Logo
Accueil > Reviews > Tueurs

Tueurs

  • Tueurs
    Alors que Frank Valken réalise un casse fabuleux, un commando de tueurs entre en action et exécute tous les témoins. On relève parmi les cadavres celui de la magistrate qui enquête sur l’affaire des Tireurs fous. Trente ans plus tard, ils semblent être de retour. Arrêté en flagrant délit et face à la pression médiatique, Frank n’a d’autre choix que de s’évader pour tenter de prouver son innocence.

Critique de Mulder

  • Chaque année de nombreux films policiers tentent de rencontrer leur public et nous proposent constamment la même formule, les mêmes enjeux et surtout manquent clairement d’ambition comme ce fut le cas encore récemment avec le décevant Carbone d’Olivier Marchal. L’association des deux réalisateurs Jean-François Hensgens (ancien directeur de photographie sur de nombreux films de 2005 à 2017) et d’un ancien gangster repenti devenu réalisateur François Troukens donne au film une efficacité maximum.

    Tueurs s’inspire notamment d’une affaire jamais élucidée en Belgique, celle des tueurs du Brabant qui ont marqué les années 80 par leurs braquages sanglants faisant de nombreux morts. Les deux scénaristes François Troukens (également co-réalisateur) et Giordano Gederlini ont réussi à trouver une base solide et à créer un personnage haut en couleur, Frank Valken. Celui-ci a organisé de nombreux cambriolages toujours en veillant à ne pas faire de morts et surtout en se reposant sur une organisation parfaite. Malheureusement son dernier braquage va mal se dérouler et il va se retrouver à faire face à un groupuscule qui a notamment assassiné une magistrate ayant enquêté sur cette affaire des tireurs fou. Pourchassé par des flics corrompus, Frank Valken devra non seulement identfier ce fameux gang pour se blanchir mais aussi réussir à se sauver et à protéger sa famille.

    Le cinéma belge connait depuis peu une véritable reconnaissance en proposant des thrillers efficaces et surtout semblant exister dans l’ombre des grands films américains actuels. En découvrant Tueurs on pense notamment à Heat de Michael Mann et au braquage d’une efficacité redoutable ouvrant The Dark Knight : Le chevalier noir. Porté par un excellent casting composé d’Olivier Gourmet (Frank Valken), Lubna Azabal (Lucie Tesla), Kevin Janssens (Vik), Bouli Lanners (Dany Bouvy), Tibo Vandenborre (Santo), Bérénice Baoo (Nora), Karim Barras (Alain Rolesko) et Natacha Régnier (La Juge Véronique Pirotte).

    Loin de faire l’apologie du grand banditisme, les deux réalisateurs réussissent à faire de leur personnage principal Frank Valken un homme avec un véritable code moral et surtout prêt à tout pour protéger ses proches quitte à rompre avec son passé de braqueur de banque. On sent que le réalisateur François Trouken a puisé dans son passé pour collaborer au scénario et donner à ce film un véritable réalisme. On repense aux grands films français des années 70 et 80 qui reposaient sur des grands comédiens, un scénario convaincant et une réalisation inspirée plutôt que de ces nombreux films récents reposant sur des effets spéciaux à outrance et sans âme. On ne peut donc que vous encourager à découvrir ce film au cinéma dès sa sortie le 6 décembre prochain.

    Vu le 6 novembre 2017 au Club Marbeuf

  • 4