Logo
Accueil > Reviews > Insidious la dernière clé

Insidious la dernière clé

  • Insidious la dernière clé
    Le docteur Elise Rainier, la brillante parapsychologue, va affronter le cas le plus effrayant et le plus personnel de son histoire : elle doit intervenir dans sa propre maison…

Critique de Mulder

  • Insidious : la dernière clé est le quatrième volet d’une saga horrifique dont le premier volet est sorti en juin 2011 en France. Les deux premiers volets furent réalisés par James Wan et le troisième volet par Leigh Whannell et voulu comme une préquelle aux deux premiers films. Ce volet mettait déjà en avant le personnage Elise Rainier interprété par Lin Shaye et la faisait affronter un esprit malveillant. Bien que celui-ci soit le plus faible de cette saga, on continuait à espérer toute la force des deux premiers volets et trembler de nouveaux dans nos fauteuils. On retrouve au poste de scénariste de ce film le réalisateur du précédent volet et de nouveaux les trois personnages principaux Tucker, Specs et Elise Rainier.

    Après une longue introduction se déroulant en 1954 nous montrant l’enfance d’Elise Rainier et ses rapports difficiles avec son père Gérald Rainier (parfaitement incarné par Josh Stewart) et son premier rapport avec une entité fantomatique, l’action reprend avant les événements des deux premiers films. Suite à un appel troublant, le docteur Elise Rainier et ses deux fidèles assistants Specs et Tucker se rendent dans la maison dans laquelle Elise a passé son enfance et assisté à la mort de sa mère. Ce film nous permet donc de mieux comprendre comment Elise a découvert ses dons et pourquoi elle a décidé de dévouer sa vie à aider des innocents sous le joug de nombreuses entités.

    Pour son deuxième film après L’étrange cas Déborah Logan (2014), le réalisateur Adam Robitel témoigne d’un véritable savoir-faire pour jouer avec les films des spectateurs en utilisant certes des moyens souvent utilisés dans les films d’horreur pour créer une véritable ambiance horrifique comme l’utilisation de bruitages, d’une musique omniprésente, de l’utilisation de la lumière et d’effets visuels. En cela Insidious : la dernière clé répond aisément à son cahier des charges de nous proposer un film horrifique simpliste, efficace et gardant le concept initial tout en apportant un angle nouveau au récit. On appréciera notamment le personnage de Key face un monstre détenteur des clés de nombreuses portes et donnant au film toute sa force et son originalité.

    La dernière partie du film se finit par un cliffhanger diablement efficace dont on ne dira rien pour ne pas gâcher votre plaisir. Celui-ci permet ainsi de clôturer ou non cette saga horrifique que nous apprécions par sa simplicité et son interprétation cohérente. On ne peut donc que vous conseiller de découvrir ce film au cinéma pour l’apprécier à sa juste valeur.

    Vu le 3 janvier 2018 au Gaumont Disney Village, Salle 10, en VF

  • 3.5