Logo
Accueil > Reviews > Kickboxer : Retaliation

Kickboxer : Retaliation

  • Kickboxer : Retaliation
    Un homme est ramené de force en Thaïlande pour combattre le terrible Mongkut. (One year after finding vengeance for his murdered brother, MMA champion Kurt Sloane finds himself back in Thailand - kidnapped and imprisoned there by a powerful gangster (Christopher Lambert). His only shot at freedom is to win an underground death match against a 400lb killer enhanced with state-of the-art drugs (Game of Thrones' Hafþór Júlíus Björnsson) . To make it out alive, he seeks training unlike anything he's ever endured, with the help of the legendary Master Durand (Jean-Claude Van Damme) and fellow prisoner Briggs (Mike Tyson).)

Critique de Mulder

  • Qui aurait pu croire qu’après un premier film devenu culte avec le temps Kickboxer (1989) et plusieurs suites très décevantes Kickboxer 2 : Le Successeur (1991), Kickboxer 3 : Trafic à Rio (1992), Kickboxer 4 (1994), Kickboxer 5 : Le Dernier Combat (1995) la saga consacrée à l’univers du personnage Kurt Sloane allait un jour connaitre un second souffle et donner lieu à des films d’action spectaculaires et surtout retrouvant tout le charme de ceux des années 80 qui ont marqué nos mémoires.

    Kickboxer :Vengeance (2016) fut conçu comme un reboot total de la saga et un remake du premier film mais avec le retour de Jean Claude Van Damme dans un second rôle (Maître Durand). On retrouvait dans les principaux rôles Alain Moussi (Kurt Sloane), Jean-Claude Van Damme (Durand), Dave Bautista (Tong Po), Sara Malakul Lane (Liu), Gina Carano (Marcia), Darren Shahlavi (Eric Sloane), Georges St. Pierre (Kavi) et Sam Medina (Crawford). Certes les scènes d’action étaient spectaculaires et Alain Moussi ancien cascadeur sur de nombreux blockbusters comme X-men : Days of Future past (2014) et Warcraft, le commencement (2016) était un choix judicieux tant il était à l’aise dans les nombreuses scènes d’action et son duo avec Jean Claude Van Damme fonctionnait parfaitement. Pourtant, il faut reconnaitre que l’on ne s’attendait pas à avoir un tel uppercut en découvrant sûrement l’un des meilleurs films d’action de 2018.

    L’action de Kickboxer Resiliation reprend pratiquement dix-huit mois après la fin du précédent volet. Kurt Sloane est obligé de revenir en Thailande après que sa petite amie Liu ait été kidnappée et qu’il se retrouve également emprisonné et obligé de combattre Mongkut un dangereux combattant rattaché à un homme d’affaires véreux Thomas Moore. Pour pouvoir affronter un tel combattant, il se verra de nouveau aidé par son mentor Durand mais aussi par des prisonniers atypiques Briggs et Ronaldo. Ecrit et réalisé par Dimitri Logothetis,Kickboxer Retaliation dépasse aisément le volet précédent ne serait-ce par la scène d’introduction se déroulant dans un train mais aussi par un combat final qui a tout pour devenir culte.

    Il fallait en effet oser commencer un film d’action par un tango parfait dans un train et enchainer par une scène d’action d’une efficacité redoutable. Cette même scène d’introduction rappelle aisément celles de nombreux James Bond y compris par son générique audacieux. Même si celle-ci fait partie d’un rêve du personnage principal, elle témoigne d’une véritable volonté de soigner aussi bien la forme que le fond. En s’éloignant d’un simple film d’action, Kickboxer retaliation montre qu’il est encore possible d’innover dans le cinéma d’action et surtout de surprendre les spectateurs. Le film s’impose non seulement comme le meilleur film d’action de ce début d’année mais met la barre si haut qu’il sera difficile de faire mieux cette année.

    Dépassant aisément les volets précédents et nos attentes, parfaitement chorégraphiés, Kickboxer retaliation bénéfice aussi d’un excellent casting. On retrouve de nouveaux dans les rôles principaux Alain Moussi (Kurt Sloane), Jean-Claude Van Damme (Durand) entourés cette fois de Sara Malakul Lane (Liu), Christophe Lambert (Thomas Moore), Hafþór Júlíus Björnsson (Mongkut), Mike Tyson (Briggs) et Ronaldinho Gaúcho (Ronaldo). On attend avec impatience le prochain volet Kickboxer : Syndicate et surtout de retrouver les comédiens Alain Moussi et Jean-Claude Van Damme dans des films d’action aussi spectaculaires.

    Revu le 26 janvier 2018

  • 5