Logo
Accueil > Reviews > Unicorn Store

Unicorn Store

Critique de Mulder

  • Il aura fallu attendre l’excellent film de Destin Daniel Cretton, States of Grace (Short term 12) pour réellement tomber sous le charme de l’excellente jeune comédienne Brie Larson. Après de nombreux seconds rôles ne lui permettant pas toujours de se faire remarquer (30 ans sinon rien (2004), Greenberg (2010), Scott Pilgrim (2010), 21 Jump Street (2012), Don Jon (2012)), c’est à partir de ce film qu’elle réussit non seulement à trouver des projets plus ambitieux comme Room (2015), Free Fire (201), Le château de verre (2017) que sa carrière a pu réellement démarrer et aboutir jusqu’à récemment à Captain Marvel (2019) pour en faire une star mondiale incontestée et connue. Ce long parcours lui aura ainsi permis de prendre ses repères à travers des films indépendants. C’est aussi ce parcours qui semble l’avoir réellement inspiré pour donner vie à son premier film comme réalisatrice Unicorn Store présenté en 2017 au festival international de Toronto et resté inédit jusqu’à ce que Netflix le propose depuis le 5 avril en streaming.

    Sur un scénario de Samantha McIntyre, Unicorn Store se veut être un conte moderne sur une jeune artiste qui a du mal à trouver sa place dans la société entre des parents omniprésents et une place de secrétaire dans une grande compagnie dont le patron semble avoir une attitude surprenante. Kit (Brie Larson) semble être une artiste rêveuse et pourtant le hasard va être sur sa route un drôle de vendeur (interprété par Samuel L Jackson) lui proposant d’acquérir une véritable Licorne. Est-ce le jeu de son imagination ou la proposition de ce curieux magasin d’acquérir une licorne bien réelle est au centre de ce film retrouvant toute la magie des films fantastiques des années 800.

    Nettement plus personnel que ses films précédents, la comédienne et réalisatrice Brie Larson trouve ici son premier rôle avec le comédien Samuel L Jackson avant de le retrouver dans Captain Marvel (38ème film milliardaire de l’histoire du cinéma) et on sent déjà une réelle alchimie entre ses deux comédiens. En mélangeant comédie dramatique et film fantastique digne d’un épisode de la Quatrième dimension, Unicorn Store nous touche par son originalité et le fait que malgré un budget que l’on sent très restreint réussit à donner une réelle épaisseur à ses personnages.

    Ses débuts prometteurs en qualité de réalisatrice laissent espérer retrouver Brie Larson de nouveau dans des films indépendants dans lesquelles elle pourra développer toute sa créativité et ainsi alterner sa présence à venir dans six autres films Marvel et projets plus personnels.

    Unicorn Store
    Un film de Brie Larson
    Produit par Brie Larson, Lynette Howell Taylor, Paris Kasidokstas-Latsis, Terry Dougas, David Bernad, Ruben Fleischer
    Sur un scénario de Samantha McIntyre
    Avec Brie Larson, Samuel L. Jackson, Joan Cusack, Bradley Whitford, Karan Soni, Mamoudou Athie, Mary Holland, Hamish Linklater
    Musique de Alex Greenwald
    Directeur de la photographie : Brett Pawlak
    Montage : Jennifer Vecchierello
    Production : The District, Rip Cord Productions, Rhea Films, Sycamore Pictures, Hercules Film Fund, 51 Entertainment
    Distribution mondiale : Netflix
    Date de sortie : 11 septembre 2017 (TIFF), 5 avril 2019 (Monde)
    Durée : 92 minutes

    Vu le 5 avril 2019 sur Netflix

  • 3.5

Critique de JamesBuckley

  • Unicorn Store is the directorial debut of Oscar winner Brie Larson. The film was written by Samantha Montgomery McIntyre and together she and Larson created magic in my eyes. However, Unicorn Store will not be for everyone that's for sure. The movie does not delivery it's message in a straight forward manner which many will or will not appreciate. Whatever category you fall into, you have to recognize that this is a very unique and refreshing film.

    Brie Larson not only directed but acted in Unicorn Store as well. She really had something to say and was not afraid to tell it the way she wanted. A lot of complaints about the film is that it's too childish and cringey but that is the point. We are following a woman who is transitioning into becoming an adult mentally and that is how she thinks.

    I believe the main message that Brie Larson was trying to tell is that everyone moves at different speeds in life and that's ok. Some grow up at 18 and some at 30, life is not a race but a marathon. Secondly, you don't have to be entirely an adult or entirely a kid. We need to find the sweet spot in the middle where we can take care of business as an adult but don't lose that childlike wonder. Don't let a soul-crushing job rip your dreams and creativity away.

    Everything in this film was done with a purpose. Every decision Larson made means something and it's the job of the audience to interpret it. There was a thought-provoking quote in the film that went “The most adult thing you can do, is fail at things you really care about.” I was thinking about this quote for days after as well as this magical film.

    Watched on Monday April 8th

  • 4