Logo
Accueil > Reviews > Mission Impossible Fallout

Mission Impossible Fallout

  • Mission Impossible Fallout
    Les meilleures intentions finissent souvent par se retourner contre vous… Dans MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT, Ethan Hunt accompagné de son équipe de l’IMF – Impossible Mission Force et de quelques fidèles alliées sont lancés dans une course contre la montre, suite au terrible échec d’une mission.

Critique de Mulder

  • Mission Impossible ne s’impose pas seulement comme le blockbuster estival de cette année mais surtout comme un film d’action et d’espionnage qui transcende le genre auquel il se rattache pour retrouver l’essence même du cinéma soit divertir intelligemment et créer un véritable lien émotionnel avec les spectateurs. Pour le sixième volet de l’excellente saga cinématographique on aurait pu s’attendre à un simple film d’action remplissant aisément ses objectifs mais d’une manière trop mécanique comme la plupart des blockbusters hollywoodiens actuels. Pourtant il faut reconnaitre que le film n’est pas qu’une simple succession de scènes spectaculaires et vantant les qualités de notre comédien préféré. Loin de là au contraire,

    Le film marque surtout le triomphe d’une amitié qui se sent en permanence sur l’écran entre un réalisateur scénariste Christopher McQuarrie et le comédien, cascadeur et producteur Tom Cruise. Cette riche collaboration ayant déjà donné naissance au volet précédent Mission: Impossible - Rogue Nation mais surtout à l’excellent Jack Reacher. Depuis maintenant vingt-deux ans la saga cinématographique Mission Impossible aura permis à Tom Cruise de s’entourer de brillants réalisateurs, Brian De Palma, John Woo, J. Abrams et Christopher McQuarrie. Cette saga aussi bien saluée par la critique qu’aimée par un public grandissant aura permis d’aligner les succès en continu : Mission: Impossible (456 millions de dollars), Mission: Impossible 2 (550 millions), Mission: Impossible III (398 millions), Mission: Impossible Protocole fantôme (695 millions) et Mission: Impossible Rogue Nation (701 millions).

    Comme les spectateurs qui suivent cette saga dès le premier volet, le personnage d’Ethan Hunt a également vieilli comme le montre si bien certaines scènes du film comme celle du combat spectaculaire dans les toilettes et celle de la course poursuite en moto dans Paris dans laquelle les réflexes de l’agent Ethan Hunt semblent ne plus être aussi efficaces. Alors que les derniers films de James bond ont plutôt déçu leur public et que la saga Jason Bourne a consacré Matt Damon comme un acteur de films d’action, la saga Mission impossible continue dans sa lancée à proposer un mélange d’une efficacité redoutable entre film d’action, film d’espionnage se situant dans différents pays. Certes le scénario de ce nouveau volet semble plutôt simpliste et se contente de poursuivre l’histoire du volet précédent en mettant en avant le dangereux terroriste Solomon Kane. Cette fois-ci suite à une opération qui s’est mal déroulée l’agent Ethan Hunt épaulé par Luther Stickell et Benji Dunn va une nouvelle fois croiser la route de la superbe Ilsa Faust (Rebecca Ferguson parfait e) et un agent de la CIA Augsut Walker dont la réelle inspiration semble rapidement suspecte. Entre course poursuite dans les rues de Paris, sur les toits de Londres mais aussi en plein territoire hostile, Mission Impossible Fallout ressemble à un film de la saga James Bond mais avec nettement plus d’efficacité et un rythme plus soutenu.

    De la même manière alors que les blockbusters préfèrent aligner à la fin les morceaux les plus spectaculaires, l’une de plus impressionnantes du film arrive très vite et montre ce saut à plus de 8000 mètres à une vitesse impressionnante de plus de 350 kilomètres par heure. Ethan Hunt et August Walker sautent en effet d’un avion pour rejoindre le cœur de Paris (France). On retiendra aussi les scènes de moto et d’hélicoptères et surtout le fait que le réalisateur préfère avoir recours à de vraies cascades faites par le comédien principal Tom Cruise qu’avoir recours à des effets spéciaux en pagaille et enlevant le plus souvent aux blockbusters une part de leur efficacité et crédibilité.

    C’est également un véritable plaisir de retrouver une nouvelle fois le trio composé de Tom Cruise, Simon Pegg (dont le personnage prend une plus grande importance) et Ving Rhames dont le personnage est présent à chacun des volets et ce depuis le premier film. On retrouve aussi les comédiennes Rebecca Ferguson et Michelle Monaghan. On notera aussi la présence dans une courte scène d’une jeune comédienne française Alix Bénézech. Ce casting parfaitement maitrisé apporte au film une efficacité redoutable et on suit cette nouvelle aventure avec un plaisir intact.

    Une nouvelle fois la musique prend une place importante dans l’efficacité du film et ainsi après Danny Elfman, Hans Zimmer, Michael Giacchino, Joe Kraemer, c’est au tour du compositeur Lorne Balfe de réinventer l’air mythique de Lalo Schifrin (le morceau Fallout est d’une efficacité imparable). Certaines scènes du film sans dialogue laissent éclater la composition de Lorne Balfe et montre une nouvelle fois l’importance de la créativité musicale pour donner aux blockbusters tout leur éclat naturel.

    Mission Impossible Fallout s’impose assurément comme le film d’action de cet été et l’un des meilleurs films de cette année. On ne peut donc que vous conseiller de le découvrir en IMAX 3D pour l’apprécier de manière optimale. On ne peut qu’espérer que Tom Cruise continuera à prêter ses traits à Ethan Hunt encore de nombreuses fois à la manière de Sean Connery pour James Bond..

    Vu le 31 juillet 2018 au Gaumont Disney Village, Salle 11,IMAX et 3D et en VF

     

  • 5