Logo
Accueil > Reviews > The operative

The operative

  • The operative
    À la fin des années 2000, alors que le monde craint que l'Iran ne se dote de l'arme atomique, Rachel, ex-agente du Mossad infiltrée à Téhéran, disparaît sans laisser de trace. Thomas, son référent de mission, doit la retrouver entre Orient et Occident, car Rachel doit revenir à tout prix sous le contrôle de l’organisation… ou être éliminée.

Critique de Mulder

  • Construit comme une véritable partie d’échecs dans laquelle plusieurs personnes ne seraient que de simples pions pour le Mossad, le film se veut être autant un film d’espionnage qu’un thriller réaliste. The operative nous présente une agente infiltrée à Téhéran qui doit accomplir une véritable mission d’espionnage industriel qui mettra à mal ses motivations personnelles. Ce film est inspiré de faits réels relatés dans le roman de Yiftach Reicher Atir, The English Teacher.

    Ecrit et réalisé par Yuval Adler il montre qu’à force de chercher le réalisme à tout prix un film peut perdre sa saveur et manquer totalement de rythme. Certes, l’approche de celui-ci est intéressant et bénéficie surtout de la présence de Diane Kruger (notamment Troie (2004), Benjamin Gates et le Livre des secrets (2007), Pour Elle (2008), Inglourious Basterds (2009), Sans identité (2011), Bienvenue à Marwen (2018)..) dans le rôle principal. Si le film réussit à capter notre attention c’est en partie dû à sa composition investie. Elle donne à son personnage toute sa force et ses faiblesses et surtout dresse le portrait d’une femme manipulée malgré elle et qui ne peut compter que sur elle-même. La présence dans un second rôle important de Martin Freeman (Shaun of the Dead (2004), Hot Fuzz (2007), la trilogie du Hobbit (2012-2014) et récemment Black Panther (2018)..) apporte également un attrait supplémentaire à ce film.

    Alors que le premier film d’Yuval Adler, Bethléem, avait été présenté au Festival international du film de Venise et remporté le prix Venice Days du meilleur film et de nombreuses critiques élogieuses au point d’être sélectionné aux Oscars, son second film n’arrive pas à nous convaincre. En voulant jongler entre le film d’espionnage et le thriller romantique, l’assise de celui-ci manque cruellement de ressort. Certes la photographie est soignée et permet de retrouver le côté dépaysant des films d’espionnage mais le manque cruel d’action et surtout d’une tension palpable fait gravement absence ici.

    The Operative n’arrive pas totalement à nous convaincre. Son manque cruel d’enjeux fait que celui-ci ne mérite que d’être vu si vous apprécier autant Diane Kruger que Martin Freeman. Pour les autres, on vous conseille d’attendre sa sortie vidéo dans quelques mois.

    The operative
    Un film écrit et réalisé par Yuval Adler
    Avec Diane Kruger, Martin Freeman, Cas Anvar, Rotem Keinan, Yoav Levi, Lana Ettinger
    Costumes : Hamada Atallah et Verena Reuter
    Photographie : Kolja Brandt
    Son : Miroslav Babi?
    Montage : Hansjörg Weißbrich
    Musique : Haim Frank Ilfman
    Distributeur : Le Pacte
    Genre : thriller
    Durée : 120 minutes
    Date de sortie : 24 juillet 2019 (France)

    Vu le 2 juillet 2019 au Club 13 , en VO

  • 2.5