Logo

Ma

  • Ma
    Sue Ann, une femme solitaire vit dans une petite ville de l’Ohio. Un jour, une adolescente ayant récemment emménagé, lui demande d’acheter de l’alcool pour elle et ses amis ; Sue Ann y voit la possibilité de se faire de nouveaux amis plus jeunes qu’elle. Elle propose aux adolescents de traîner et de boire en sûreté dans le sous-sol aménagé de sa maison. Mais Sue Ann a quelques règles : ne pas blasphémer, l’adolescent qui conduit doit rester sobre, ne jamais monter dans sa maison et l’appeler MA. Mais l’hospitalité de MA commence à virer à l’obsession. Le sous-sol qui au début était pour les adolescents l’endroit rêvé pour faire la fête va devenir le pire endroit sur terre.

Critique de Mulder

  • Il est intéressant de voir une fois de plus que le savoir-faire indéniable de Blumhouse productions est toujours aussi efficace et sait tirer parti d’un budget restreint pour obtenir une efficacité sans faille pour retenir l’attention des spectateurs. Co-écrit et réalisé par Tate Taylor (La couleur des sentiments (2011), Get On up (2014), la fille du train (2016)) Ma s’avère être un thriller psychologique au scénario assez simpliste mais réussissant à créer une véritable atmosphère inquiétante. On y découvre ainsi une jeune femme solitaire Sue Ann (Octavia Spencer) travaillant dans un centre vétérinaire et ayant subi dans son adolescence à son école la moquerie de nombreux collégiens et surtout une expérience humiliante. De ce passé, elle a développé des troubles psychologiques importants et une volonté de se venger en attirant les jeunes enfants des collégiens devenus adultes l’ayant humilié chez elle (nous n’en dirons pas plus pour vous laisser l’effet de surprise).

    En découvrant ce film on repensera évidemment à de nombreux films horrifiques des années 80 que cela soit Carrie au bal du diable (1976), Vendredi 13 (1981) et autres thrillers horrifiques dans lequel on découvre les agissements d’un être différent au comportement violent et à l’âme tourmenté. Bien que les principales idées du scénario de ce film n’ont rien de réellement originales, la mise en scène convaincante de Tate Taylor et les retrouvailles de ce réalisateur avec Octavia Spencer et Luke Evans avec lesquels il avait déjà tourné ajoutent à Ma une véritable plus-value indéniable.

    Alors que trop souvent les thrillers horrifiques versent dans les excès de tous genres pour abreuver les spectateurs d’images violentes et souvent cruelles et immorales, Ma montre une réelle volonté de retrouver tout le charme des anciens films horrifiques qui ont marqué nos mémoires. En plaçant l’action principale dans une petite ville de l’Ohio, et en minimisant les lieux d’action le film gagne en efficacité et permet de donner une réelle épaisseur aux personnages tout en se moquant à sa manière de la classe moyenne américaine manipulable et fonçant tête baissée dans des pièges visibles. Sue Ann (surnommée Ma) se montre à ce niveau aussi intelligente que retord quitte à rendre service en achetant à des mineurs de l’alcool et les inviter à des fêtes dans son sous-sol et ainsi les piéger et se venger.

    On retrouve aussi avec plaisir au casting les comédiennes Juliette Lewis (Erica), Diane Silvers (Maggie), McKaley Miller (Haley) et une vision plutôt juste d’une jeunesse américaine obnubilée par les réseaux sociaux et une volonté de profité des plaisirs simples de la vie même si ceux-ci peuvent se révéler dangereux et les laisser dans les mains de déséquilibrées mentales comme Sue Ann.

    Blumhouse productions a trouvé aisément sa place dans le paysage hollywoodien actuel en proposant des séries B de qualité et surtout reposant très souvent sur des scénarios simplistes a su donner à de nombreux réalisateurs un terrain propice à de véritables expériences cinématographiques. Avec des sagas cinématographiques comme Paranormal activity (2009-2015), Insidious (2013-2018), Happy Birthdead (2017-2019), Sinister (2012-2015), American Nightmare (2013-2020) et réussites indéniables comme encore récemment Upgrade (2018, Halloween (2018, US (2019), Glass (2019), on ne peut qu’attendre avec impatience leurs prochains films comme The Purge 5, The Invisible man… En attendant Ma est un thriller réussi certes de facture classique mais parfait pour une sortie au cinéma pour se changer les idées après une dure journée de travail.

    Ma
    Un film réalisé par Tate Taylor
    Produit par Jason Blum, Tate Taylor, John Norris
    Sur un scénario de Scotty Landes, Tate Taylor
    Sur une histoire de Scotty Landes
    Avec Octavia Spencer, Diana Silvers, Juliette Lewis, Luke Evans
    Musique de Gregory Tripi
    Directrice de la photographie : Christina Voros
    Montage : Lucy Donaldson, Jin Lee
    Production : Blumhouse Productions, Wyolah Films
    Distribution : Universal Pictures
    Date de sortie : 31 mai 2019 (Etats-Unis), 5 juin 2019 (France)
    Durée : 100 minutes

    Vu le 31 mai 2019 au Gaumont Disney Village, Salle 10 C19, en VF

  • 3.5