Logo
Accueil > Reviews > Hot Summer Nights

Hot Summer Nights

  • Hot Summer Nights
    Daniel (Timothée Chalamet), un adolescent maladroit, se retrouve durant un été torride à Cape Cod à la tête un trafic de drogue, tout en tombant amoureux de l'énigmatique sœur de son associé.

Critique de Mulder

  • Nous avons pu découvrir Hot summer nights dans le cadre du festival du cinéma américain de Deauville et avons apprécié tant le scénario et la mise en scène inspirée d’Elijah Bynum. Ce film réussit à retrouver tout le charme des films des débuts des années 90. Nous découvrons Daniel (Timothée Chalamet) un adolescent qui va se retrouver à la tête d’un réseau de drogue à Cape Cod et s’associer avec un rebelle du nom de Hunter Strawberry et tomber amoureux de la sœur de celui-ci. Certes l’intrigue de Hot summer nights n’a rien d’original mais le réalisateur réussit à donner à son film une réelle ampleur en soignant sa mise en scène.

    Hot summer night bénéficie également d’un casting réussi dans lequel on retrouve Maika Monroe (McKayla), Alex Roe (Hunter Strawberry), Maia Mitchell (Amy), Thomas Jane (Sergeant Calhoun) et William Fichtner (Shep) dans une courte scène. En jouant autant sur différents genres, thriller, comédie, film collège, l’histoire mérite amplement d’être découverte et confirme une nouvelle fois que Timothée Chalamet est l’un des jeunes comédiens hollywoodiens les plus doués de sa génération.

    Plus qu’un simple exercice de style et par ses nombreux clins d’œil à des films de l’année 91 (comme Terminator 2), Hot summer nights nous permet de découvrir un jeune réalisateur nourri aux vidéoclips et qui porte la même attention sur l’écriture de son film que sur l’image de celui-ci. On espère maintenant que ce film trouvera un distributeur en France car il mérite amplement de sortir au cinéma et non d’être relayé uniquement VOD ou autre e-cinéma.

    Vu le 3 septembre 2018 au Morny club (Deauville), en VO

  • 3.5