Logo
Accueil > Reviews > The Wilde Wedding

The Wilde Wedding

  • The Wilde Wedding
    Après lui avoir fait une cour effrénée, l’ancienne gloire du cinéma Eve Wilde prépare son quatrième mariage avec Harold Alcott, un auteur anglais de renommée mondiale. Dans sa très chic propriété de la banlieue nord de New York, elle a invité de nombreux convives, dont son premier mari et acteur de théâtre célèbre, Laurence Darling. Tous espèrent que ce long week-end estival permettra à chaque famille de faire plus ample connaissance. Même si les penchants sexuels de chacun ne manqueront pas de prendre le dessus sur la bienséance.

Critique de Mulder

  • Le nouveau film écrit et réalisé par Damian Harris The Wilde Wedding vaut surtout pour son excellent casting dans lequel on retrouve Glenn Close (Eve Wildeà, John Malkovich (Laurence), Patrick Stewart (Harold), Minnie Driver (Priscilla Jones), Noah Emmerich (Jimmy), Peter Facinelli (Ethan Darling) mais malheureusement n’arrive pas à retenir notre attention en partie due à un scénario anémique qui préfère donner de l’épaisseur aux personnages plutôt que de raconter réellement une histoire.

    Comme toutes ses comédies romantiques américains hollywoodiennes au casting somptueux on se retrouve face à une histoire maintes fois racontée dans laquelle une ancienne star hollywoodienne réunit ses amis et sa famille en vue de son quatrième mariage avec un auteur anglais de renommé mondiale. On aurait préféré que ces excellents comédiens soient réunis autour d’un scénario parfaitement élaboré et non autour d’une succession de scénettes plus ou moins réussies. On comprend donc aisément que ce film malgré ce casting ne soit toujours pas sorti au cinéma et risque de finir en e-cinéma ou en sortie direct vidéo.

    Vu le 6 septembre 2017 au Centre International de Deauville, en VO

  • 2