Logo
Accueil > Reviews > Mes autres vies de chien

Mes autres vies de chien

  • Mes autres vies de chien
    Certaines amitiés vont au-delà de la durée d’une vie. Dans Mes Autres Vies de Chien, la suite du très touchant Ma Vie de Chien, Bailey, ce bon chien aimant, trouve au travers de sa nouvelle destinée et de ses nouvelles formes cette force qui le guidera lui et les personnes qu’il aime vers des lieux qu’ils n’auraient jamais imaginés. Bailey (avec la voix de Josh Gad) est en train de vivre paisiblement dans la ferme de son « jeune maitre » Ethan (Dennis Quaid) et sa femme Hannah (Marg Helgenrger). Il a même un nouveau compagnon de jeux : CJ la petite fille d’Ethan et d’Hannah. Le problème c’est que la mère de CJ, Gloria (Betty Gilpin) a décidé d’emmener CJ loin de la ferme. Comme l’âme de Bailey se prépare à quitter son corps pour un nouveau, il fait la promesse à Ethan de trouver CJ et de la protéger quoi qu’il advienne. C’est là que commence l’aventure de Bailey, au travers de ses multiples vies remplies d’amour, d’amitié et de dévotion. Lui, tout comme CJ (Kathryn Prescott) et Trent le meilleur ami de CJ (Henry Lau) vont vivre des expériences faites de joies et de malheurs, de musiques et de rires et quelques très bons grattouillages de ventre.

Critique de Mulder

  • A Néron,

    Mes autres vies de chien est la suite du film réalisé par Lasse Hallström sorti au cinéma en 2017. Ces deux films sont des adaptations des romans de W. Bruce Cameron (co-scénariste du film). Alors que nous pouvions nous attendre à un énième film mièvre sur les rapports entre le meilleur ami de l’homme et son maitre, le film aborde avec une réelle intelligence des thématiques importantes comme la perte d’un être cher, la famille mais aussi l’amitié, la maladie et la mort. Alors que le premier film se focalisait sur l’amitié entre Ethan et son chien au fil des années mais aussi au fil des réincarnations de l’âme de ce dernier (berger allemand, golden retriever, labrador), ce second se focalise sur sa petite fille dont le père est mort suite à un grave accident de voiture et sa mère alcoolique et chanteuse ratée.

    A la grande différence de nombreux films animaliers reposant sur des effets spéciaux en pagaille, Mes autres vies de chien évite toute utilisation d’effets spéciaux inutiles et retrouve tout le charme des grandes comédies dramatiques des années 80/90 reposant plus sur un excellent scénario propice à des nombreux rebondissements (comme c’est le cas ici) mais surtout sur un casting parfaitement ciselé. On retrouve donc avec plaisir comme dans le précédent volet le comédien Dennis Quaid enfin dans un film réussi mais aussi de nombreux nouveaux personnages interprétés par Kathryn Prescott (CJ), Henry Lau (Trent), Marg Helgenberger (Hannah), Jake Manley (Shane), Betty Gilpin (Gloria), Abby Ryder Fortson (CJ jeune) et Ian Chen (Trent jeune).

    Certes le scénario n’hésite pas à jouer avec les émotions des spectateurs et nous fait passer du rire aux larmes avec un tempo parfait et surtout nous rappelle l’importance d’avoir dans sa vie un animal de compagnie avec lequel nous grandissons, nous partageons les bonheurs et tristesses de la vie. Comme dans le volet précédent, le chien se révèle être un guide parfait pour nous montrer la route à suivre comme le montre la très belle scène à New York dans laquelle une des réincarnations de Bailey montre le chemin à CJ pour retrouver Trent son ami d’enfance.

    Après avoir réalisé de nombreux épisodes de séries (notamment Friends, Scrubs, Joey, Modern family..), la réalisatrice Gail Mancuso apporte au film une réelle plus-value à travers une approche toute en sensibilité et un véritable sens esthétique pour trouver le meilleur angle possible pour mettre en scène ce film. Après un premier film réalisé par Lasse Hallström, ce second opus qui peut se voir de manière indépendante par rapport au premier volet on retrouve toute la saveur et surtout bénéficie d’un meilleur rythme et de nombreuses scènes mémorables aussi émouvantes que pleines d’entrain.

    Alors que le cinéma actuel hollywoodien semble miser sur une surenchère que cela soit dans des blockbusters taillés comme des produits marketing plutôt que de retrouver le véritable charme du cinéma d’antan dans lequel tout reposait sur une réalisation ingénue, un casting parfait et d’excellents scénaristes, Mes autres vies de chien montre ce que devrait être une bonne comédie dramatique et surtout s’impose comme un des temps forts des sorties de cet été (certes trois mois après sa sortie aux Etats-Unis). On ne peut que vous encourager à découvrir cette suite réussie et qui nous a réellement ému.

    Mes autres vies de chien (A Dog's Journey)
    Un film de Gail Mancuso
    Produit par Gavin Polone
    Sur un scenario de W. Bruce Cameron, Cathryn Michon, Maya Forbes, Wally Wolodarsky
    Basé sur le roman A Dog's Journey de W. Bruce Cameron
    Avec Marg Helgenberger, Betty Gilpin, Henry Lau, Kathryn Prescott, Dennis Quaid, Josh Gad, Jake Manley
    Musique de Mark Isham, Emily Bear
    Directeur de la photographie : Rogier Stoffers
    Montage : Robert Komatsu
    Production : Amblin Entertainment, Reliance Entertainment, Walden Media, Alibaba Pictures, Pariah Entertainment Group
    Distribution mondiale : Universal Pictures
    Date de sortie : 17 mai 2019 (Etats-Unis), 21 août 2019 (France)
    Durée : 108 minutes

    Vu le 10 août 2019 en version originales sous-titrée

  • 4