Logo
Accueil > Reviews > Life - origine inconnue

Life - origine inconnue

  • Life - origine inconnue
    À bord de la Station Spatiale Internationale, les six membres d’équipage font l’une des plus importantes découvertes de l’histoire de l’humanité : la toute première preuve d’une vie extraterrestre sur Mars. Alors qu’ils approfondissent leurs recherches, leurs expériences vont avoir des conséquences inattendues, et la forme de vie révélée va s’avérer bien plus intelligente que ce qu’ils pensaient…

Critique de Mulder

  • Les grands films de science-fiction sont plutôt rares et permettent le plus souvent de découvrir des réalisateurs visionnaires et portant la même attention sur les fondations de ceux-ci (un scénario solide, des effets spéciaux) que sur les éléments tout aussi importants (le casting, la photographie, la musique). A la liste des films majeurs de ce genre parmi lesquels on compte Alien :2001 : L’odyssée de l’espace (1968), Le 8ème passager (1979), Blade runner (1982), Les fils de l’homme (2006), Interstellar (2014), des sagas mémorables (Star Wars, Aliens, Retour vers le futur, Matrix, Terminator, Les Gardiens de la Galaxie), il faudra rajouter l’astucieux Life – Origine inconnue.

    Certes, en découvrant Life – origine inconnue, l’influence du film culte de Ridley Scott Alien, le huitième passager est clairement visible ne serait ce que ce monstre polymorphe qui prolifère en se nourrissant aussi bien d’une souris que d’astronautes pris au piège. Pourtant, le scénario astucieux de Rhett Reese et Paul Wernick ne fait pas que de se nourrir des différentes idées fondatrices du genre concerné bien au contraire, il arrive à mettre en place un véritable thriller angoissant et claustrophobe dans lequel il est pratiquement impossible de prévoir les événements à venir comme la fin d’une redoutable efficacité.

    On découvre ainsi dans une station spatiale six membres qui vont se retrouver face à une espèce extraterrestre se trouvant initialement sur Mars laquelle pour des études scientifiques en est extraite pour être étudiée. Une nouvelle fois, comme dans tous les films cultes de science-fiction les choses vont déraper et la créature va non seulement grandir mais aussi faire preuve d’une véritable intelligence. De la même manière, le scénario très astucieux préfère proposer une approche réaliste de la science-fiction. Ici, nulle présence d’un monstre gigantesque ou de créatures de toutes sortes mais plutôt un alien ressemblant à une méduse de l’espace et s’alimentant par tous les moyens possibles. Le réalisateur Daniel Espinosa aborde pour son troisième film américain après Sécurité rapprochée (2012) et Enfant 44 (2015) la thématique de la science-fiction avec une telle efficacité que nous ne pouvons que nous embarquer dans cette aventure spatiale.

    Life – Origine inconnue se révèle aussi parfaitement maitrisé en privilégiant une approche assez réaliste de le science –fiction et de ce fait se différencie aisément de Alien et ses suites voire de The Thing de John Carpenter. Celui-ci se rapproche aussi de Gravity par ses nombreuses scènes prenantes dans l’espace et par les nombreuses avaries auxquelles cette équipe d’astronautes va se confronter.

    Le réalisateur a pu s’entourer d’un excellent casting dans lequel on retrouve dans les trois rôles principaux Jake Gyllenhaal (Dr David Jordan), Ryan Reynolds (Rory Adams), Rebecca Ferguson (Dr Miranda North).Chacun d’eux va se retrouver à faire face à cette créature et trouver un moyen malgré un espace confiné de se retrouver hors d’atteinte de ce monstre redoutable. La photographie très soignée du film renforce également l’efficacité de celui-ci et surtout nous livre tout simplement un grand film de science-fiction dont nous ne pouvons que vous conseillez de le découvrir dans les meilleures conditions possibles.

