Logo
Accueil > Reviews > Jean Christophe et Winnie (Christopher robin)

Jean Christophe et Winnie (Christopher robin)

  • Jean Christophe et Winnie (Christopher robin)
    Le temps a passé. Jean-Christophe, le petit garçon qui adorait arpenter la Forêt des Rêves bleus en compagnie de ses adorables et intrépides animaux en peluche, est désormais adulte. Mais avec l'âge, il est devenu sérieux et a perdu toute son imagination. Pour lui rappeler l’enfant attachant et enjoué qu'il n’a jamais cessé d’être, ses célèbres amis vont prendre tous les risques, y compris celui de s'aventurer dans notre monde bien réel… (A working-class family man, Christopher Robin, encounters his childhood friend Winnie-the-Pooh, who helps him to rediscover the joys of life.)

Critique de Mulder

  • Après le film Goodbye Christopher Robin nous narrant la création artistique de Winnie l’ourson, Jean-Christophe & Winnie (Christopher Robin) réussit à nous émouvoir par son interprétation solide des comédiens principaux (Ewan McGregor, Hayley Atwell) et à nous faire retrouver notre âme d’enfant. Ce conte familial retrouve la force des films Disney qui ont bercé notre enfance (Mary Poppins, Peter et Elliot le dragon..) et porte un regard intéressant sur l’enfant qui sommeille en nous.

    La grande émotion qui se dégage du film nous attendrit et surtout véhicule un message important en ce qui concerne le juste équilibre entre son travail et sa famille. Jean-Christophe le héros de Winnie l’ourson est en effet devenu adulte et a oublié la forêt des rêves bleus et ses nombreux animaux en peluche (Winnie, Tigrou, Bourriquet, Porcinet). Travaillant d’arrache-pied, il en est venu à négliger sa famille et à s’éloigner aussi bien de sa fille que de sa femme. Lorsque Winnie l’ourson réapparait dans la vie de Jean-Christophe, celui-ci va devoir retourner dans la forêt de rêves bleus et aider celui-ci à retrouver ses nombreux amis. Ce long périple va permettre à Jean-Christophe de retrouver son âme d’enfant mais aussi comprendre l’importance de sa famille.

    Jean-Christophe & Winnie témoigne une fois de plus du don de Walt Disney Pictures à réussir à monter des projets familiaux d’envergure tout en restant à l’écoute de son public. Une fois de plus, on suit ce film avec une réelle attention et on est bercé par une véritable magie et une sensibilité rare. En adaptation en prise de vue réelle l’univers de Winnie l’ourson, les personnages qui ont bercé notre enfance sont réinventés et on passe du rire aux larmes tout naturellement. On est touché par la fragilité de Winnie l’ourson, par la jovialité de Tigrou, la tristesse de de Bourriquet.

    Le réalisateur Marc Forster (Neverland (2004), Quantum of Solace (2008), World War Z (2013)) témoigne une nouvelle fois d’un réel don de conteur et bénéficie d’un casting parfait avec dans les rôles principaux Ewan McGregor (Christopher Robin), Hayley Atwell (Evelyne) et la jeune Bronte Camichael (Madeline Robin). Jean-Christophe & Winnie s’impose donc comme un divertissement de qualité qui nous a réellement ému et rappeler l’importance de trouver son équilibre dans sa vie.

    Malheureusement la sortie trop tardive en France (le film était sorti au cinéma aux Etats-Unis début août) risque de se confronter à la sortie vidéo du film aux Etats-Unis prévue le 23 Octobre 2018. On aurait aimé que la sortie de ce film soit orchestrée de manière mondiale simultanée. Cette sortie tardive risque d’affecter la portée de ce film au cinéma en France et desservir ce grand film familial.

    Vu le 12 septembre 2018, au siège de The Walt Disney company France en VO

     

  • 4

Critique de Lola

  • Have you ever wonder what happens when a book ends? What happens when the protagonist grows up? Well, this is our opportunity to know what happens to the little Christopher Robin when he isn’t in this fantasy world and has to live his life outside the woods in England. This young man lived through the world war II and had to live the aftermath of this war like losing his family; adapting in a changing world and making a career once he has his life “figured out”

    This movie brings the feelings to everyone that knows or have watched Winnie the Pooh at some point in their live. Christopher Robin and his friends are really an unforgettable memory for most people, and that’s why its name in latin-america is “Christopher Robin, un recuerdo inolvidable”.

    From the beginning, this movie overflows the audience with nostalgia as we see our beloved childhood characters come to life in a different kind of animation. Winnie the Pooh (“Pooh” for friends), Piglet, Eeyore, Tigger, Rabbit, Kanga, Roo (“Rito” shorter of “cangurito” in Spanish) are having tea in the 100 acre wood just like in the good old days and the intro brings memories to the grown up attendees by showing pages of the book, with vintage details and drawings of the characters in the original version.

    This film is for general audiences but based on the heavy emotional plot, the long screen time and the animation, kids may not enjoy the movie as much as adults do, but surely they would enjoy it even without having as much emotional background as grown ups.

    The cinematography is beautiful. The way the scenes are shown, the colors, the backgrounds, the angles and the camera movements are made in balance with the soundtrack to fill your eyes with tears. Speaking of soundtrack, the musical arrangements and little modifications to the original sound in the cartoon can bring tears to the attendees.

    Christopher Robin is film that everyone must see. The cast of this movie does their part in an impeccable way but that is no surprise considering all the great actors that play a role in here: Ewan McGregor (as Christopher Robin), Hayley Atwell (as Evelyn); and so does the voice cast Peter Capaldi (as Rabbit), Toby Jones (as Owl), among others.

    Saw on August 20th, at Cinepolis Mexicali. With Latin American audio.

  • 5