Logo
Accueil > Reviews > Deux fils

Deux fils

  • Deux fils
    Joseph et ses deux fils, Joachim et Ivan, formaient une famille très soudée. Mais Ivan, le plus jeune, collégien hors norme en pleine crise mystique, est en colère contre ses deux modèles qu’il voit s’effondrer. Car son grand frère Joachim ressasse inlassablement sa dernière rupture amoureuse, au prix de mettre en péril ses études de psychiatrie. Et son père a décidé de troquer sa carrière réussie de médecin pour celle d’écrivain raté. Pourtant, ces trois hommes ne cessent de veiller les uns sur les autres et de rechercher, non sans une certaine maladresse, de l’amour…

Critique de Mulder

  • De nombreux comédiens passent derrière la caméra pour donner vie à des œuvres plus personnelles et surtout exorciser en quelque sorte leur démon intérieur. Ecrit et réalisé par Félix Moati, deux fils permet de retrouver tout le charme des films des années 80/90 dans lesquels le soin porté à l’écriture du scénario était au diapason avec celui porté à la photographie et à la direction des comédiens.

    Rempli d’émotions et surtout porté par d’excellents comédiens (Benoit Poelvoorde, Vincent Lacoste, Anais Demoustier), ce film permet de porter un regard sincère et attendri sur une famille monoparental composé d’un père et de ses deux fils. Chacun d’eux semble perdu. Que cela soit le père ancien médecin qui se lance dans une carrière d’écrivain mais n’ayant pas l’aisance suffisante pour s’imposer comme véritable auteur. Joachim étudiant en psychiatrie n’ayant toujours pas rendu sa thèse au bout de deux ans ou son petit frère Ivan qui voit celui-ci et leur père comme des loosers et est éperdument amoureux d’une fille de sa classe…

    Si deux fils malgré son tempo très lent retient notre attention c’est qu’il aborde avec intelligence les thématiques de la famille, du deuil et surtout l’importance de la femme dans notre société actuelle. On comprend donc aisément ce qui a amené Félix Moati (Lol (2009), Hippocrate (2014), Médecin de campagne (2016), Le Grand bain 2018) notamment) à livrer un film à son image sobre et respectueux des traditions.

    On appréciera ainsi non seulement de retrouver Benoît Poelvoorde dans un rôle loin des nombreuses comédies hystériques qui ont fait son succès mais surtout la trop rare Anaïs Demoustier une fois de plus parfaite. Elle apporte au film tout son charme et sa fragilité et fait que nous retenons notre attention tout au long du récit. De la même manière on retrouve le jeune comédien Vincent Lacoste lequel du film les Beaux gosses (2009) à ce film a su aisément trouver sa place dans le cinéma français et construire une belle filmographie de qualité loin des films commerciaux sans âme ni consistance.

    Certes Deux fils est un film mélancolique qui ne plaira pas à tous à cause notamment d’un tempo trop lent et linéaire mais les nombreuses scènes réussies font que nous ne pouvons que vous conseiller de découvrir celui-ci au cinéma et défendre un cinéma d’auteur loin de celui commercial et souvent trop aseptisé.

    Deux fils
    Un film écrit et réalisé par Félix Moati
    Avec Benoît Poelvoorde, Vincent Lacoste, Anaïs Demoustier, Mathieu Capella, William Lebghil, Gavin Burtis, Sébastien Chassagne, Gigi Ledron, Laurent Claret, Maxime Rohart, Christophe Bizet, Marie-Claire Neveu, Noémie Lvovsky
    Directeur de production : Vincent Lefeuvre
    Costumier : Noémie Veissier
    Ingénieur du son : Charlie Cabocel
    Casting : Elsa Pharaon
    Producteur délégué : Pierre Guyard
    Production Déléguée : Nord-Ouest Films
    Coproduction : France 3 Cinéma
    Production étrangère : Artémis Productions
    Distribution France : Le Pacte
    Dates de sortie :; 13 février 2019 (sortie nationale)

    Vu le 31 janvier 2019 chez Canal + Issy les Moulineaux
    Revu le 5 février 2019 au Club 13

  • 3.5