Logo
Accueil > Reviews > Waiting for the Barbarians

Waiting for the Barbarians

  • Waiting for the Barbarians
    Dans un désert sans nom à une époque incertaine, un magistrat gère un fort qui marque la frontière de l'Empire. Le pouvoir central s'inquiète d'une invasion barbare et dépêche sur les lieux le colonel Joll, un tortionnaire de la pire espèce. Parmi les hommes et les femmes ramenés au fort et torturés, une jeune fille blessée attire l'attention du magistrat qui finit par contester les méthodes employées par le colonel et prendre fait et causes pour les soi-disant barbares.

Critique de Mulder

  • Découvert dans le cadre d’une soirée donnée en l’honneur du comédien Johnny Depp au festival du cinéma américain de Deauville, Waiting for the Barbarians n’est certes pas un film parfait mais présente suffisamment de qualités pour lui laisser la chance de rencontrer son public. L’action du film se déroule à une période indéterminée mais on se doute dans un passé lointain dans lequel un magistrat (Mark Rylance parfait) doit faire respecter l’ordre dans un fort situé à la frontière de l’Empire. Ce lieu se trouvant à proximité de nombreux barbares fait que certains pensent qu’une attaque est imminente contre le pouvoir en place et ce dernier envoie dans ce lieu le colonel Joll (Johnny Depp), un tortionnaire prêt à tout pour faire parler les prisonniers.

    Co-écrit et réalisé par Ciro Guerra (L'Ombre de Bogota (2005), Les Voyages du vent (2009), L'étreinte du serpent (2015) et Les Oiseaux de passage (2018)), Waiting for the Barbarians est l’adaptation d’un des livres de J.M Coetzee. On sent une réelle volonté de l’auteur du livre et du réalisateur de mettre en avant le fait que bien souvent les plus barbares ne sont pas ceux que l’on pense. Que cela soit l’oppression des indiens aux Etats-Unis dont certaines scènes de ce film nous font penser, le fait du réveil de la conscience d’un homme découvrant le grand amour auprès d’une sauvage, une des nombreuses victimes des agissement intolérables du colonel Joll , Waiting for the barbarians retient toute notre attention et vise juste par ses attaques envers le Pouvoir en place.

    Certes la lenteur excessive du film et le fait que le comédien Johnny Depp ne soit relayé qu’à un second rôle guère présent à l’écran n’entache pas notre plaisir pris devant ce film à la réalisation soignée et surtout bénéficiant d’une superbe direction de la photographie. En effet la réussite de ce film tient surtout à l’excellente interprétation du comédien Mark Rylance qui tient le film sur ses épaules et qui réussit à faire de son personnage un être attachant et complexe à la fois. De la même manière on appréciera le fait de retrouver le comédien Robert Pattinson qui n’a de cesser de vouloir se renouveler. Après son rôle d’Edward Cullen dans la saga Twilight, ce comédien a eu raison de s’éloigner des grands studios pour parfaire dans des productions indépendants son jeu de comédien et ainsi s’imposer tout simplement comme l’un des meilleurs comédiens actuels).

    Alors qu’aucune date de sortie à ce jour n’a été communiqué pour Waiting for the Barbarians, on espère que celui-ci bénéficiera d’une sortie au cinéma et ne se contentera pas d’une sortie sur Netflix ou Prime Video l’année prochaine..

    Waiting for the Barbarians (Italie et Etats-Unis)
    Un film de Ciro Guerra
    Sur un scenario de Ciro Guerra et J.M Coetzee
    Produit par Monika Bacardi, Michael Fitzgerald, Andrea Iervolino, Olga Segura
    Basé sur Waiting for the Barbarians de J. M. Coetzee
    Avec Mark Rylance, Johnny Depp, Robert Pattinson, Gana Bayarsaikhan, Sam Reid, Greta Scacchi, David Dencik, Joseph Long
    Directeur de la photographie : Chris Menges
    Montage : Jacopo Quadri
    Production : Iervolino Entertainment, Ithaca Pictures
    Date de sortie : 6 septembre 2019 (Venise)
    Durée : 112 minutes

    Vu le 8 septembre 2019 au Centre International de Deauville, en VO

  • 3.5