Logo
Accueil > Reviews > L'heure de la sortie

L'heure de la sortie

  • L'heure de la sortie
    Lorsque Pierre Hoffman intègre le prestigieux collège de Saint Joseph il décèle, chez les 3e 1, une hostilité diffuse et une violence sourde. Est-ce parce que leur professeur de français vient de se jeter par la fenêtre en plein cours ? Parce qu’ils sont une classe pilote d’enfants surdoués ? Parce qu’ils semblent terrifiés par la menace écologique et avoir perdu tout espoir en l’avenir ? De la curiosité à l’obsession, Pierre va tenter de percer leur secret...

Critique de Mulder

  • En adaptant le roman éponyme de Christophe Dufossé, le réalisateur et co-scénariste Sébastien Marnier livre un thriller d’une efficacité redoutable à la lisière du cinéma fantastique. Dès la première scène dans laquelle on voit un professeur des écoles se suicider en sautant par la fenêtre on se doute que cette classe d’école n’est pas comme les autres et que quelque chose se trame parmi ses élèves surdoués décidant de se rebeller contre une société ne respectant plus son environnement. Pour son second film après Irréprochable (2016), le réalisateur poursuit dans un genre qu’il maitrise à la perfection le thriller.

    En découvrant L’heure de la sortie, on pense inexorablement au film de Wolf Rilla le village des damnés (1960) dans lequel une classe d’élèves affrontait déjà leur professeur. Pourtant ici, hormis un climat digne du cinéma de genre et des enfants aussi inquiétants que surdoués, l’intrigue donne naissance à un thriller sophistiqué et d’une efficacité redoutable. Surtout ce film permet d’aborder une thématique importante celle de l’éducation et du monde enseignant.

    Alors que le personnage principal Pierre Hoffman se retrouve dans un monde inquiétant face à des élèves qui semblent le dépasser aussi bien intellectuellement que par leur comportement incompréhensible, il est intéressant de voir que le cinéma français est encore capable de nous étonner et de jouer avec les nerfs des spectateurs avec une réelle intelligence.

    Face à de jeunes comédiens débutants et pourtant arrivant à camper à la perfection, les adultes sont tenus notamment par trois comédiens qui réussissent à donner une réelle épaisseur à leur personnage que cela soit Laurent Lafitte (aussi à l’aise dans une comédie que dans un thriller), Emmanuelle Bercot et Pascal Gregory. Mais c’est surtout la richesse du scénario, les décors austères et inquiétants et une fin originale qui imposent L’heure de la sortie comme l’un des films événements de janvier. Loin de ces comédies dramatiques qui illustrent la thématique de l’école, L’heure de sortie montre qu’un lieu commun peut devenir inquiétant et d’une noirceur totale. En cela ce film a retenu tout notre attention.

    Vu le 13 décembre 2019 au Club Marbeuf

  • 4