Logo
Accueil > Reviews > The old man and the gun

The old man and the gun

  • The old man and the gun
    L'histoire vraie d'un braqueur de banques âgé de 78 ans qui n'a toujours pas renoncé à sa passion pour les hold-ups... Le film s'inspire de l'article de presse The Old Man and the Gun de David Grann, paru dans The New Yorker et racontant la vie de Forrest Tucker.

Critique de Mulder

  • Le nouveau film scénarisé et réalisé par David Lowery (A ghost story (2017), Peter et Elliott le dragon (2016), Les amants du Texas (2013)) réussit à ressusciter l’atmosphère des films des années 70 et dégage une véritable ambiance nostalgique appuyée notamment par la composition musicale de Daniel Hard, fidèle collaborateur de ce réalisateur. En s’inspirant d’un article du New Yorker écrit par David Grann et présentant un atypique braqueur de banques Forrest Tucker. Ce dernier fut arrêté de nombreuses fois et s’échappa de prison dix huit fois en reprenant son métier de braqueur de banques. En veillant à ne faire aucune victime et minutieusement préparés ses nombreux braquages étaient pour Forrest Tucker un véritable métier, quelque chose qui comptait dans sa vie et pour lequel il aimait s’entourer d’une équipe dévouée.

    La mise en scène inspirée de David Lowery se veut plutôt minimaliste et surtout cherche constamment à donner une véritable épaisseur aux personnages principaux que cela soit Forrest Tucker incarné par Robert Redford ou l’inspecteur John Hurt (Casey Affleck). Le film suit donc la destinée de ces deux personnes dont les routes vont se croiser à différentes reprises et dont un respect mutuel va cimenter leurs relations tout au long du temps. Alors que Hollywood cherche par tous les moyens à nous imposer des blockbusters plus ou moins réussis, il est bon de retrouver des films simples et portés par de grands comédiens. Robert Redford est assurément une des dernières légendes d’une ère disparue des studios hollywoodiens.

    A plus de 82 ans, il aura marqué la mémoire de nombreux cinéphiles par des films magistraux et inoubliables comme L’Arnaque (1973), Les Trois jours du condor (1975), Les hommes du Président (1976), Butch Cassidy et le Kid (1969) ou plus récemment Captain America : Le Soldat de l'hiver (2014), All Is Lost (2013), Lions et Agneaux (2007). Il livre ici une composition toute en retenue et laisse son charme naturel agir. Nous suivons donc avec intérêt ce qui s’annonce être son dernier film en qualité de comédien. Le réalisateur David Lowery qui l’avait déjà dirigé dans Elliott le dragon (2016) semble être en totale phase avec lui et le filme avec respect et une certaine forme de reconnaissance. Comme de nombreux réalisateurs, ce comédien symbolise la fin d’une époque.

    On ne peut que vous encourager à découvrir ce film et on ressent une certaine tristesse à ce que celui-ci ne soit pas distribué dans nos cinémas (Europacorp Distribution devant le distribuer mais a cessé ses activités de distributeur récemment suite à l’échec financier de Valerian et la cité des milles planètes). Il faudra donc se contenter d’une diffusion sur Amazon Prime Video…

    The Old Man & the Gun
    Un film écrit et réalisé par David Lowery
    Produit par James D. Stern, Dawn Ostroff, Jeremy Steckler, Anthony Mastromauro, Bill Holderman, Toby Halbrooks, James M. Johnston, Robert Redford
    Basé sur l’article The Old Man and the Gun de David Grann paru dans le New Yorker.
    Avec Robert Redford, Casey Affleck, Danny Glover, Tika Sumpter, Tom Waits, Sissy Spacek
    Musique de Daniel Hart
    Directeur de la photographie : Joe Anderson
    Montage : Lisa Zeno Churgin
    Production : Endgame Entertainment, Condé Nast Entertainment, Sailor Bear, Identity Films, Tango Productions, Wildwood Enterprises
    Distribué par Fox Searchlight Pictures (Etats-Unis), Amazon Prime video (France)
    Date de sortie : 28 septembre 2018 (Etats-Unis), 31 janvier 2019 (France)
    Durée : 93 minutes

    Vu le 24 janvier 2019

  • 4.5