Logo
Accueil > Reviews > La saveur des ramen

La saveur des ramen

  • La saveur des ramen
    Masato, jeune chef de Ramen au Japon, a toujours rêvé de partir à Singapour pour retrouver le goût des plats que lui cuisinait sa mère quand il était enfant. Alors qu’il entreprend le voyage culinaire d’une vie, il découvre des secrets familiaux profondément enfouis. Trouvera-t-il la recette pour réconcilier les souvenirs du passé ?

Critique de Mulder

  • Aller à des avant-premières est souvent passionnant car cela nous permet de faire de belles découvertes et rencontres et surtout partager avec une salle un film que nous n’aurions pas pu découvrir dans notre cinéma favori le Gaumont de Disney Village à Disneyland Paris. C’est le cas notamment de La saveur des ramen un film singapourien d’Eric Khoo qui sortira ce mercredi 3 octobre au cinéma. Il est bon par moment de sortir du carcan des films américains et européens et de se laisser guider par un cinéma asiatique passionnant, libre et dans le cas présent ici nous ouvrant l’appétit à la vue de ces délicieux mets que nous voyons défiler tout au long du film.

    On découvre ici Masato, un jeune chef qui décide de quitter le Japon à la mort de son père et de partir à Singapour pour retrouver le goût des plats faits avec amour et ouvrant non seulement l’appétit mais délectant notre âme de senteurs et parfums divers. La saveur des ramen a pour mérite de proposer un véritable voyage initiatique non seulement à la recherche de ses origines mais surtout d’un équilibre personnel. Dans notre société en perpétuelle évolution, ce film réussit à nous faire redécouvrir le goût des bonnes choses mais aussi à aborder un pays que nous ne voyons guère au cinéma, Singapour.

    La réussite de La saveur des ramen est de traiter des thématiques du pardon, de la réconciliation et de l’acceptation entre les êtres humains mais aussi entre ceux-ci et leur environnement. Certes le film tend à proposer une célébration des relations entre le Japon et Singapour pour leurs 50 ans de relations communes mais aussi pour montrer l’importance d’une alimentation saine. Par la simplicité de ses propos, sa réalisation inspirée et un casting intéressant, ce film mérite d’être découvert et surtout nous ouvre autant l’appétit que l’envie de voyager et de trouver son âme-sœur…

    Vu le 24 septembre 2018 au MK2 Bibliothèque , en VO

  • 4