Logo
Accueil > Reviews > Wild Rose

Wild Rose

  • Wild Rose
    A peine sortie de prison et de retour auprès de ses deux enfants, Rose-Lynn n’a qu’une obsession : quitter Glasgow pour devenir chanteuse de country à Nashville. Tiraillée entre sa passion et ses obligations de mère, la jeune femme va devoir faire des choix…

Critique de Mulder

  • Wild rose s’impose comme une partition parfaite (direction, musique casting) en mixant le film social britannique (on pense souvent à Ken Loach par l’approche de la classe moyenne) et le film musical (country music). Jessie Buckley véritable révélation du film apporte à celui-ci sa grâce, sa féminité et sa force.

    Il serait trop simpliste de comparer Wild Rose avec À Star is born (2018) même si dans les deux cas le film porte son attention à l’essor d’une chanteuse. C’est plus du côté des classiques britanniques que le film trouve sa place naturelle entre l’énergie et l’humour d’un Full Monty ou d’un 4 mariages et un enterrement que celui-ci se rapproche (la musique y occupe un rôle tout aussi important).

    Le grand soin autant porté sur l’interprétation (le rôle de la mère tenue par Julie Walters est très émouvant et nous touche totalement) et surtout l’énergie dévastatrice de Jessie Buckley nous happe du début à la fin et on quitte ce film avec regret tant le charme de celui-ci est véritable et sincère.

    L’autre grande réussite du film est son tempo parfait et surtout l’approche de la country music (musique américaine par excellence) par le cinéma britannique. Le dernier morceau musical nous laisse sans voix et admiratif. Heureusement l’album du film est déjà disponible et on vous le conseille fortement tout comme ce film

    Le film musical semble ainsi revenir à la mode suite au succès mondial de Bohemian Rhapsody (2018), Rocketman (2019) et permet ainsi à des films plus intimistes de trouver leur place et surtout leur public. Wild Rose dans ce sens s’impose comme une véritable surprise et nous montre une fois de plus toute la force du cinéma britannique loin des effets spéciaux outranciers et des mécaniques trop bien huilées, Wild rose est une véritable tranche de vie dans lequel on trouve un souffle parfait pour cette période estivale. Nous n’avons pas fini d’entendre parler de la jeune comédienne Jessie Buckley (vu récemment également dans l’excellente série Chernobyl).

    Wild Rose
    Un film de Tom Harper
    Produit par Faye Ward
    Sur un scenario de Nicole Taylor
    Avec Jessie Buckley, Sophie Okonedo, Julie Walters
    Musique de Jack Arnold
    Directeur de la photographie : George Still
    Montage : Mark Eckersley
    Production : Fable Pictures, Creative Scotland, Film4 Productions, British Film Institute
    Distribution : Entertainment One
    Date de sortie : 8 septembre 2018 (TIFF), 12 avril 2019 (Angleterre), 14 juin 2019 (Etats-Unis), 17 juillet 2019 (France)
    Durée : 101 minutes

    Vu le 4 juin 2019 au Club 13 , en VO

  • 5