) est passionnée de cinéma et voit dans cette escapade à New York le moyen de pouvoir interviewer l’un de ses réalisateurs préférés, Roland Pollard (Liev Schreiber) mais son interview ne va pas se dérouler comme prévu et va l’entrainer dans de multiples péripéties dans laquelle elle croisera un scénariste trompé par sa femme par son meilleur ami, Ted Davidoff (Jude Law), un comédien adulé par les spectateurs, Francisco Vega (Diego Luna) mais aussi apprendra à ses dépens qu’être journaliste sous-entend d’avoir une réelle éthique et non coucher aussi facilement avec le premier comédien qui passe. La comédienne Elle Fanning apporte tout son charme indéniable et sa fragilité à son personnage et donne à ce film une vitalité inespérée et surtout fait qu’il est impossible pour les spectacteurs de ne pas tomber tout simplement amoureux d’un tel personnage féminin.

    Le jeune Gatsby (Timothée Chalamet confirme une fois de plus qu’il est le meilleur comédien de sa génération) devant faire fi d l’absence de sa copine, profite de son temps pour trainer dans les rues de New York. Il croisera par hasard plusieurs de ses anciens camarades de classe et se verra même proposer un court rôle dans un film que tourne l’un de ceux-ci Sa route le fera donc recroiser le temps de cette scène la petite sœur de l’une de ses anciennes petites amies, Chan (magnifique Selena Gomez). Il affrontera aussi sa mère très possessive et vouant un véritable culte pour donner à ses enfants la meilleure éducation universitaire possible et aussi faire en sorte que ses enfants épousent des personnes de même rang. Le réalisateur Woody Allen règle ici quelques comptes avec ces grandes familles américaines huppées en leur rappelant d’où ils viennent (la scène entre Gatsby et sa mère est très éloquente à ce sujet).

    Si Un jour de pluie à New York fonctionne à la perfection et s’apparente aisément à l’un des meilleurs films de Woody Allen c’est que rien est laissé au hasard. Le montage est parfait et donne au film une réelle force émotionnelle en chassant toute futilité inutile. La musique utilisée et choisie avec grand soin par un véritable amoureux du jazz qu’est Woody Allen donne au film une richesse et une classe intemporelle. Ce n’est donc pas un hasard si le personnage de Gatsby aime autant jouer au poker que du piano dans les clubs de certains hôtels. Alors que le cinéma actuel tend à trouver une formule parfaite et à l’appliquer sans aucune réelle réflexion, Woody Allen redonne ses lettres de noblesse au cinéma et nous montre que loin du déferlement d’effets spéciaux outranciers, le véritable cinéma doit d’abord reposer sur un scénario, un réalisateur inspiré et des comédiens donnant le meilleur d’eux-mêmes.

    Le casting du film digne des plus grands films hollywoodiens actuels dans lequel on retrouve Timothée Chalamet (Gatsby), Elle Fanning (Ashleigh), Selena Gomez (Chan), Jude Law (Ted Davidoff), Liev Schreiber (Roland Pollard), Diego Luna (Francisco Vega), Annaleigh Ashford (Lily), Rebecca Hall (Connie) montre que le réalisateur Woody Allen a toujours sur s’entourer de grands comédiens.

    Un jour de pluie à New York (A Rainy Day in New York) s’impose aisément comme l’un des meilleurs films de cette année et quoiqu’en dise la presse US, un film indispensable à découvrir d’urgence.

    Un jour de pluie à New York (A Rainy Day in New York)
    Un film écrit et réalisé par Woody Allen
    Produit par Letty Aronson, Erika Aronson
    Avec Timothée Chalamet, Elle Fanning, Selena Gomez, Jude Law, Diego Luna, Liev Schreiber
    Directer de la photographie : Vittorio Storaro
    Montage : Alisa Lepselter
    Production : Gravier Productions, Perdido Productions
    Date de sortie : 26 juillet 2019 (Pologne), 6 septembre 2019 (Festival du cinéma américain de Deauville), 18 septembre 2019 (France)
    Durée : 92 minutes

    Vu le 6 septembre 2019 au Centre International de Deauville, en VO
    Revu le 20 septembre 2019 au Gaumont Disney Village, Salle 16 place A18, en VF

  • 5