Logo
Accueil > Reviews > Sicario, La Guerre des Cartels

Sicario, La Guerre des Cartels

  • Sicario, La Guerre des Cartels
    Les cartels mexicains font régner la terreur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Rien ni personne ne semble pouvoir les contrer. L'agent fédéral Matt Graver fait de nouveau appel au mystérieux Alejandro pour enlever la jeune Isabela Reyes, fille du baron d'un des plus gros cartels afin de déclencher une guerre fratricide entre les gangs. Mais la situation dégénère et la jeune fille devient un risque potentiel dont il faut se débarrasser. Face à ce choix infâme, Alejandro en vient à remettre en question tout ce pour quoi il se bat depuis des années…

Critique de Caro

  • Sicario : La guerre des Cartels met en scène les guerres que se livrent les cartels sur le sol mexicain mais également de la condition des migrants mexicains et leur périple pour accéder aux États Unis vu par ces derniers comme un eldorado. Après une série d’attentats islamistes dans un supermarché américain qui se révèle être à l’initiative de cartels mexicains.

    En effet, les cartels ont changé leur fusil d’épaule passant de la cocaïne au des passages de clandestins islamistes. Face à cette menace, le FBI décide non pas de traquer les cartels comme ils ont l’habitude de faire, mais de kidnapper la fille d’un des barons de la drogue en laissant tout à croire d’un kidnapping orchestré par un autre cartel afin de déclencher une guerre au sein des cartels mexicains.

    Ce film dépeint de manière réaliste le quotidien difficile des migrants mexicains confrontés à la terreur des cartels qui ont beaucoup de poids au sein du pays. mais également à la politique américaine rude à leur égard Ce film s’inscrit dans l’actualité et a une portée politique au-delà des scènes d’action très bien réalisées.

    On appréciera également la continuité avec le film de Denis Villeneuve découvert lors du festival du cinéma américain de Deauville en 2015 par la présence du même scénariste Taylor Sheridan et surtout des comédiens Benicio Del Toro (Alejandro), Josh Brolin (Matt Graver) et Jeffrey Donovan (Steve Forsing).. De nouveaux personnages apparaissent aussi dans ce deuxième volet campés par Matthew Modine (James Ridley), Catherine Kenenr (Cynthia Foards).. Loin de démérité ce volet réussi à s’imposer par rapport au premier par son rythme, ses scènes d’action musclées mises en avant par la musique de Hildur Guonadottir.

    Sicario la guerre des cartels méritent amplement d’être découvert au cinéma afin de profiter au mieux de ce thriller d’un efficacité redoutable et au scénario parfaitement orchestré.

    Vu le 25 juin 2018 à la Salle Metropolitan, en VO

  • 4