    Vu le 21 avril 2017 au Gaumont Disney Village, Salle 02, en VF

  • 4.5

Critique de Faith

  • Après Sécurité rapprochée (2012) et Enfant 44 (2015), Daniel Espinosa revient avec le très attendu Life : Origine inconnue dont la sortie en salles est prévue le 19 avril prochain. Dans ce nouveau film, le réalisateur révèle le quotidien d’une équipe de 6 astronautes, à bord de la Station Spatiale Internationale, ayant fait l’une des plus importantes découvertes de l’histoire : la première preuve d’une vie extraterrestre sur Mars. Cette fascinante expérience d’astronaute se transformera brutalement en véritable cauchemar, touchant de plein fouet les membres de cet équipage et devenant une terrifiante menace pour la Terre…

    S’inspirant du travail des réalisateurs Ridley Scott (Alien, Le 8eme passager…) et Stanley Kubrick (2001 : l’odyssée de l’espace), Daniel Espinosa dévoile une véritable ode aux maîtres de l’angoisse. Explorateur de l’inconnu, il s’amuse de la curiosité naturelle de l’être humain, la transformant de fascination en peur. Dans Life : Origine Inconnue, il inaugure un nouveau genre cinématographique : la science réalité et embarque le spectateur dans un climat de tension sans précédent, en plein espace.

    Sublimé par un incroyable casting, le film réunit Jake Gyllenhaal (Night Call, Noctural Animals…), Rebecca Fergusson (Mission impossible 5, la fille du train…) , Ryan Reynolds (Deadpool, Green Lantern…), Ariyon Bakare (des séries anglaises Doctors et Family affairs…), Hiroyuki Sanada (Ring, le dernier samouraï…) et Olga Dihovichnaya (Portrait au crépuscule, Welcome Home…).

    Rendant hommage à ceux qui affrontent l’inconnu sans peur, l’équipage de la Station Spatiale Internationale regroupe des personnalités complémentaires et attachantes aux caractères affirmés. Parmi eux : le Docteur David Jordan (Jake Gyllenhaal), considéré comme le sage du groupe ayant passé plus de 473 jours dans l’espace ; Miranda North (Rebecca Fergusson) sérieuse et très axée sur le respect des réglements dont le rôle est de préserver la planète Terre ; Rory Adams (Ryan Reynolds) le spécialiste de mission très (trop ?) sur de lui mais également Hugh Berry (Ariyon Bakare), scientifique handicapé chargé d’analyser la forme de vie extraterrestre qui perd tout recul face à cette découverte, synonyme de concrétisation de son rêve…

    C’est une équipe soudée qui se retrouve, alors, perdue face à une menace extraterrestre, rapide et silencieuse. Tandis que chacune de leurs décisions – individuelles ou de groupe - est une question de vie ou de mort, comment les astronautes vont-ils réagir ?

    Bluffant de réalisme, « Life : Origine Inconnue » a nécessité un important travail de recherche de la part des scénaristes, Rhett Reese et Paul Wernick (Zombieland, GI Joe : Conspiration…), allant jusqu’à s’entretenir avec des biologistes, des exobiologistes et des médecins spécialistes de l’espace afin de coller au maximum avec la réalité. Un soin tout particulier a également été porté aux décors, réalisés en grandeur nature et entreposés dans un gigantesque hangar à Londres. Soucieux du moindre détail, Daniel Espinosa a souhaité favoriser le réel aux effets spéciaux afin de permettre aux acteurs d’évoluer dans un décor « plus vrai que nature ».

    Après deux heures où les nerfs sont mis à dure épreuve, on ressort de « Life : Origine inconnue » chamboulé, transi d’admiration pour le réalisme des images et encore effrayé de cette mésaventure qui pourrait être nôtre dans un futur proche. Véritable météorite cinématographique, le film nous amène à nous questionner sur l’insatiable soif de découverte de l’homme et ses limites face à une existence extraterrestre, qu’il ne connaît et ne maîtrise pas. Envoutant et très réussi, ce thriller spatial est à voir de toute urgence !

    Vu le 24 mars 2017 à l’UGC Normandie, salle 01, en VO

  • 4