Logo
Accueil > Reviews > Rock'n'Roll... of Corse

Rock'n'Roll... of Corse

  • Rock'n'Roll... of Corse
    Le destin d’Henry Padovani, un jeune corse de 24 ans débarqué à Londres en décembre 1976, acteur et témoin d'une période où naissait un nouveau courant alternatif et révolutionnaire : le mouvement punk. Musicien et guitariste, il a traversé les années 80 comme une météorite tombée de nulle part, du groupe « The Police » qu’il fonde avec Stewart Copeland en janvier 1977 jusqu’à leurs retrouvailles sur scène 30 ans plus tard devant 80 000 personnes au Stade de France, des Clash aux Sex Pistols, des Who aux Pretenders, de REM qu’il signe à Zucchero qu’il manage. Avec tous, Henry a partagé un peu de leur musique et beaucoup de leur vie !

Critique de Mulder

  • “I never thought of leading
    I've got my own machine
    And I've paid my dues all along
    All set for breaking
    When I missed those other people
    Cause I knew that I was really alone” – Fall out – The Police

    La musique du groupe The Police reste à jamais ancrée dans nos souvenirs d’enfance comme celle d’un grand groupe qui a révolutionné à jamais le rock’n’roll et a pu se hisser aux côtés des grands groupes qui ont marqué l’histoire, Les Bealtes, Les Rolling Stones, U2… Mais derrière les débuts de groupe mythique il y a d’abord une belle aventure humaine, une rencontre inattendue et un destin d’un homme passionné de musique qui loin des projecteurs s’est construit sa propre histoire, de guitariste et co-créateur du groupe The police avec Stewart Copeland et Gordon Matthew Sumner (aka Sting) à guitariste de Wayne County and the Electric Chairs puis leader du groupe The Flying Padovanis, sa passion restée intacte pour la musique l’a amené à devenir vice-président de IRS Records et par la suite manager de Zucchero et de I Muvrini dans les années 90.

    Ce film documentaire nous renvoie en pleine année 70 dans lequel des passionnés ne se souciaient pas de signer des contrats mirobolants mais de vivre humblement de leur passion, de leur travail et de leur musique. En cela ce documentaire n’est pas qu’un simple assemblage d’images du passé mais plutôt l’histoire d’un homme qui revient sur les traces de son passé et nous révèle des histoires sur ses différentes rencontres, sur comment un jeune Corse s’est rendu à Londres en croyant y rester que quelques semaines mais y est finalement rester de longues années. Comment ne pas rester insensible derrière cet homme qui a préféré quitter le groupe The Police avant sa gloire mondiale car le courant ne passait pas entre lui et Andy Summers.

    Rock’n’Roll traite aussi du mouvement punk anglais en nous montrant les différents endroits dans lesquels Henry Padovani a commencé sa longue carrière et des différentes rencontres qu’il a pu faire comme par exemple avec d’autres groupes mythiques The Clash, The Sex Pistols, The Stranglers. On se rend ainsi mieux compte de l’impact et de l’estime qu’ont tous les autres artistes envers ce véritable monument de l’histoire du rock et du punk.

    Ce documentaire est ainsi largement complété de nombreuses interviews que ce soit celles des deux autres créateurs d The Police (Stewart Copeland, Sting), de The Clash (Mick Jones, Topper Headon), des autres membres de The Flyning Padovanis (Paul Slack, Chris Musto), de Kim Wilde, des Stranglers (Jean Jacques Burnel). On écoute autant qu’on regarde donc avec une véritable passion ce documentaire passionnant et on y croise même un moment l’un de nos autres groupes préférés U2… Le dernier documentaire musical qui nous avait autant conquis remonte à 1988 et était consacré aussi au début du groupe U2 (Rattle and Hum, Phil Joanou, 1988).

    Pour tous les passionnés de musique, pour tous ceux qui aiment les bons documentaires fournis, travaillés et surtout aiment découvrir des portraits intelligents et envoutants, Rock’n’Roll of Corse s’impose comme un must à découvrir d’urgence. L’histoire d’Henry Padovani pourrait aisément donner naissance à un grand film ponctué de numéros musicaux dantesques. En attendant on ne peut que vous conseiller de lire Secret Police Man édité aux éditions Flammarion et sorti en 2006 et qui est à la source de ce documentaire.

    Vu le 14 avril 2017 en DVD

  • 4