Logo
Accueil > Reviews > Mémoire du tueur (La)

Mémoire du tueur (La)

  • Mémoire du tueur (La)
    Dans la ville d'Anvers, un cercle de pédophiles sévit. L'inspecteur Vincke réussit à le démanteler en partie, sans pour autant retrouver les clients. Lorsqu'une série de meurtres et de disparitions se produit quelques jours plus tard, le doute d'un lien de la part du policier se trouve confirmé par l'apparition d'un certain Angelo Ledda, un vieux monsieur de Marseille qui propose de coopérer de façon peu conventionnelle avec les forces de l'ordre. Initialement engagé comme tueur à gages par les clients haut placés du cercle pédophile, Ledda s'est en effet retourné contre ses anciens commanditaires et s'apprête à les exécuter un par un.

Critique de tootpadu

  • Si l'ambition de cette production belge s'était limité au genre policier, le résultat final aurait été plus satisfaisant. Grâce à une exploitation habile des conventions du genre, l'intrigue se laisse en effet suivre avec un certain intérêt, à coup d'assassinats à sang froid et d'enquêtes policières toujours un pas trop lentes. Certes, on ne dépasse pas toujours le niveau d'un bon téléfilm, mais la rareté de banalités et le point de vue assuré du réalisateur nous gardent sur un terrain de bienveillance.
    Là où le film ne tient par contre pas du tout ses promesses, c'est du côté de l'implication de la maladie d'Alzheimer dans le comportement du protagoniste et, par conséquent, dans le déroulement de l'affaire. Se contenter d'un emploi aléatoire du split-screen et d'un montage prémonitoire pour symboliser la défaillance mentale, cela ressemble plus à une tentative maladroite qu'à une approche percutante d'une maladie évidemment difficile à mettre en images, ne serait-ce que par son caractéristique principal de vide.

    Vu le 11 mai 2004, au MK2 Bibliothèque, Salle 3, en VO

  • 2.5