Logo
Accueil > Reviews > 24 H Limit

24 H Limit

  • 24 H Limit
    Travis Conrad, tueur d’élite d’une organisation paramilitaire, est tué en mission en Afrique du Sud. Mais une procédure médicale expérimentale mise en place par ses employeurs le ramène temporairement à la vie, lui offrant 24 heures supplémentaires. Dans cette course contre la mort, comment Travis va-t-il pouvoir se sortir de ce piège ?

Critique de Mulder

  • “Marylin Manson étions en train de mettre les dernières touches à l’album « Heaven Upside Down » lorsque le réalisateur Brian Smrz m’a contacté pour savoir si il serait possible d’utiliser la chanson "God's Going to Cut You Down" pour illustrer le générique de fin de son film. Manson et moi étions déjà familiarisés avec cette chanson et la version placée de manière temporaire dans ce générique ne nous plaisait pas, ainsi nous avons décidé d’apporter notre touche personnelle. Nous avons trouvé un tempo qui sonnait juste, avons fait quelques modifications et avons travaillé pour un arrangement avec une guitare acoustique et uniquement la voix de Manson, j’y ai ajouté notamment une guitare électrique et quelques bruits d’ambiance… » - Tyler Bates

    La carrière du très prolifique comédien Ethan Hawke lui permet de jongler de séries B en séries B après avoir été l’un des jeunes comédiens les plus doués et appréciés de sa génération. Ainsi après les excellents Explorers (1985), Le Cercle des poètes disparus (1989), Quizz show (1994), Before Sunrise (1995), Bienvenue à Gattaga (1997), Training day (2001), Assaut sur le central 13 (2005), Lord of War (2005), ce comédien talentueux semble se complaire dans des séries B assez inégales allant du très bon comme Sinister (2012), Prédestination (2015) au plutôt moyen Born to be blue (2016), In the Valley of violence à la simple apparition anachronique dans le dernier film en date de Luc Beson Valérian et la cité des mille planètes (2017). 24 Hours to live rejoint malheureusement la section des séries B aussitôt vues qu’oubliées à cause d’un scénario n’arrivant pas à donner suffisamment de consistance aux personnages principaux et surtout alignant d’excellentes scènes d’action entrecoupées de scènes longues et ennuyeuses et vaines.

    L’idée de départ était plutôt assez bonne et permettait de retrouver le charme des films d’action des années 80. Le personnage principal ancien tueur d’élite dont la famille fut assassinée se voit proposer une dernière mission lui permettant de vivre loin de tous les soucis inhérents de la vie. Malheureusement cette mission en Afrique du Sud se révèle plus difficile que prévue et il est tué par malencontreusement par un agent d’interporl, Lin (Xu Qing). Ses employeurs expérimentent sur lui une nouvelle procédure médicale expérimentale lui donnant 24 heures de sursis le temps de réussir sa mission et de retrouver ses talents innés de tueurs d’élite.

    Malgré un casting intéressant composé de Ethan Hawke (Travis Conrad), Paul Anderson (Jim Morrow), Rutger Hauer (Frank), Liam Cunningham (Wetzler), Nathalie Boltt (Docteur Helen), Tanya van Graan (Jasmine Morrow), Xu Qing (Lin) et Aidan Whytock (Jeff), le film n’arrive pas à sortir du carcan du simple moule des films d’action qui encombraient dans le passé nos vidéoclubs et qui pour la plupart sortaient directement en vidéo (le film est sorti en vod aux Etats-Unis et au cinéma dans un circuit limité de salles en même temps).

    Ce film marque également la seconde réalisation de Brian Smrz après Hero Wanted (2008). Ayan fait ses armes comme cascadeurs puis réalisateurs de seconde équipes sur de nombreux blockbusters (X-men 2 (2003), L’œil du mal (2008), Night and Day (2010), X –men le commencement (2011), Iron-Man (2013), X-men : Days of future past (2014) faute d’un scénario suffisamment consistant nous livre ici qu’un modeste film d’action certes prenant mais qui aurait mérité un meilleur traitement et surtout pu donner à Ethan Hawke de retrouver le lustre d’un début de carrière très prometteur.

    Certes en découvrant les séquences musclées de ce film, on pourrait penser à John Wick mais malheureusement on reste loin de la finition de ce dernier tant au niveau du cadrage de certaines de ces scènes mais surtout l’émotion qui se dégageait du personnage incarné par Keanu Reeves fait cruellement défaut ici.

    On retiendra pourtant de ce film l’excellente création musicale de Tyler Bates et l’utilisation de la chanson “God's Going to Cut You Down" de Marilyn Manson pour le générique de fin et surtout l’excellent scène d’action du film qui permet à ce film de mériter le détour. Le film aurait pu s’imposer comme un modèle du genre si le scénario avait réellement été plus travaillé et si la structure du film avait bénéficié d’un tempo plus rapide.

    24 H Limit (24 Hours to Live)
    Réalisé par Brian Smrz
    Produit par Mark Gao, Basil Iwanyk, Gregory Ouanhon
    Ecrit par Zach Dean, Jim McClain, Ron Mita
    Avec Ethan Hawke, Xu Qing, Rutger Hauer
    Musique de Tyler Bates
    Directeur de la photographie : Ben Nott
    Production : Thunder Road Pictures, Fundamental Films
    Distribution : Saban Films (USA), SND (France)
    Date de sortie : 1 Décembre 2017 (USA), 17 janvier 2018 (France)
    Pays: Afrique du Sud, USA

    Vu le 22 décembre 2017 via Amazon US

  • 3