Logo
Accueil > Reviews > Alex, le destin d'un roi

Alex, le destin d'un roi

  • Alex, le destin d'un roi
    Alex est un écolier ordinaire de 12 ans dont la vie va être bouleversée par la découverte de l’épée mythique Excalibur. Il doit à présent former une équipe de chevaliers composée de ses amis, de ses ennemis et du légendaire Merlin l’Enchanteur, afin de contrer la maléfique Morgane, venue du Moyen-Age pour détruire le monde. Alex devra alors se transformer en un héros qu’il n’a jamais rêvé de devenir."

Critique de Mulder

  • Le mélange de genres au cinéma peut souvent donner lieu à des films réussis bénéficiant aussi bien d’une réalisation soignée, d’un scénario riche en rebondissements et des effets spéciaux utilisés uniquement pour renforcer l’action et non noyer les spectateurs sous un flux d’images laides et sans réelles utilités. Alex le destin d’un roi arrive enfin dans nos salles en France le 10 avril prochain après une sortie aux Etats-Unis le 15 février dernier. Malgré cette sortie tardive, il faut reconnaitre qu’Alex le destin d’un roi est un film surprenant et très réussi pour de multiples raisons.

    Alors que l’on pouvait s’attendre à un film fantastique destiné uniquement à un très jeune public, les nombreux niveaux de lecture en font un divertissement familial de qualité. En mélangeant la légende du Roi Arthur et son fidèle magicien Merlin et leurs affrontements contre la demi-sœur de ce Roi devenue une terrifiante enchanteresse à une étude réussie de la jeunesse britannique. Après Attack of the block (2011), le réalisateur et scénariste Joe Cornish réussit à retrouver toute la vitalité des grands films fantastiques des années 80. On pense notamment aux Goonies (1985) et Le secret de la pyramide (1986) mais surtout à l’histoire sans fin (1984). Le jeune collégien Alex après avoir découvert par accident l’épée Excalibur va non seulement faire alliance avec les deux terreurs de son collège mais également embarquer son meilleur ami dans une aventure qui va les entrainer dans des territoires hostiles peuplés d’un dragon et d’une arme de squelettes dangereux.

    Loin de se contenter uniquement de nous livrer une relecture de l’histoire du Roi Arthur, le film aborde aussi le thème de l’enfance avec un regard attendri mais aussi l’importance de travailler ensemble aussi bien à l’école que pour partir à l’aventure. Le mélange de style fait ici merveille et nous rappelle ces grands films fantastiques dans lequel on plongeait en pleine immersion avec un plaisir véritable. Alex, le destin d’un roi montre une nouvelle fois l’importance du savoir, de la lecture mais surtout de travailler en équipe. On appréciera le grand soin porté autant à la création de personnages attachant mais aussi à montrer l’héritage moderne de la culture celte. Impossible de ne pas rester de marbre face à ces scènes d’action réussies et la présence d’une version moderne de Merlin nourri au fast food local.

    On appréciera aussi la présence certes trop courte de Rebecca Ferguson (une de nos comédiennes préférées à la filmographie quasi-parfaite) et de Patrick Stewart dans des seconds rôles importants. Certes le film est avant tout destiné à un jeune public mais réussit aussi à capter notre attention et nous rappeler notre chère enfance à se plonger dans la lecture de livres multiples mais aussi de s’inventer de multiples aventures fantastiques.

    Il est donc impossible de rester insensible à ce film parfait pour les vacances de Pâques et qui nous montre une nouvelle fois la richesse du cinéma britannique toujours capable de redonner sa noblesse au cinéma fantastique et de nous faire aimer le cinéma certes commercial mais de qualité irréprochable. On attend avec impatience le prochain film de Joe Cornish et espérons que celui-ci reste dans le genre du cinéma fantastique et de science-fiction où il excelle…

    Alex, le destin d’un Roi (The Kid Who Would Be King)
    Un film écrit et réalsé par Joe Cornish
    Produit par Nira Park, Tim Bevan, Eric Fellner
    Avec Louis Serkis, Tom Taylor, Patrick Stewart, Rebecca Ferguson
    Musique : Christophe Beck
    Directeur de la photographie : Bill Pope
    Montage : Jonathan Amos, Paul Machliss
    Production : Working Title Films, Big Talk Productions
    Distribué par 20th Century Fox
    Date de sortie : 15 février 2019 (Etats-Unis), 10 avril 2019 (France) ,

    Vu le 20 mars 2019 à la Salle 20th Century Fox (Paris 17ème), en VO

  • 4.5