Logo
Accueil > Reviews > Free solo

Free solo

Critique de Mulder

  • Après avoir obtenu de nombreuses récompenses dont les prestigieux Critics' Choice Documentary Awards, le British Academy Film Awards et l’Oscar comme meilleur documentaire, Free Solo pourra enfin être découvert dès le dimanche 24 mars sur la chaine Nationale Geographic et aurait même mérité amplement une sortie au cinéma tant ses nombreuses qualité en font un classique instantané. Réalisé par Elizabeth Chai Vasarhelyi et Jimmy Chin, Free solo nous dresse le portrait de l’alpiniste à mains nues Alex Honnold et de sa préparation autant psychologique que sportive d’escalader la formation rocheuse El Capitan située dans la vallée de Yosemite aux États-Unis. Considéré comme l’un des lieux les plus difficiles à grimper, l’exploit est d’autant plus grand qu’il est dangereux. La moindre faute est mortelle et tout doit être préparé à la perfection afin de pouvoir venir à bout des différents passages d’une difficulté réelle.

    De nombreux documentaires cherchent avant tout le sensationnalisme et oublient au passage que la véritable utilité d’un documentaire est de nous instruire et de relater des événements importants. Free Solo ne s’embarrasse pas de scènes larmoyantes et va directement à l’essentiel. On découvre non seulement un homme courageux et passionné mais aussi instruit en parfaite osmose avec la nature. Le voir grimper avec un tel sentiment d’être heureux et de faire ce qu’il aime réellement et de réussir à en vivre se voit à chaque image de ce documentaire passionnant.

    De nombreux films essayent avec plus ou moins de succès de cramponner les spectateurs à leur fauteuil en leur proposant des moments intenses. On se rappelle ainsi encore la scène d’escalade du Grand Canyon à mains Nues de l’agent Ethan Hunt (Tom Cruise) dans Mission Impossible II (2000) de John Woo. Pourtant cela reste du cinéma avec on s’en doute suffisamment de sécurité pour éviter toute chute mortelle. Free Solo c’est plus d’une heure de sensations fortes non-stop filmées de manière impressionnante donnant réellement le vertige.

    L’approche quasi-parfaite de ce film documentaire retrace le passé d’Alex Honnold à travers quelques photos de son enfance et nous montre également de manière assez pudique sa manière de vivre pratiquement tout le temps dans son camion voire l’acquisition avec son amie de leur première maison. Mais c’est sa manière de se préparer en étant entouré d’alpinistes tout aussi chevronnés que lui. Rien n’est laissé ainsi au hasard et tout est parfaitement calculé ne laissant rien au hasard. La partie du documentaire consacré à la réalisation de son exploit à mains nues fait assurément partie des scènes les plus impressionnantes que nous avons pu découvrir sur grand écran depuis longtemps. Les nombreux plans montrant le vide sont stupéfiants et nous font réellement ressentir une certaine peur et une attirance vers le vide en même temps. L’exploit d’Alex Honnold est non seulement psychologique en réussissant à se consacrer uniquement à monter ce lieu aussi impressionnant que magnifique mais également sportif.

    A voir cet excellent film documentaire les réalisateurs ont nettement eu plus peur qu’Alex Honnold sachant qu’ils risquaient à chaque instant de filmer les derniers moments de sa vie. Sa réussite provoque non seulement leur soulagement mais celui des spectateurs qui garderont encore longtemps ces plans aussi parfaits que mémorables. Free solo n’est pas seulement l’un des meilleurs films documentaires que nous avons découvrir depuis longtemps c’est aussi le portrait d’un grand sportif avec son courage exemplaire…

    Free Solo
    Un film de Elizabeth Chai Vasarhelyi, Jimmy Chin
    Produit par Elizabeth Chai Vasarhelyi, Jimmy Chin, Shannon Dill, Evan Hayes
    Avec Alex Honnold, Sanni McCandless, Jimmy Chin, Tommy Caldwell
    Musique de Marco Beltrami
    Directeur de la photographie : Jimmy Chin, Clair Popkin, Mikey Schaefer
    Montage : Bob Eisenhardt
    Production : Little Monster Films, Itinerant Media, Parkes+MacDonald/Image Nation, National Geographic Documentary Films
    Distribué par National Geographic Documentary Films
    Date de sortie : 31 août 2018 (Telluride), 28 septembre 2018 (Etats-Unis)
    Durée : 96 minutes

    Vu le 20 mars à l’Entrepôt (Paris)

     

  • 5