Logo
Accueil > Reviews > Ralph 2.0 (Ralph Breaks the internet)

Ralph 2.0 (Ralph Breaks the internet)

  • Ralph 2.0 (Ralph Breaks the internet)
    Ralph quitte l’univers des jeux d’arcade pour s’aventurer dans le monde sans limite d’Internet. La Toile va-t-elle résister à son légendaire talent de démolisseur ? Ralph et son amie Vanellope von Schweetz vont prendre tous les risques en s’aventurant dans l’étrange univers d’Internet à la recherche d’une pièce de rechange pour réparer la borne de Sugar Rush, le jeu vidéo dans lequel vit Vanellope. Rapidement dépassés par le monde qui les entoure, ils vont devoir demander de l’aide aux habitants d’Internet, les Netizens, afin de trouver leur chemin, et notamment à Yesss, l’algorithme principal, le cœur et l’âme du site créateur de tendances BuzzzTube…

Critique de Mulder

  • Le cinéma ne doit pas qu’être un simple divertissement de qualité, il doit surtout nous ouvrir l’esprit sur notre monde actuel et nous guider d’une certaine manière en évitant les nombreux obstacles qui jalonnent notre vie. Les films d’animation de Walt Disney Animation Studios ont toujours su capter notre attention et ont toujours eu une réelle importance dans notre développement et se sont imposés comme élément important de notre culture. Certains de ceux-ci restent à jamais ancrés dans nos mémoires voire reliés à un moment important de notre vie. Découvrir un nouveau film d’animation de Walt Disney Animation Studios reste pour beaucoup s’immerger à nouveau dans un univers qui nous tient à cœur. Ralph 2.0 (Ralph Breaks the internet) sorti aux Etats-Unis vendredi 23 novembre dernier (le 13 février 2019 en France) a non seulement dépassé les pronostics annoncés au box-office américain mais s’est imposé comme un véritable événement cinématographique salué autant par la critique internationale que par un public conquis et heureux de se retrouver dans un film d’animation d’une intelligence rare et brocardant notre société actuelle accroc aux nouvelles technologies.

    Ralph 2.0 (Ralph Breaks the internet) fait suite au film d’animation Les Mondes de Ralph sorti en 2012 et mettant en scène Ralph La Casse, le méchant du jeu vidéo d'arcade Fix it Felix Jr et comment il rencontra sa meilleure amie Vanellope du jeu vidéo Sugar Rush. Leur première aventure trépidante rendait hommage aux nombreux jeux vidéo de notre enfance dans une période dans laquelle le rétro-gaming a généré de nombreux adeptes. On attendait donc avec impatience de retrouver ce duo inséparable dans de nouvelles aventures. Loin d’éviter une redite du premier volet, celui-ci gagne non seulement en maturité mais aussi en efficacité. Cette fois-ci suite à une erreur de Ralph lequel en voulant bien faire construit un nouveau circuit dans Sugar Rush pour Vanellope von Schweetz provoque la destruction du volant de ce jeu. Les deux compères partent ainsi à l’aventure dans le monde internet à la recherche sur ebay d’un volant cassé pour réparer la borne d’arcade.

    Comme dans le précédent volet, Ralph et Vanellope von Schweetz vont faire plusieurs rencontres insolites et surtout découvrir l’immensité des possibilités offertes par internet. Ce nouveau volet n’oublie pourtant à aucun moment les personnages secondaires du premier volet et on retrouve donc Félix et Calhoun qui suite à l’erreur de Ralph vont devoir adopter les jeunes conducteurs du circuit Sugar Rush et vont se retrouver vite dépassés. On retrouve également les personnages de nombreux jeux vidéo (Sonic, les personnages de Street Fighter) mais surtout un univers étendu dans lequel de nombreux sites internet sont mis en avant (ebay, youtube, google…) mais aussi de nombreux internautes accrocs aux jeux vidéo ou à certains sites. La richesse du scénario se ressent totalement aux nombreuses idées ressortant en permanence et illustrant le monde cybernétique.

    Il est également intéressant de voir que Walt Disney Animation Studios retrouve de nouveau ici un véritable humour sarcastique dans lequel il n’hésite pas à non seulement faire preuve d’une belle auto-dérision en mettant en avant aussi bien l’univers Marvel, que Star Wars et autres créatures cinématographiques. Impossible de ne pas rire lorsque Vanellope von Schweetz se retrouve face aux nombreuses princesses de l’univers Disney (scènes vouées à devenir cultes) ni lorsque le film fait preuve d’une véritable ironie en faisant une allusion aux conventions américaines (D23, San Diego comic-con) en mettant en avant Baby-Groot en train de répondre aux nombreuse questions du public lors d’un panel. Ce second volet permet de réunir à nouveau le duo Rich Moore et Phil Johnston ayant déjà collaboré ensemble sur l’excellent Zootopia. Cette fois-ci les deux compères se retrouvent à la réalisation tandis que Phil Johnston est également co-scénariste avec Pamela Ribon. Impossible de ne pas voir dans ce film un hommage aux nombreux personnages créés par Walt Disney Animation Studios mais surtout une volonté de perpétuer un savoir-faire indéniable misant autant sur une qualité d’animation irréprochable et l’importance d’avoir un scénario parfaitement maitrisé.

    Ralph 2.0 permet également de donner une plus grande importance au personnage de Vanellope von Schweetz et de la voir gagner en maturité et en indépendance. Sa rencontre avec Shank va à jamais bouleverser sa vie et la faire évoluer. En abordant les thématiques de l’amitié, de notre place dans la société et ce qui est important quitte à prendre du recul par rapport à certaines habitudes ancrées, Ralph 2.0 (Ralph Breaks the internet) fait preuve d’une véritable inventivité permanente, nous touche et nous fait passer du rire aux larmes le temps d’une scène. Par sa richesse, ce film s’adressera autant à un jeune public qu’à un public adulte passionné de cinéma, de jeux-vidéo et de ce qui touche au domaine du high-tech.

    Une nouvelle fois le casting vocal est irréprochable et dépasse nos espérances. Dans la version originale on retrouvera ainsi John C. Reilly (Ralph La Casse), Sarah Silverman (Vanellope von Schweetz), Jack McBrayer (Fix-it Felix Jr), Jane Lynch (Tamora Jean Calhoun), Taraji P. Henson (Yesss), Gal Gadot (Shank), Alan Tudyk (KnowsMore), Brad Garrett (Bourriquet), James Corden, Tim Allen (Buzz Lightyear), Jodi Benson (Ariel), Paige O'Hara (Belle), Pamela Ribon (Blanche-Neige), Linda Larkin (Jasmine), Irene Bedard (Pocahontas), Ming-Na Wen (Mulan), Anika Noni Rose (Tiana), Mandy Moore (Raiponce), Jennifer Hale (Cendrillon), Kristen Bell (Anna d'Arendelle), Idina Menzel (Elsa d'Arendelle) et Auli'i Cravalho (Vaiana). Certes la version française est moins impressionnantes mais le duo François-Xavier Demaison (Ralph La Casse) et Dorothée Pousséo (Vanellope von Schweetz) est parfaitement fonctionnel..

    Ralph 2.0 s‘impose aisément comme l’un des meilleurs films d’animation vu récemment et on ne saurait vous conseiller de rester jusqu’à la fin du générique pour ne pas rater deux scènes très réussies et vouées à devenir culte… On espère qu’un troisième volet verra le jour pour retrouver ses personnages attachants dans de nouvelles aventures…

    Vu le 25 novembre 2018 au Gaumont Disney Village, Salle 2, en VF

  • 5