Logo
Accueil > Reviews > Hellboy

Hellboy

  • Hellboy
    Hellboy est de retour et il va devoir affronter en plein cœur de Londres un puissant démon revenu d’entre les morts pour assouvir sa vengeance.

Critique de Mulder

  • Créé en 1994 par Mike Mignola et apparu dans la mini-série Seeds of Destruction, le personnage de Hellboy a pu s’imposer rapidement comme l’un des plus intéressants de l’univers des super-héros. Anti-héros par excellence, cette créature venue des enfers et née de l’association contre nature d’un démon et d’une humaine est apparue pour la première fois sur terre en 1944 suite à l’invocation par l’immortel Raspoutine. Il fut recueilli par le professeur Trevor Bruttenholm et intégra ainsi le B.P.R.D (le « Bureau for Paranormal Research and Defense »). De nombreuses adaptations que cela soit en jeux vidéo (Hellboy: Dogs of the Night (2000), Hellboy: The Science of Evil (2008), Hellboy II: The Golden Army - Tooth Fairy Terror (2009), Injustice 2 (2017), mais aussi sous la forme de courts films d’animation (Hellboy : Le Sabre des tempêtes (2006), Hellboy : De Sang et de fer (2007) ainsi que deux longs métrages lui apportèrent une réelle reconnaissance auprès d’un large public.

    Les deux premiers films, Hellboy (2004) et Hellboy 2 : Les légions d’or maudites (2008) furent distribués par Universal Pictures et scénarisés et réalisés par Guillermo Del Toro. Ils firent de ce personnage une simple créature venue des enfers et gommèrent ainsi une grande partie de la véritable nature de celui-ci, sa dualité entre son côté humain et démoniaque. Malgré un succès critique, ces deux films ne furent pas des succès mondiaux et le troisième volet souhaité par son réalisateur ne vit jamais le jour. Il aura donc fallu attendre onze ans pour qu’un nouveau film voit le jour et que Ron Perlman qui interprétait à la perfection cette créature soit remplacé par un autre comédien (David Harbour).

    Cette nouvelle version est d’autant plus réussie qu’elle bénéficie de l’appui réel du créateur de l’univers d’Hellboy, Mike Mignola (également co-scénariste). Conçu comme étant un reboot et donc le premier volet d’une nouvelle saga cinématographique, Hellboy est l’adaptation plutôt fidèle de l’un des volets les plus appréciés des comics Hellboy : The Wild Hunt (2008-2009). Ecrit par Mike Mignola et dessiné par Duncan Fegredo, cette histoire se compose de huit volumes qui abordent avec ingéniosité la légende du Roi Arthur et l’origine de Hellboy. En évitant de faire un énième blockbuster tourné vers un large public, le nouveau film de Neil Marshall est nettement plus violent et se rapproche plus de l’univers des romans graphiques de Mike Mignola. En s’éloignant de l’approche fantastique prise par Guillermo Del Toro, ce nouveau Hellboy mixte ainsi à la perfection film de super-héros et film d’horreur digne de l’univers de Evil dead cher à Sam Raimi.

    Les personnages gagnent en épaisseur et le scénario d’Andrew Cosby (co-créateur des éditions de comics Boom Studios) réussit à donner vie à cet univers si particulier des comics Hellboy. Le casting est aussi irréprochable et David Harbour tient parfaitement la comparaison avec Ron Perlman voire se révèle meilleur dans ce rôle en lui apportant un supplément d’âme (les fans de la série Stranger things vont donc être satisfaits). Dès la première scène, on rentre directement dans l’action et on évite toute mise en place longue et souvent inutile. De la même manière l’utilisation de flashbacks utilisés avec parcimonie permettent de mieux comprendre le passé des personnages importants du film que cela soit Hellboy, Alice Monaghan et Viviane. A ce titre le casting féminin représenté notamment par Milla Jovovich et Sasha Lane apporte une réelle plus-value à cette histoire et un côté glamour comme ce fut le cas dans les deux premiers films avec la présence de la comédienne Selma Blair. On retrouvera également au casting Ian McShane (le professeur Trevor "Broom" Bruttenholm), Terry Kinney (Johnny Porter), Penelope Mitchell (Ganeida), Daniel Dae Kim (Commandant Ben Daimio), Brian Gleeson (Merlin) et Thomas Haden Church (Lobster Johnson).

    On appréciera aussi la présence du réalisateur Neil Marshall qui semble ici le parfait choix pour faire de Hellboy le mixte parfait entre film de super-héros et film d’horreur. On se souvient ainsi de ces films que furent The descent (2005), Doomsday (2008) mais aussi de sa présence derrière la caméra pour mettre en scène des épisodes importants des séries Game of Thrones, Westworld et Perdus dans l’espace. Son approche de la violence graphique trouve ici un écrin de choix et donne enfin à l’univers d’Hellboy une approche plus fidèle.

    Les nombreux clins d’œil à l’univers d’Hellboy renforcent le soin porté à cette nouvelle adaptation et on appréciera aussi de retrouver intact l’univers passionnant créé par Mike Mignola y compris la présence de Raspoutine (un des ennemis d’Hellboy les plus connus) comme celle furtive de Baba Yaga, Grigori Rasputin, Lobster Johnson et Abe Sapien. Les fondations de l’univers d’Hellboy sont ainsi parfaitement scellées et permettent de donner une réelle ampleur non seulement au B.P.R.D mais aussi à de nouvelles aventures à venir

    Les effets spéciaux servent à illustrer l’action et non à masquer comme c’est bien trop souvent le cas les faiblesses scénaristiques du film. Les scènes d’action sont également nombreuses et amenées avec soin. De la même manière un véritable travail a été fait sur le son et la musique pour renforcer l’efficacité du climax. A ce titre la musique signée par l’excellent Benjamin Wallfisch colle parfaitement à l’univers de Hellboy.

    Hellboy s’impose comme une adaptation réussie d’un univers graphique culte et s’accompagne de nombreux clins d’œil aux nombreux passionnés de cet anti-héros par excellence. On conseille enfin de rester jusqu’à la fin du générique (il y a en effet une scène au milieu et une à la fin)… Vivement la suite des aventures de cet anti-héros par excellence…

    Hellboy
    Un film de Neil Marshall
    Produit par Lawrence Gordon, Lloyd Levin, Mike Richardson
    Sur un scénario de Mike Mignola, Andrew Cosby, Christopher Golden, Aron Coleite
    Basé sur Hellboy de Mike Mignola
    Avec David Harbour, Milla Jovovich, Ian McShane, Sasha Lane, Brian Gleeson, Daniel Dae Kim, Sophie Okonedo
    Musique de Benjamin Wallfisch
    Directeur de la photographie : Lorenzo Senatore
    Montage : Martin Bernfeld
    Production : Lionsgate, Millennium Films, Campbell Grobman Films, Dark Horse Entertainment, Applebox Entertainment
    Distribution : Lionsgate, VVS Films (Etats-Unis), Metropolitan FilmExport (France)
    Date de sortie : 12 Avril 2019 (Etats-Unis), 8 mai 2019 (France)

    Vu le 08 avril 2019 à la Salle Metropolitan, en VO

  • 4