Logo
Accueil > Reviews > Ne coupez pas !

Ne coupez pas !

  • Ne coupez pas !
    Le tournage d'un DTV horrifique bat son plein dans une usine désaffectée. Techniciens blasés, acteurs pas vraiment concernés, seul le réalisateur semble investi de l'énergie nécessaire pour donner vie à un énième film de zombies à petit budget. Pendant la préparation d'un plan particulièrement ingrat, le tournage est perturbé par l'irruption d'authentiques morts-vivants...

Critique de Mulder

  • Couvrir le festival du PIFFF (Paris International Fantastic Film Festival) revient souvent à découvrir de véritables coups de cœur pour des films de genre réussis et osant aborder des thématiques différentes avec un véritable regard de réalisateur. Ecrit et réalisé par le jeune réalisateur Shin'ichirô Ueda pour un budget de vingt-sept mille dollars en huit jours et interprété par des étudiants d’une école d’art dramatique de Tokyo, Ne coupez pas ! s’impose dès sa découverte comme une parodie réussie des films de zombies.

    En commençant par une unique petite salle d’art et d’essai prise d’assaut par des spectateurs suite à un bouche à oreille excellent, ce film est devenu un véritable phénomène au Japon au point d’être présenté dans de nombreux festivals et a rapporté plus de vingt-six millions de dollars au box-office japonais en 2018 et sera distribué en France au cinéma (le 26 avril), au Royaume-Uni, en Corée du sud, à Taïwan, à Hong Kong, en Allemagne et en Chine.

    A regarder de plus près ce film ressemble beaucoup par son approche au film culte C’est arrivé près de chez nous de Rémy Belvaux, André Bonzel et Benoît Poelvoorde dans lequel des apprentis réalisateurs tournent un documentaire sur un tueur en série. On découvre ainsi ici une équipe qui tourne un film de zombies de série Z avec peu de moyens financiers et une toute petite équipe. Malheureusement pour eux, le lieu de tournage dans une usine désinfectée se trouve à proximité d’un lieu réellement investi par de vrais zombies affamés.

    Ne coupez pas ! se révèle non seulement une comédie irrésistible mais aussi bénéficie d’un scénario possédant différents niveaux de lecture non seulement par sa volonté de montrer comment un film se construit mais aussi les différentes difficultés qui peuvent intervenir. A cela, il faut rajouter que le jeune réalisateur Shin'ichirô Ueda commence son film par un plan séquence de trente-sept minutes aussi risqué qu’impressionnant créant une véritable immersion en pleine horreur capturant dès les premières minutes les spectateurs et ne relâchant plus leur attention par la suite.

    Impossible en découvrant ce film de ne pas se souvenir du film culte de George A Romero La nuit des morts vivants tourné avec un budget de cent quatorze mille dollars et réussissant à s’imposer non seulement aux yeux de la critique mais du public comme un film culte et le meilleur film de zombies de tous les temps. Comme ce film, Ne coupez pas ! montre qu’en absence d’un budget suffisant de jeunes réalisateurs doivent faire preuve d’une véritable ingéniosité et surtout donner à de jeunes comédiens suffisamment de matière pour camper des personnages hauts en couleurs. Devenu un des films les plus rentables du cinéma japonais, ce film certes destiné à un public averti se révèle jubilatoire et montre que le cinéma asiatique est toujours capable de nous apporter de véritables surprises et des films aussi originaux qu’efficaces et surtout loin des productions hollywoodiens préformattées et souvent vidées de sens.

    Ne coupez pas ! (Kamera o tomeru na) (One Cut of the Dead)
    Un film écrit et réalisé par Shin'ichir? Ueda
    Distribution française : Les Films de Tokyo
    Genre : Comédie d'horreur
    Durée : 96 minutes
    Dates de sortie : 23 juin 2018 (Japon), 24 avril 2019 (France),

    Avec Takayuki Hamatsu, Mao, Harumi Shuhama, Yuzuki Akiyama, Kazuaki Nagaya, Manabu Hosoi, Hiroshi Ichihara
    Shuntar? Yamazaki, Shin'ichir? ?sawa, Yoshiko Takehara

    Vu 4 décembre 2018 à 22h00 au Max Linder

  • 5