Logo
Accueil > Reviews > Marvel's Iron Fist

Marvel's Iron Fist

Critique de Mulder

  • Apparu pour la première fois le comics Marvel Premiere #15 en mai 1974 le personnage Daniel Rand plus connu sous le nom de super héros Iron Fist fut créé par le scénariste Roy Thomas et le dessinateur Gil Kane. Adepte et expert des arts martiaux ce justicier était auparavant apparu dans les séries d’animation Avengers : L'Équipe des super-héros (2012) et dans Ultimate Spider-man. Nous avons eu la chance de pouvoir découvrir en début de semaine les deux premiers épisodes de cette nouvelle série des studios Marvel et diffusée mondialement dès le 17 mars sur Netflix. Cette série créée par Scott Buck fait partie des différentes séries produites par Marvel Television et ABC Studios après Daredevil, Jessica Jones et Luke Cage et débouchera sur la mini-série très attendue The defenders qui reliera ses personnages dans une même équipe.

    Alors que les deux premiers épisodes de la précédente série Luke Cage avait un rythme (trop) lent pour mettre en place les différents éléments de celle-ci, ces deux premiers épisodes présentent un rythme soutenu et surtout respectent les bases du comics original tout en ayant une volonté de proposer un contenu réaliste. On découvre donc dès le premier épisode le personnage Danny Rand considéré comme mort suite à un terrible accident qui a valu la mort de ses parents lors d’un voyage dans l’Himalaya. Ainsi, quinze années se sont écoulées avant que Danny Rand puisse revenir à New York et se rendre compte que le monde qu’il connaissait a changé. Nous nous garderons de vous révéler les éléments importants de ce début de série mais il faut reconnaitre que la mise en scène des deux premiers épisodes signés John Dahl (Red Rock West (1992), Last seduction (1994), Les joueurs (1998), et de nombreux épisodes de séries parmi lesquels on pourra citer Californication, Dexter, Breaking Dad, Falling skies) constituent une bonne entrée en matière et mettent les principaux éléments de la série en avant sans en ralentir le rythme et la teneur.

    La série Iron Fist certes manque cruellement d’originalité comparée aux séries précédentes comme ce fut le cas des excellents Daredevil et Luke Cage mais se rattrape par son casting solide et une mise en scène conférant à ce début de série des bases solides. Certes après avoir découvert ces deux premiers épisodes on ne connait toujours pas qui sera le principal ennemi de cet expert en arts martiaux mais on en apprendra suffisamment par l’intermédiaire de nombreux flashbacks sur son passé et sur les personnages qui graviront autour de lui. De la même manière le casting attractif permet de retrouver dans les rôles importants Finn Jones (Daniel Rand / Iron Fist, Jessica Henwick (Colleen Wing), David Wenham (Harold Meachum), Jessica Stroup (Joy Meachum) et dans les épisodes qui suivront Tom Pelphrey (Ward Meachum), Rosario Dawson (Claire Temple) et Carrie-Anne Moss (Jeri Hogarth). On comprend aisément la volonté du créateur de la série d’éviter à avoir recours à certains éléments du comics comme le costume iconique comme celui de l’origine de son fameux point d’acier tiré de l’affrontement de ce personnage contre un dragon.

    La volonté du créateur de la série est donc bien de prolonger un univers mis en place par les séries précédentes quitte à manquer cruellement d’idées nouvelles. Pourtant, si vous avez été conquis par les séries Marvel Netflix, cette série semble tenir toutes ses promesses et loin de nous inonder d’effets spéciaux à outrance préfère miser sur des réalisateurs reconnus (Tom Shankland, Uta Briesewitz, Farren Blackburn, Kevin Tancharoen, Jet Wilkinson, Deborah Chow, Andy Goddard et Stephen Surjik) et surtout mettre en place les derniers éléments permettant la création de l’équipe des Defenders que nous pourrons enfin découvrir cette année.

    Vu le 15 mars 2017 à Paris , L’Antenne

  • 3.5