Logo
Accueil > Reviews > Doubles vies

Doubles vies

  • Doubles vies
    Alain, la quarantaine, dirige une célèbre maison d’édition, où son ami Léonard, écrivain bohème publie ses romans. La femme d’Alain, Séléna, est la star d’une série télé populaire et Valérie, compagne de Leonard, assiste vaillamment un homme politique. Bien qu’ils soient amis de longue date, Alain s’apprête à refuser le nouveau manuscrit de Léonard… Les relations entre les deux couples, plus entrelacées qu’il n’y paraît, vont se compliquer.

Critique de Mulder

  • Brilliant scénariste et réalisateur, Olivier Assayas a su se construire une filmographie passionnante. Ce passionné, ancien dessinateur et critique de cinéma a pu créer une œuvre d’une intelligence rare et refusant tout sensationnalisme. De l’écriture d’un film à la réalisation, il a su créer des œuvres de notre temps passionnantes et riches. Que cela soit Irma Vep (1996), Demonlover (2002), Sils Mario (2014) et Personal Shopper (2016), il a su également parfaitement s’entourer de grands comédiens et rester fidèle à ses idées, loin de vouloir rentrer dans un moule défini par l’industrie cinématographique. Son nouveau film doubles vies se révèle non seulement passionnant mais surtout de notre temps.

    En abordant une industrie du livre en perdition et qui doit se réinventer pour conquérir de nouveaux lecteurs, les nouvelles technologies et moyens d’expression (twitter, blogs et autres médias plus ou moins libres) et surtout en portant un regard désabusé sur les séries françaises, Doubles vies brocarde avec jubilation notre société actuelle. Certes le film est très bavard et préfère porter son attention sur la contemplation que sur l’action, pourtant on se laisse immerger dans ce monde complexe où les faux semblants sont nombreux.

    Que cela soit un écrivain exorcisant ses démons et sa vie privée en publiant des livres racontant ses déboires et en changeant uniquement le nom des personnages. On appréciera l’univers fantasmé de ce passionné des mots vivant entre sa compagne et la femme de son éditeur et ami. Olivier Assayas profite également de ce film pour exprimer librement son ressenti sur l’un des films de Michael Haneke (Le ruban blanc) et aborder la complexité de l’existence et ce qui donne de l’inspiration à chacun.

    Comme pour ses films précédents, Doubles vies n’est pas un film simple et se rattachant uniquement à une catégorie déterminée. Il aborde ainsi autant la comédie que le drame et s’appuie sur un casting parfait. On retrouve ainsi des comédiens que nous apprécions comme Guillaume Canet, Juliette Binoche et surtout Vincent Macaigne (parfait une fois de plus) mais aussi donne la parole à une nouvelle génération de jeunes comédiennes comme Nora Hamzawi et surtout la ravissante Christa Théret (découverte dans LOL (Laughing Out Loud) ® (2008), l’affaire SK1 (2013) et plus récemment Marguerite (2015)).

    Alors que le cinéma français a souvent tendance à nous décevoir, Doubles vies sait conjuguer originalité et qualité avec un brio irréfutable. On ne saurait que trop vous conseiller de découvrir ce film au cinéma.

    Doubles vies
    Un film écrit et réalisé par Olivier Assayas
    Avec Juliette Binoche, Guillaume Canet, Christa Théret, Pascal Greggory, Vincent Macaigne, Nora Hamzawi , Nicolas Bouchaud, Olivia Ross, Violaine Gillibert, Laetitia Spigarelli, Thierry de Peretti, Aurelia Petit, Laurent Poitrenaux, Antoine Reinartz
    Photographie : Yorick Le Saux
    Montage : Simon Jacquet
    Producteur : Charles Gillibert
    Société de production : CG Cinéma
    Société de distribution : Ad Vitam Distribution
    Durée : 1h 48 min.
    Date de sortie : 16 janvier 2019

    Vu le 21 janvier 2019 à l’UGC Ciné-cité Les Halles

  • 4