Logo
Accueil > Reviews > Mary Shelley

Mary Shelley

  • Mary Shelley
    En 1814, Mary Wollstonecraft Godwin entame une relation passionnée et scandaleuse avec le poète Percy Shelley et s’enfuit avec lui. Elle a 16 ans. Condamné par les bienpensants, leur amour tumultueux se nourrit de leurs idées progressistes. En 1816, le couple est invité à passer l’été à Genève, au bord du lac Léman, dans la demeure de Lord Byron. Lors d’une nuit d’orage, à la faveur d’un pari, Mary a l’idée du personnage de Frankenstein. Dans une société qui ne laissait aucune place aux femmes de lettres, Mary Shelley, 18 ans à peine, allait révolutionner la littérature et marquer la culture populaire à tout jamais.

Critique de Mulder

  • A Ophy, ta présence est une source d’inspiration sans limite

    La créature de Frankenstein a inspiré non seulement de nombreux écrivains mais aussi de nombreux réalisateurs. Elle est rentrée dans notre culture à jamais par les nombreuses adaptations cinématographiques réussies. On pensera inévitablement aux deux films de James Whale avec Boris Karlof (Frankenstein (1931), La fiancée de Frankenstein (1935)) et à leur suite Le fils de Frankenstein (1939) mais aussi aux nombreux films qui ont suivi plus ou moins réussis comme Frankenstein Junior (1974), Frankenweenie (1984), Frankenstein (1994) et une multitude d’autres mais connaissons nous réellement l’auteur derrière ce livre indispensable de la littérature écrit en 1818 Mary Wollstonecraft Godwin (Mary Shelley). Son histoire mérite aussi d’être connue car elle permet de mieux comprendre comment son roman est non seulement révolutionnaire mais surtout en avance par rapport à son temps.

    La principale difficulté d’un biopic est de rendez intéressant ce qui ne l’est pas toujours forcément et surtout de retenir les moments les plus importants de la part de l’artiste, de l’homme politique au centre du récit. Pour Mary Shelley, il fallait ainsi non seulement trouver la comédienne parfaite pour redonner vie à cette grande écrivaine mais aussi aborder en quoi sa relation avec Percy Bysshe Shelley avait défrayé les chroniques mais aussi donner à sa vie tout son sens. Dès la première scène du film dans un cimetière le décor est placée, Mary Shelley est une grande lectrice mais aussi passionnée par l’écriture. Fille de la philosophe féministe Mary Wollstonecraft qui décéda à ses onze ans et de l'écrivain politique William Godwin qui se remaria quelques années plus tard. La mort a toujours rôdé autour de cette jeune femme (trois de ses enfants sont morts). Le film se focalise sur la relation tumultueuse entre Mary et Percy Bysshe Shelley, homme déjà marié mais malheureux en couple (sa femme se suicida en 1816).

    La grande force du scénario d’Emma Jensen est de donner une réelle épaisseur aux principaux personnages et en expliquer leur complexité et le fait que le malheur s’est de nombreuses fois abattu sur eux. La naissance du livre Frankenstein ou le Prométhée moderne a connu une longue gestation comme le montre si bien ce film très documenté. Mary comme le montre également ce film a toujours vécu pleinement sa vie. Elle était une fille indépendante et se moquait de savoir si ce qu’elle faisait plairait ou non à son entourage et à la société très prude de cette époque. La réalisatrice Haifaa al-Mansour (Wadjda (2013)) a trouvé l’angle parfait pour aborder la féminité dans une époque où les femmes n’avaient guère leur mot à dire et devaient rester dans l’ombre de leur mari. Que cela soit la manière d’aborder l’amour libre de Percy Bysshe Shelley ou l’amour intense que Mary lui porte, on se laisse bercer par un récit passionnant et qui nous aide à mieux comprendre la thématique de la création et surtout d’où vient notre inspiration.

    Ce sont souvent des âmes les plus tourmentées que naissent les plus belles choses. Face aux nombreuses difficultés rencontrées, Mary Shelley s’est toujours battue pour vivre sa vie comme elle le souhaitait. Nulle autre jeune comédienne que Elle Fanning pouvait incarrner aussi parfaitement cette écrivaine. Chacune de ces scènes sonne à la perfection. Sa filmographie quasi parfaite lui aura permis de jouer sous la direction des plus grands réalisateurs actuels (Wayne Wang, Tony Scott, David Fincher, Sofia Coppola, JJ Abrams, Francis Ford Coppola, Cameron Crowe, Nicolas Winding Refn..). Elle incarne ici parfaitement son personnage et donne à ce film ses lettres de noblesse. Dans les autres rôles importants du film, on retrouve Douglas Booth(Percy Shelley), Bel Powley (Claire Claremont), Maisie Williams (Isabel Baxter), Tom Sturridge (Lord Byron), Ben Hardy (John William Polidori), Stephen Dillane (William Godwin) et Joanne Froggatt (Mary Jane). On ne peut donc que vous conseiller ce film qui on l’espère sortira prochainement en France (le film sortira à New York et Los Angeles ce 25 mai et en vod le 1er juin 2018 aux Etats-Unis).

    Vu le 20 avril 2018 en VO non sous-titrée via lien presse IFC films
    Note 4/5

  • 4