Logo
Accueil > Reviews > Séduis-moi si tu veux ! (Long Shot)

Séduis-moi si tu veux ! (Long Shot)

  • Séduis-moi si tu veux ! (Long Shot)
    Fred, un journaliste au chômage, a été embauché pour écrire les discours de campagne de Charlotte Field, en course pour devenir la prochaine présidente des Etats-Unis et qui n’est autre... que son ancienne baby-sitter ! Avec son allure débraillée, son humour et son franc-parler, Fred fait tâche dans l’entourage ultra codifié de Charlotte. Tout les sépare et pourtant leur complicité est évidente. Mais une femme promise à un si grand avenir peut-elle se laisser séduire par un homme maladroit et touchant ?

Critique de Mulder

  • Certains films arrivent à dépasser aisément leur genre pour s’imposer comme un brillant exercice de style et retrouver tout le charme des grands films marquants des années 80 et 90. Séduis-moi si tu veux ! (long shot) est ainsi plus qu’une simple énième comédie romantique hollywoodienne dégoulinant de bons sentiments, c’est surtout un hommage réel aux grandes comédies pour lesquelles nous gardons le plaisir intact de les voir et revoir. Impossible en découvrant ce film de ne pas penser à Quand Harry rencontre Sally (1989) de Rob Reiner dans lequel un homme et une femme qui ne s’entendent pas et semblent pas fait l’un pour l’autre finisse par aller aux devant de leurs préjugés et former un beau couple moderne. Impossible non plus de ne pas penser en découvrant Séduis-moi si tu peux ! aux nombreuses comédies cultes de Peter et Bobby Farrelly, particulièrement à Mary à tout prix dont une des scènes du film fait d’une certaine manière allusion.

    Après les réussis Tous les garçons aiment Mandy Lane (2001), Wackness (2008), 50/50 (2011) (déjà avec le comédien Seth Rogen), Warm Bodies (2013), The night before (2016) (aussi avec Seth Rogen), Séduis-moi si tu peux ! s’impose à ce jour comme le meilleur film de Jonathan Levine et surtout comme une comédie politique satirique nous montrant de manière réaliste l’envers du décor d’une course à la Présidence et surtout une fois de plus les nombreux accords unissant des hommes politiques à des magnats de grands groupes industriels. Non seulement Séduis-moi si tu peux ! flirte à la perfection avec le politiquement incorrect mais surtout arrive à nous faire rire pendant toute sa durée en brocardant autant les groupes extrémistes que notre société actuellement misant tout sur le physique au détriment de l’intellect bien souvent ou de relations superficielles.

    Nous découvrons ainsi un journaliste qui a donné volontairement sa démission par respect par rapport à ses engagements et à sa conscience professionnelle et qui se voit engagé pour écrire les discours de campagne de la candidate Charlotte Field. Celle-ci avait été dans son enfance sa baby-sitter et il en était secrètement complètement amoureux. Véritable bombe à retardement et incapable de bien se tenir, sa présence fait l’effet d’un véritable éléphant dans un magasin de porcelaine et sans le vouloir il va non seulement dynamiser la carrière de Charlotte Field mais aussi par son franc-parler retomber amoureux et elle semble enfin avoir un faible pour lui. En travaillant ensemble et en apprenant à se connaitre, ce duo inséparable va connaitre de nombreuses aventures et surtout arriver à nous faire passer du rire aux larmes avec une telle aisance que nous ne pouvons qu’adhérer et défendre cette grande comédie romantique osant enfin rire de tout mais avec une véritable analyse de notre société actuelle.

    Si Séduis-moi si tu peux ! (Long shot) fonctionne aussi bien c’est grâce au duo parfait composé de la magnifique Charlize Theron (parfaite une fois de plus et une présence irrésistible à chaque plan) et le comédien Seth Rogen (un des meilleurs comédiens comiques américains actuels). Leurs nombreuses scènes que cela soit au-devant de la scène politique qu’en backstage dans lesquelles tous les coups semblent permis visent juste à chaque fois et nous montrent ce que doit être une comédie, non pas un simple produit hollywoodien préformaté mais une œuvre reposant sur un excellent scénario (écrit ici par Dan Sterling), un réalisateur sachant catalyser la somme de talents réunis mais également un casting irréprochable. Aux côtés de Charlize Theron et de Seth Rogen, on retrouve ainsi dans des seconds rôles également parfaitement écrits et interprétés O'Shea Jackson Jr (Lance), Andy Serkis (Parker Wembley), June Diane Raphael (Maggie), Ravi Patel (Tom), Bob Odenkirk (Chambers), Alexander Skarsgård (James Steward).

    En célébrant aussi bien l’amour, l’amitié, le respect de valeurs universelles, Séduis-moi si tu peux ! (Long shot) s’impose à ce jour comme la meilleure comédie de cette année. Non seulement un grand numéro de comédiens mais un film qui ose prendre du recul sur tout et nous faire rire avec une telle énergie qu’elle devient communicative. On ne peut donc que vous encourager à découvrir ce film.

    Séduis-moi si tu veux ! (Long Shot)
    Un film de Jonathan Levine
    Produit par Evan Goldberg, Seth Rogen, James Weaver, Beth Kono, Charlize Theron
    Sur un scenario de Dan Sterling, Liz Hannah
    Sur une histoire de Dan Sterling
    Avec Seth Rogen, Charlize Theron, O'Shea Jackson Jr., Andy Serkis, June Diane Raphael, Bob Odenkirk, Alexander Skarsgård
    Musique de Marco Beltrami, Miles Hankins
    Directeur de la photographie : Yves Bélanger
    Production : Summit Entertainment, Good Universe, Point Grey Pictures, Denver and Delilah Films
    Distribution : Lionsgate (Etats-Unis), SND (France)
    Date de sortie : 9 Mars 2019 (SXSW), 3 mai 2019 (Etats-Unis), 15 mai 2019 (France)
    Running time : 120 minutes

    Vu le 24 avril 2019 au Gaumont Opéra Capucines, Salle 1, en VO

  • 5