Logo
Accueil > Reviews > The Unseen

The Unseen

  • The Unseen
    Persuadé qu’il devient invisible, un homme solitaire décide de retrouver sa fille, disparue sans laisser de trace. Parviendra-t-il à résoudre le mystère en dépit de son état physique instable 

Critique de Mulder

  • Couvrir un festival comme le Paris International film fantastic festival (PIFFF) permet de découvrir de nouveaux réalisateurs et des films de genre réussis ou non mais possédant suffisamment de qualités pour apparaitre dans une programmation parfaitement établie. Le réalisateur et scénariste Geoff Redknap nous livre un film fantastique faisant le fait de devenir invisible une maladie congénitale pouvant se transmettre par la parenté. Cette idée intéressante permet de proposer un film fantastique différent et très teinté également sur la classe sociale.

    Le mythe de l’homme invisible a nourri le cinéma dès les années 30 avec le film culte de James Whale L’homme invislbe (1933). On retiendra aussi le film de Paul Verhoeven Hollow Man, l'homme sans ombre (2000) tout en passant par les Aventures d’un homme invisible (1992) de John Carpenter. Ces films ont toujours reposé sur un casting parfaitement sélectionné mais aussi sur des effets spéciaux spectaculaires. Dans cette lignée et avec un budget très serré le film de Geoff Redknap ne s’imposera certes pas comme un modèle du genre mais présente des effets spéciaux corrects à défaut d’être révolutionnaires. Dans la même optique le casting de ce film reposant sur des comédiens issus de séries US comme Aden Young (Bob Langmore), Camille Sullivan (Darlene), Julia Sarah Stone (Eva), Ben Cotton (Crisby).

    The Unseen pour le moment n’a pas encore trouvé de distributeurs et reste ainsi indisponible. On espère que son réalisateur pourra présenter son film auprès d’un plus large public afin de lui permettre de s’attacher à la réalisation d’un nouveau film.

    Vu le 8 décembre 2016 au Max Linder Panorama en VO

  • 3