Logo
Accueil > Reviews > Hic (De crimes en crimes)

Hic (De crimes en crimes)

Critique de tootpadu

  • C'est un véritable O.F.N.I. qui nous parvient d'une cinématographie bien discrète. Pratiquement dépourvu de paroles, le film raconte son histoire à travers des images et des sons, sans pour autant glisser dans le domaine du film expérimental. Tandis que l'intrigue de base est assez simple, son traitement est d'une nature autrement plus recherchée. Incluant le monde animalier et la flore, jonglant constamment entre différentes focales qui donnent un aspect neuf à des objets familiers, faisant entièrement confiance aux sons pour remplacer les mots, le réalisateur György Palfi réussit une comédie hautement évocatrice et réjouissante dans son regard particulier, sans oublier quelques trouvailles jubilatoires du montage.
    Dans ses meilleurs moments, le film rappelle du Tati, du Eisenstein ou du Iosseliani, et quel compliment plus élogieux pourrait-on faire à cette brise d'air frais ? Il est juste dommage que les effets spéciaux soient employés de manière abusive vers la fin, alors que cette dernière subit déjà un léger ralentissement de rythme.

    Vu le 13 octobre 2003, à l'UGC Ciné Cité Les Halles, Salle 15, en VO

  • 3