Logo
Accueil > Reviews > Pierre Lapin

Pierre Lapin

  • Pierre Lapin
    Le petit lapin préféré des jeunes lecteurs depuis des générations est désormais le héros d’un film plein d’aventures et d’espièglerie ! L'éternelle lutte de Pierre Lapin avec M. McGregor pour les légumes du potager va atteindre des sommets. Sans parler de leur rivalité pour plaire à cette charmante voisine qui adore les animaux… Bien au-delà du jardin, de nombreuses péripéties les entraîneront de la magnifique région des lacs en Angleterre jusqu’à Londres !

Critique de Mulder

  • A Béatrix

    Apparu pour la première fois en 1902 dans un livre pour enfants écrit et illustré par Béatrix Potter, le personnage de Peter Rabbit (Pierre lapin) s’est imposé comme un des personnages les plus appréciés de la littérature enfantine britannique et a connu dès sa sortie un véritable succès. Alors que la plupart des livres pour enfants est abêtissant ou considère les jeunes lecteurs comme incapables de suivre véritablement un récit, Beatrix Potter naturaliste et passionnée par les animaux a réussi à donner à ses ouvrages un charme remarquable. Dans ses publications, on remarque non seulement le grand soin apporté à l’anthropomorphisme de ses différents personnages (un lapin ressemble à un lapin et peut même finir dans une tourte comme ce fut le cas du père de Pierre lapin cuisinée par madame Mc Gregor) mais aussi une volonté de trouver les mots justes pour permettre aux jeunes lecteurs d’apprendre et de se divertir en même temps. Avec plus de 45 millions d’exemplaires vendus à travers le monde, le livre Pierre Lapin reste à jamais l’un des plus grands best-sellers de tous les temps. Entre de nombreux produits dérivés et deux adaptations animées à la télévision en 1992 et 2012, Pierre lapin connait enfin son adaptation au cinéma et force est de constater que le résultat s’impose aisément comme l’un des meilleurs divertissements familiaux de ce début d’année.

    Dès la seconde scène rendant hommage aux nombreux films d’aventures on découvre Pierre lapin et ses sœurs Queue de coton, Flopsaut et Trotsaut et le fidèle Jeannot et leur volonté de pénétrer dans le jardin du vieux McGregor pour pouvoir se nourrir malgré le danger représenté par celui-ci. Après la mort de celui-ci d’un arrêt cardiaque c’est son neveu Thomas McGregor qui hérite de cette belle propriété et la lutte entre ce petit clan de lapins et ce nouveau propriétaire peut reprendre et tous les coups sont permis. Cette lutte va cependant prendre un tournant lorsque Béa, une jeune peintre et protectrice de ces lapins va tomber amoureuse du jeune McGregor.

    Le coscénariste et réalisateur Will Gluck après notamment Sexe entre amis (2011) et Annie (2014) nous livre ici son film le plus réussi et donne vie à des personnages qui ont marqué notre enfance avec un véritable plaisir. Comment ne pas voir dès la première scène du film une parodie des comédies musicales disneyennes. On aperçoit alors le fameux Pierre lapin courant à vive allure pour rejoindre ses sœurs et son fidèle compère Jeannot. L’action trépidante, les nombreux plans comiques du film nous rendent attachant ses personnages et on ne les quittera plus jusqu’à la fin de ce film très réussi. En opposant la ville de Londres (ses quartiers touristiques et son magasin Harrods) à la campagne illustrée par Lake district, le film nous rappelle les bienfaits d’être proches de la nature et de manger sainement. Le grand soin porté aussi bien au scénario qu’aux nombreux effets spéciaux donne au film une aura toute particulière et nous renvoie à ces grandes comédies fantastiques qui ont marqué nos mémoires mais aussi à ces nombreux film mélangeant avec succès prises de vue réelle avec incorporation d’images de synthèse.

    Loin d’être uniquement un film dédié à un jeune public, Pierre lapin est surtout une comédie trépidante qui saura plaire aussi à un public adulte par ses différents niveaux de lecture. Impossible de ne pas déceler dans ce film une caricature de notre société actuelle dans laquelle la communication passe assez difficilement et peut entrainer des conflits plus ou moins importants. De la même manière Pierre lapin bénéficie aussi bien d’un excellent casting vocal en version originale (Domhall Gleeson, Rose Byrne, Sam Neil, Margot Robbie, Elizabeth Debicki, Daisy Ridley) mais aussi français (Philippe Lacheau, Julien Arruti et Élodie Fontan). On en ressort donc conquis avec l’envie de retrouver ces personnages dans de nouvelles aventures.

    Vu le 01 avril 2018 au Gaumont Disney Village, Salle 3 A17 en VF

     

  • 5