Logo
Accueil > Reviews > Le Gangster, le flic et l’assassin

Le Gangster, le flic et l’assassin

  • Le Gangster, le flic et l’assassin
    Un puissant chef de gang dont la férocité est redoutée dans le milieu manque de se faire assassiner par un homme qui prend la fuite sans être identifié. S’il a survécu de justesse à l’attaque, le gangster sait que sa réputation est irrémédiablement endommagée : il doit retrouver l’assassin et le faire payer. De son côté, un inspecteur de police, est persuadé que le fameux assassin est l’insaisissable tueur en série nommé « K ». Le flic et le gangster vont alors unir leurs forces pour mettre la main sur l’assassin. Mais si le premier rêve de le voir derrière les barreaux, le deuxième n’a qu’une idée en tête : le voir mourir

Critique de Mulder

  • Le Gangster, le flic et l’assassin (Ak-in-jeon) est le second film écrit et réalisé par Lee Won-tae après Daejang Kimchangsoo (2017) (inédit en France) et s’impose comme un digne héritier des films d’action des années 90 de John Woo avec ses personnages parfaitement campés, ses scènes d’action spectaculaires et surtout un scénario porté par de bons comédiens. Alors que le cinéma d’action mondial est dominé par des blockbusters américains, il est intéressant de découvrir des films ne possédant certes pas les mêmes moyens mais réussissant pourtant à trouver toute l’attention des spectateurs.

    L’histoire est certes simpliste et montre comment un policier intègre et ne lésinant pas à recourir à la violence pour arriver à ses fins se voit associer à un dangereux chef de gang qui a été agressé par un dangereux psychopathe. Ce dernier opère de la même manière en provoquant un accident de voiture avant de poignarder sa victime. Loin de vouloir recourir à des effets inutiles, le réalisateur et scénariste porte pourtant une grande attention pour donner à son film une réelle palette graphique et soigne tout particulièrement les nombreuses scènes de courses poursuites voire de combats. Reposant sur un réel sens de l’honneur le flic et le gangster même si leurs actions les opposent finissent par trouver un moyen d’unir leur force pour mettre fin aux agissements de ce criminel n’en ayant aucun.

    Le film pose la question de la moralité et de savoir où se trouve réellement le réel équilibre entre les moyens mis en place et la position des forces de l’ordre qui se doit être irréprochable. L’inspecteur Jung Tae-Seok (Kim Moo-Yul) est ainsi en perpétuel opposition entre son rôle de faire respecter la loi et ses moyens d’y arriver le rapprochant ainsi du même usage de la force que le chef de gang Jang Dong-su (Ma Dong-seok) (réelle révélation du film). Ainsi entre un chef de gang qui a réussi à s’imposer par la violence et à créer un véritable empire et qui doit retrouver celui qui l’a agressé et manqué ainsi de respect et cet inspecteur la relation va être pimentée et donner à ce film toute sa force et noblesse. Certes, en regardant ce film, on repense à de nombreux films de John Woo (Le syndicat du crime 1&2 (1986-1987), The Killer (1989), A toute épreuve (1992)..) mais Lee Won-tae arrive à trouver son propre style visuel et sait parfaitement retenir tout au long du récit notre attention.

    Le Gangster, le flic et l’assassin s’impose ainsi comme un des meilleurs films de cette période estivale et on aurait aimé une meilleure visibilité de celui-ci de la part du distributeur pour le mettre en avant et ainsi le faire découvrir à un plus large public autre que les cinéphiles. Même si un film est excellent, il se doit de bénéficier d’une belle mise en avant sinon il passe complètement inaperçu et doit attendre sa sortie en vidéo pour réellement gagner le cœur des spectateurs. Alors qu’un remake de ce film coproduit par la maison de production de Sylvester Stallone semble se profiler à l’horizon, on espère que le réalisateur Lee Won-tae bénéficiera d’une meilleure mise en avant que celle actuelle pour son prochain film.

    Le gangster, le flic et l’assassin (The Gangster, The Cop, The Devil) (Ak-in-jeon)
    Un film écrit et réalisé par Lee Won-tae
    Produit par Braden Aftergood, Won-seok Jang, Chris S. Lee
    Sylvester Stallone
    Starring Ma Dong-seok, Kim Mu-yeol, Kim Sung-kyu
    Musique de Jo Yeong-wook
    Directeur de la photographie : Park Se-seung
    Montage : Heo Sun-mi, Han Young-kyu
    Production : B.A. Entertainment
    Distribution Kiwi Media Group (Corée du Sud), Metropolitan FilmExport (France)
    Date de sortie : 15 Mai 2019 (Corée du sud), 14 août 2019 (France)
    Durée : 109 minutes

    Vu le 14 août 2019 au Gaumont Disney Village, Salle 14, en VF

  • 4